Connect with us

A LA UNE

Plus de 100 migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye

Published

on

Environ 130 migrants ont perdu la vie dans le naufrage de leur embarcation au large de la Libye, a indiqué jeudi l’ONG SOS Méditerranée.

« Aujourd’hui, après des heures de recherche, notre pire crainte s’est réalisée », a regretté cette organisation dans un communiqué publié jeudi 22 avril.

Son navire humanitaire l’Ocean Viking, qui a retrouvé plusieurs corps près de l’épave, déplore l’absence de coordination des États européens, qui ont laissé les ONG et les navires marchands rechercher seuls ce canot.

L’Ocean Viking a passé plusieurs heures à sillonner la zone de recherche et de sauvetage (SAR zone) après avoir été alerté mercredi matin par Alarm Phone, la plateforme d’aide aux migrants en mer, de trois canots en difficulté en Méditerranée. Tous « se trouvaient à au moins 10 heures de notre position au moment de la réception des alertes », précise SOS Méditerranée.

« Nous avons recherché deux des embarcations, l’une après l’autre, dans une course contre la montre et par une mer très agitée, avec des vagues atteignant 6 mètres », ajoute le communiqué.

Une de ces embarcations, avec 104 migrants à bord, a finalement été interceptée mercredi par les garde-côtes libyens et renvoyée au port de Tripoli. Une autre composée d’environ 42 personnes est toujours portée disparue. La dernière, avec quelque 130 migrants, a été retrouvée vide par l’équipage de l’Ocean Viking jeudi soir. Au moins 10 corps ont été aperçus à proximité de l’épave, aucun survivant n’a été retrouvé.

Avec Infomigrants