Santé : après la mort de M’mah Sylla, place au démantèlement des cliniques clandestines

Une semaine après la mort de M’mah Sylla, victime de viol par des médecins, les autorités guinéennes veulent assainir le domaine de la santé en Guinée, en démantelant les cliniques clandestines.

C’est dans cette optique  que le ministère de la santé envisage de lancer une campagne de vérification des accréditations des cliniques privées. L’annonce a été faite en marge du conseil des ministres.

« Le Conseil a rappelé le drame qui a emporté notre compatriote. Le Président a saisi l’occasion pour présenter ses condoléances à la famille éplorée. Le Conseil demande également au Ministre de la Sécurité et de la Protection civile d’apporter son appui au Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique pour la vérification des accréditations des cliniques privées afin d’éviter la prolifération des pratiques clandestines dans notre pays. »

Droguée puis violée par des médecins dans une clinique clandestine à Entag dans la commune de Matoto, M’mah Sylla est morte la semaine dernière à Tunis, après une 7e opération.

Trois prévenus ont été arrêtés. Un quatrième médecin, en cavale, est activement recherché par la justice.

Par Mariam Bâ

guinee28
guinee28https://guinee28.info/
Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Les plus populaires

Articles Liés