Accueil / A LA UNE / Colère contre les tueries : le gouvernement parle d’une possible infiltration de la marche des femmes

Colère contre les tueries : le gouvernement parle d’une possible infiltration de la marche des femmes

Alors que les femmes du Front national pour la défense de la Constitution sont paisiblement dans la rue ce mercredi 23 octobre 2019, pour protester contre les tueries lors de manifestations, le gouvernement a évoqué une possibilité « d’infiltration de la marche » dans le but de semer la violence.

« Le Gouvernement porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’il a été alerté par des informations concordantes et persistantes sur la possible infiltration de la marche des femmes par des personnes décidées à troubler l’ordre public par des actes de violence », a-t-on alerté dans un communiqué.

Et de poursuivre : « Le Gouvernement rappelle que cette marche pacifique des femmes a été autorisée, conformément aux textes relatifs à l’exercice des droits fondamentaux dont la liberté de manifestation dans notre pays. Il rappelle également que ces textes engagent la responsabilité des organisateurs des manifestations. »  Comme quoi,  le gouvernement ne sera responsable de rien en cas des violences.

Par Guinee28

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée