Accueil / A LA UNE / Manifs anti 3eme mandat en Guinée : le gouvernement réduit le bilan à deux morts

Manifs anti 3eme mandat en Guinée : le gouvernement réduit le bilan à deux morts

Le gouvernement guinéen vient de fournir un bilan des violences qui ont émaillé Conakry et plusieurs autres villes de l’intérieur, suite à l’appel aux manifestations lancées par le Front national pour la défense de la Constitution contre un 3e mandat en Guinée.

Dans un communiqué, le gouvernement a évoqué deux cas de morts dont un gendarme.

« A 15h30, les forces de l’ordre maitrisent globalement la situation et le calme règne sur la majorité du pays où l’on déplore néanmoins des blessés et deux morts. Il s’agit de Mamadou Lamarana Barry, résident à Sonfonia (Conakry), dont les circonstances du décès restent à élucider ; et Margis Mamadou Yéro Bah, gendarme, tué par balle à Mamou », evoque le gouvernement, ajoutant que « les services de police et de gendarmerie ont procédé à plusieurs arrestations » à Conakry et Labé

Mais selon nos informations il y a eu au moins cinq morts, dont quatre à Conakry plus le gendarme à Mamou.

Par Guinee28

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée