Connect with us

A LA UNE

Kaléta : Il faut qu’Alpha Condé nous aide à voir clair

Published

on

Votre publicité ici

Il faut qu'Alpha Condé nous aide à voir clair dans le dossier du barrage Kaléta. Il nous a simplement dit que pour aller vite, la Guinée a mis sur la table 125 millions de dollars pour financer le projet, le reste étant un prêt de la Chine.

Nous ne savons rien d'autre sur ce dossier, sauf des spéculations sur le montant du projet, on n'a aucune communication officielle du gouvernement. Maintenant, dès lors que, selon Alpha Condé, nous nous sommes acquittés de notre quote-part, je ne comprends pas pourquoi dans la loi de finances 2016, au titre des dépenses d'investissements, on retrouve ce montant de 30,872 milliards de francs au chapitre Construction barrage Kaléta, contribution nationale BND? C'est pourquoi, le Premier ministre Mamadi Youla doit nous donner toutes les informations financières sur le barrage Kaléta et en finir avec l'opacité qui entoure ce projet. Son homologue ivoirien de l'époque Daniel Kablan Dunkan a signé à la primature le 9 janvier 2013 à 15h30, le prêt de financement par la Chine du barrage de Soubré de 275 MW. Tous les ivoiriens ont été informés sur les modalités de financement du projet.
Le coût du barrage est de 331 milliards de francs CFA, soit 504 millions d'euros financé à hauteur de 15% à par la Côte d'Ivoire dont le paiement est étalé sur cinq ans, soit 75,6 millions d'euros et à 85% par un prêt de la Chine soit 428,4 millions d'euros. Le taux du crédit est de 2% pour une durée de remboursement de 20 ans avec un différé de 9 ans. Voilà pour la Côte d'Ivoire, c'est la transparence. Nous exigeons que le gouvernement nous communique les informations sur le montant total du barrage, le montant du prêt, le taux et la durée de remboursement, ainsi que la confirmation du montant de notre quote part. Qu'il nous donne des explications sur ce montant de 30,8 milliards de francs dans le budget 2016. Cette transparence est valable pour le barrage Souapiti, ainsi que leur deal de 20 milliards de dollars. Il est inacceptable qu'Alpha Condé signe en notre nom un accord avec un Etat tiers sans qu'il ne rende public ce document. La Guinée est un pays à part, nulle part ailleurs, cela n'est possible. Je demande aux journalistes de relayer les questions posées ici au Premier ministre pour qu'il nous dise toute la vérité sur les barrages de Kaléta et Souapiti, parce qu'après tout, c'est nous qui remboursons ces dettes contractées en notre nom. Tout semble indiquer qu'Alpha Condé n'est pas à la hauteur pour négocier des conditions favorables pour nous, comme l'a été ADO pour le barrage de Soubré. Avoir des dirigeants incompétents peut être très coûteux pour un pays pauvre comme la Guinée.

Par Alpha Saliou Wann

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Covid-19 : Alpha Condé demande le renforcement de la surveillance dans les frontières

Published

on

Votre publicité ici

Face à la présence de variant du Coronavirus dans certains pays voisins, notamment la Sierra-Léone et le Libéria, le président Alpha Condé  ne veut prendre aucun risque.

En conseil de ministres jeudi, il a ordonné à son ministre de la Santé de prendre ‘’des mesures énergiques afin de renforcer sérieusement la surveillance à nos frontières aérienne et terrestre’’.

Il a également insisté sur la nécessité d’accroître sensiblement les tests PCR compte tenu du nombre important de cas asymptotiques identifiés en Guinée.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

JO de Tokyo : la Guinée fait volte-face

Published

on

Votre publicité ici

Alors que pas plus tard qu’hier mercredi, les autorités guinéennes avaient décidé d'annuler sa participation aux jeux olympiques de Tokyo, à cause officiellement de la Covid-19, les athlètes guinéens vont finalement rallier le Japon ce soir.

Selon une derrière décision prise dans la journée de ce jeudi 22 juillet 2021, la Guinée va participer aux Jeux olympiques de  Tokyo (23 juillet - 8 août).

« Nous sommes en train de mettre les bouchées doubles pour que la délégation quitte Conakry dès ce soir. L’ambassade de la Guinée au Japon va être mise à contribution pour les mesures sanitaires », a confié à guineenews, le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow.

Au total cinq athlètes guinéens doivent faire le voyage. Il s’agit de Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme).

La Guinée n'a toujours pas remporté de médailles en 11 participations aux JO.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée renonce aux JO de Tokyo

Published

on

Votre publicité ici

Aucun athlète guinéen ne participera aux Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août). Cinq devaient faire le voyage, mais le gouvernement a choisi de faire machine arrière en raison de la situation sanitaire.

La Guinée, qui devait envoyer une délégation de cinq athlètes aux Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août), a décidé d'annuler mercredi sa participation à cause de la Covid-19. « En raison de la recrudescence de variants de la Covid-19 », le gouvernement, « soucieux de préserver la santé des athlètes guinéens, a décidé avec regret l'annulation de la participation de la Guinée » aux Jeux de Tokyo, a écrit le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow, dans un courrier adressé au président du Comité olympique guinéen, qu'a pu consulter l'AFP.

Une source proche du gouvernement de Conakry a pour sa part évoqué des problèmes financiers pour justifier le renoncement de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest à deux jours de la cérémonie d'ouverture officielle, vendredi soir. « Le dossier a été surfacturé, voilà pourquoi le ministère ne peut pas payer », a confié à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, une source proche du gouvernement, sans plus de détails. La presse guinéenne évoquait mercredi soir des problèmes de primes impayées.

La Guinée, qui n'a jamais remporté de médailles en 11 participations aux JO, devait envoyer à Tokyo Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme). Avant la Guinée, la Corée du Nord avait annoncé dès avril qu'elle ne participerait pas aux Jeux Olympiques de Tokyo pour « protéger » ses athlètes de tout risque lié à la pandémie de coronavirus.

AFP

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance