Connect with us

A LA UNE

EDG / AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET POUR L’ETUDE DE L’ALIMENTATION EN ELECTRICITE DE PLUSIEURS VILLES

Publié

le

Votre publicité ici

REPUBLIQUE DE GUINEE

MINISTERE DE L’ENERGIE ET DE L’HYDRAULIQUE (MEH)
ELECTRICITE DE GUINEE (EDG)

PROJET CAPITALES REGIONALES (PCR)

FINANCEMENT : ETAT GUINEEN. 

AVIS DE MANIFESTATION D’INTERET : 

AMI 03/PCR/G-M/CLSG/EDG/2017

SELECTION D’UN CABINET POUR L’ETUDE DE L’ALIMENTATION EN ELECTRICITE DES VILLES DE SIGUIRI, KANKAN, KOUROUSSA, MANDIANA, KEROUANE, BEYLA, N’ZEREKORE, LOLA, YOMOU ET ENVIRONNANTS A PARTIR DES POSTES SOURCES 225/33 KV DES LIGNES D’INTERCONNEXION 225 KV GUINEE-MALI ET CLSG.

(SERVICE DE CONSULTANTS)

1. Le gouvernement de la République de Guinée représenté par le Ministère de l’Economie et des finances (MEF) a obtenu un prêt de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), et une subvention de l’Etat guinéen à travers le BND pour financer le coût du projet de réhabilitation et d’extension des réseaux de distribution électrique des Capitales Régionales et du système Interconnecté, phase 2. C’est ainsi, il a été convenu la réallocation d’une partie de ces ressources à l’élaboration des études des besoins complémentaires dans le secteur de l’énergie pour la restructuration et l’extension des réseaux de distribution électrique des villes où sont implantés les postes sources et les localités situées dans un rayon d’au moins de cinquante (50) kilomètres des postes sources correspondants.

2. Dans un délai de six (06) mois.

3. Ce projet consistera en la troisième phase du projet Capitales régionales, il concerne :

la restructuration et l’extension des réseaux de distribution électrique des villes de Siguiri, Kankan, Kouroussa, Mandiana, Kérouané, Beyla, N’zérékoré, Lola et Yomou

L’électrification rurale des localités se trouvant dans un rayon de moins de 50 Km autour des postes 225/33 KV.

Au-delà de la limite de 50 Km le cabinet devra proposer une source d’alimentation des localités en énergie renouvelable

De procéder à l’évaluation des besoins domestiques (éclairage, TV, etc..) économiques (commerce, artisanat, etc.) administratifs et communautaires (éducation, santé, lieux de culte, etc.).

De faire accompagner les experts du cabinet par des experts locaux avec prise en charge par le cabinet recruté.
Le mode d’alimentation retenue pour ce projet est l’alimentation à partir des postes sources du réseau interconnecté Guinée-Mali combinée avec l’alimentation à partir du réseau existant.

  1. Contexte et objectif de ces études

A la mise en service des postes sources 225/33 kV, il sera nécessaire de restructurer les réseaux de distribution existants qui alimentent les abonnés actuels avant de déconnecter les centrales thermiques. Ces réaménagements toucheront les réseaux, en totalité ou en partie, en fonction du mode d’alimentation spécifique à chaque ville :

5. CONTEXTES SPECIFIQUES 

A la mise en service de la ligne d’interconnexion Guinée-Mali, il sera possible de construire à partir des postes 225/33 kV concernés, des départs en 148 mm², selon l’importance de la ville et des activités socio-économiques de ses sous-préfectures et les localités environnantes.

6. OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS.

Le projet d’électrification rurale en République de Guinée permettra la réalisation de plusieurs ouvrages.
Les prestations du Consultant ont pour but de réaliser les études techniques détaillées, l’étude d’impact environnemental et Social et les dossiers d’appel d’offres.

Le Consultant doit mettre en œuvre sa compétence pour l’atteinte des objectifs de la mission.

7. ETENDUE DES SERVICES ET ACTIVITES

Le consultant travaillera sous la responsabilité directe de la Cellule de Projet PCR
Les tâches du Consultant, de manière non limitative sont les suivantes :
< > L’élaboration de l’Avant-Projet Détaillé,la définition avec précision des tracés des réseauxMoyenne Tension (MT) et Basse Tension (BT) ;

L’élaboration du Dossier d’Appel d’Offres ;

Le suivi du processus de passation des marchés.

  1. Le Projet de réhabilitation et d’extension des réseaux de distribution électrique des Capitales Régionales et du système interconnecté, phase 2, (PCR) agissant pour le compte de l’Electricité de Guinée, invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt pour fournir les services ci-dessus. Les cabinets de consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés

pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expériences dans l’étude et/ ou l’évaluation environnementale dans le secteur de l’électricité en Guinée, dans la sous-région et/ou en Afrique), disponibilité des compétences parmi le personnel, etc.)

Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives. Le nombre total de firmes associées ne doit pas dépasser deux.
Si le consultant est constitué en groupement, la manifestation d’intérêt doit inclure :

Une copie de l’accord de groupement conclu par l’ensemble de ses membres. Ou

Une lettre d’intention de constituer un groupement dans l’hypothèse où sa proposition serait retenue, signée par tous ses membres et accompagnée d’une copie de l’accord de groupement proposé.

  1. Un consultant sera sélectionné suivant la méthode de sélection fondée sur la Qualité et Coût (QCBS) en accord avec les procédures définies dans les directives en vigueurs.
    10. Les cabinets de consultants intéressés peuvent obtenir les informations à l’adresse ci- dessous et aux heures suivantes : tous les jours ouvrables de 09 h 00 à 16 h 30 TU et les vendredis de 09 h 00 à 12 h 30 TU, au plus tard le 18 Avril 2018
    11. Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en copie papier et porter clairement la mention « AMI 03/PCR/G-M/CLSG/EDG/2017 » au plus tard le mercredi 18 Avril 2018 à 10 h 00. Les dépôts électroniques ne seront pas admis.

    12. L’ouverture des manifestations d’intérêt est prévue le même jour à laDirection Nationale des Marchés Publics (DNMP) Quartier Coronthie BP 579 Conakry 3è étage salle deréunion à 10 h 30 TU, en présence des représentants des consultants qui décident d’assister à la séance d’ouverture.
    13. La demande de proposition sera envoyée aux cabinets qui feront partie de la liste restreinte établie à l’issue de cet avis à manifestation d’intérêt.

PROJET DE REHABILITATION ET D’EXTENSION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE DES CAPITALES REGIONALES ET DU SYSTEME INTERCONNECTE, PHASE II
Electricité de Guinée ; cité chemin de fer 4è étage B.P 1463
Tel (00224) 622 62 21 32 Conakry, République de Guinée ; Courriel :
elsayondoumbouya@gmail.com

Abdenbi ATTOU
Administrateur Général

 

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Soulay Thiâ’nguel remporte le prix RFI Théâtre 2020

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L'auteur guinéen Souleymane Bah dit  Soulay Thiâ'nguel  vient de remporter  le prix RFI Théâtre 2020.

Il a gagné ce trophée pour sa dernière pièce « La Cargaison » écrite durant le confinement en France en mars dernier.

Une véritable danse macabre dont les personnages sont des morts en mal de sépulture, des corbillards fatigués de faire leur boulot, des balles se plaignant de loger dans des corps, des cimetières las de recevoir des dépouilles.

Source : RFI

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Des toilettes publiques pour Ninguelandé, un projet d’une association locale

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L’Union des Jeunes  de Ninguelandé pour le Développement (UJND) envisage de doter des latrines publiques à cette sous-préfecture située dans la préfecture de Pita, en moyenne Guinée.

Pour venir en aide à la communauté, l’association vient de lancer un projet de construction des latrines publiques dans cette commune rurale d’environ 35.000 habitants.

« La mise en place de ce projet n'est pas des moindres, car il résout un certain problème d'hygiène publique et lutte contre les périls fécaux facteurs de plusieurs parasitologies », a expliqué à notre rédaction, Dr Alpha Oumar Diallo, président de l’UJND.

Le coût de ce projet communautaire est estimé à 50.956.210 GNF, a-t-il précisé.

Pour y parvenir, l’association sensibilise les ressortissants de la sous-préfecture pour collecter l’argent nécessaire.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Massacre du 28 septembre : les Etats-Unis, la France et l’UE réclament un procès dans les plus brefs délais

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Malgré l’engagement des autorités guinéennes, la justice se fait toujours attendre, onze ans après le massacre du 28 septembre 2009, au stade du même nom, à Conakry. Face à cette situation qui ronge les familles des victimes et les organisations de défenses de droits de l’homme, les Etats-Unis, la France et l’Union Européenne ont appelé le gouvernement guinéen à  tenir un procès ‘’dans les plus brefs délais’’, dans un communiqué conjoint.

« Nous exhortons le gouvernement guinéen à  tenir un procès dans les plus brefs délais afin que les responsables de ce crime odieux répondent de leurs actes devant un tribunal. Le fait de veiller à ce que le système rende justice à ces victimes ainsi qu’à tous ceux ayant souffert d’autres actes de violences politiques, démontrera l’engagement du gouvernement guinéen à promouvoir la paix, à rejeter toutes les formes de violences et à défendre l’Etat de droit »

Le 28 septembre 2009, peu avant midi, plusieurs centaines d’agents des forces de sécurité ont ouvert le feu sur des dizaines de milliers de personnes rassemblées pacifiquement au stade du 28 septembre, pour protester contre l’intention de Moussa Dadis Camara, alors chef de la junte au pouvoir, de se présenter à l’élection présidentielle, tuant ainsi plus de 150 personnes.

Les forces de sécurité ont également violé des femmes, individuellement ou collectivement, y compris au moyen d’objets tels que des matraques ou des baïonnettes.

Elles se sont ensuite attelées à une opération organisée de dissimulation, dans le but de cacher l’ampleur des tueries, en bouclant tous les accès au stade et aux morgues et en emportant les corps pour les enterrer dans des fosses communes, dont beaucoup doivent encore être identifiées.

L’enquête menée par des juges d’instruction guinéens, ouverte en février 2010 a été  bouclée fin 2017.

En avril 2018, un comité de pilotage chargé d’organiser le procès avait été mis en place par l’ancien ministre de la Justice, Cheick Sako. Ce comité a décidé qu’il se tiendrait à la Cour d’appel de Conakry. Mais, plus de deux ans après la clôture de l’enquête, la date du procès n’est toujours pas fixée.

Plus de 13 suspects ont été inculpés dans ce dossier, dont Moussa Dadis Camara, l’ancien chef de la junte appelée Conseil national pour la démocratie et le développement,( CNDD) ainsi que son vice-président, Mamadouba Toto Camara.

Plusieurs individus inculpés de charges liées aux homicides et aux viols occupent toujours des postes d’influence, y compris Moussa Tiégboro Camara, Secrétaire général chargé des Services spéciaux de lutte contre le grand banditisme et les crimes organisés.

L’aide de camp de Dadis Camara, Abubakar « Toumba » Diakité, a également été inculpé. Il a été extradé vers la Guinée en mars 2017, après plus de cinq ans de cavale.

Quatre autres individus sont en détention à la Maison Centrale de Conakry, respectivement depuis 2010, 2011, 2013 et 2015 dans le cadre de l’affaire.

Mais leur détention provisoire est jugée illégale par les ONG de défense des droits humains, « dans la mesure où elle excède la durée maximale prévue par la loi guinéenne, soit 18 à 24 mois en matière criminelle, en fonction du chef d’inculpation ».

Par Alpha Diallo

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.