Connect with us

A LA UNE

COVID-19 : la BAD accorde 60 millions d’euros au Bénin, au Togo et à la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Abidjan, Côte d’Ivoire, 30 juillet 2020 – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé, vendredi 24 juillet, à Abidjan, une aide de 60,32 millions d’euros (49,1 millions d’unités de compte) au Bénin, au Togo et à la Guinée destinée au financement du Programme multi-pays d’appui à la réponse à la pandémie de Covid-19 (PARCovid-19).

Ces financements sous forme d’appui budgétaire en réponse à la crise du Covid-19 (ABRC), constituent des prêts et des dons et sont tirés des ressources du Fonds africain de développement (FAD), le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement et de la Facilité d’appui à la transition (FAT-Pilier I), un mécanisme de financement de la Banque destiné aux pays fragiles et en transition.

« La propagation du coronavirus fait peser de larges menaces sur la poursuite des activités économiques, la croissance économique des pays mais aussi les recettes des Etats au moment où ils doivent faire face à des besoins pressants notamment en termes de riposte sanitaire. Ces appuis viennent donc renforcer la capacité de réaction des pays contre le Covid-19 et devraient aider à rendre les pays plus résilients face aux urgences de santé publique et à combler le déficit en ressources budgétaires des Etats afin de faire face aux besoins sociaux de base et du secteur productif » souligne Marie Laure Akin Olugbade, directrice générale pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque.

Dans les 60,32 millions d’euros, le Bénin recevra un prêt FAD de 6,28 millions d’euros (5,1 millions d’UC). Le Togo bénéficiera de 24,64 millions d’euros (20 millions d’UC) dont un prêt FAD de 7,34 millions d’euros (5,96 millions d’UC) et un don FAD de 6,17 millions d’euros (5,01 millions d’UC) à quoi s’ajouteront 11,12 millions d’euros (9,03 millions d’UC) de prêt du FAT (pilier I). La Guinée percevra quant à elle, 29,48 millions d’euros (24 millions d’UC) composés d’un prêt FAD de 11,42 millions d’euros (9,30 millions d’UC) et un don FAD de 3,68 millions d’euros (3 millions d’UC) en plus d’un prêt FAT de 14,37 millions d’euros (11,70 millions d’UC).

Le PARCovid-19 vise à apporter une réponse d’urgence à la crise sanitaire et socioéconomique induite par la pandémie de Covid-19 dans ces trois pays côtiers d’Afrique de l’Ouest, qui présentent beaucoup de similitudes. Leurs systèmes de santé sont en effet faibles et leurs économies très peu industrialisées et fortement dépendantes des revenus des matières premières, restent dominées par l’agriculture. Leurs plans respectifs de riposte au Covid-19 sont par conséquent, similaires et ont pour principaux objectifs d’endiguer la propagation de la pandémie et de renforcer les filets de sécurité sociale ainsi que la résilience du secteur productif.

Les mesures soutenues par le Programme seront mises en œuvre sur la période 2020-2021 et contribueront au renforcement de la capacité de dépistage, à l’amélioration de la couverture nationale en structures d’isolation des malades ; et à l’atténuation des effets socioéconomiques de la crise sanitaire.

Le programme est structuré autour de deux composantes complémentaires. La première

composante liée à l’appui à la stratégie nationale de riposte sanitaire au Covid-19 vise à renforcer les capacités nationales de dépistage en vue de détecter précocement le maximum de cas et de prendre les mesures requises pour juguler la propagation, d’une part, et à renforcer les capacités de prise en charge des malades sur le plan national, d’autre part. Cette composante soutiendra également les mesures de renforcement de la gouvernance institutionnelle et financière de la gestion de la crise. La deuxième composante portant sur l’atténuation des effets socioéconomiques du Covid-19 permettra de mettre en place des mécanismes de maintien du pouvoir d’achat et de la sécurité alimentaire des plus vulnérables d’une part, et à soutenir la résilience du secteur privé à la crise, d’autre part.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, au 21 juillet, le Bénin comptait 1 690 cas confirmés de Covid-19 dont 893 personnes guéries et 34 décès, la Guinée totalisait 6 625 cas confirmés dont 5 771 personnes guéries et 41 décès et le Togo 790 cas confirmés dont 560 personnes rétablies et 15 décès.

La Banque africaine de développement est fortement engagée aux côtés de ses États membres régionaux face à la pandémie.

En avril, la Banque a mis en place une Facilité de réponse rapide contre le Covid-19 (CRF) dotée de 10 milliards de dollars américains destinés à aider ses pays membres régionaux et le secteur privé à faire face à la pandémie et à ses conséquences sociales et économiques. Elle avait déjà, en mars, apporté une aide d’urgence de deux millions de dollars américains à l’OMS-Afro, le Bureau Afrique de l’Organisation mondiale de la santé pour aider 41 pays membres régionaux à faire face à la pandémie.

Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Souleymane Thiâ’nguel : « je tourne la page politique »

Published

on

Votre publicité ici

A peine revenu de l’exil, l’ex parton de la cellule de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Souleymane Thiâ’nguel  Bah annonce qu’il met un terme à la politique.

« A partir d’aujourd’hui, je tourne la page. Je ne dis pas que je tourne la page de l’UFDG, je tourne la page politique. Pour moi, c’est fini », a-t-il déclaré ce mercredi 16 juin 2021, dans l’émission Mirador de FIM FM.

« L’exil m’a permis de savoir des choses. Premièrement, Il y avait beaucoup de personnes qui me suivaient sans que je ne m’en rende compte. Deuxièmement, il y a eu des soutiens au-delà des clivages politiques et ethniques. Le fait que ces clivages aient sauté en ce qui me concerne, si on devait parler de redevabilité, je suis redevable de ce peuple qui m’a soutenu », explique-t-il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Dialogue politique : les travaux démarrent ce mercredi

Published

on

Votre publicité ici

Les travaux du cadre permanent de dialogue vont démarrer ce mercredi 16 juin 2021.

L’annonce a été faite mardi soir, par le secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social, Fodé Bangoura, à travers un communiqué lu à la télévision nationale.

Les travaux du cadre permanent vont débuter avec le secteur du transport à partir de 12 heures dans un hôtel de la capitale Conakry, précise, le communiqué.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le blogueur Alpha Diallo condamné pour outrage à agent

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI), Alpha Diallo, a été condamné ce mardi 15 juin 21, au paiement d’une amende de 500 000 francs et d’un franc symbolique à la partie civile.

Ce bloggeur a été reconnu coupable d’outrage à agent par le TPI de Dixinn.

Par contre,  le juge l’a renvoyé à des fins de poursuite pour les faits de violences et voie de fait.

Toutefois, les avocats du prévenu qui réclament purement et simplement l’acquittement de leur client ont interjeté appel.

Alpha Diallo avait été interpellé le 02 juin dernier lors d’un contrôle de la police routière à Sonfonia, qui l’a infligé une contreventions. Devant le refus de payer, il a passé 24 heures en garde à vue au commissariat central de Sonfonia, avant d’être déféré le 03 juin devant le TPI de Dixinn.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance