Connect with us

Santé & Environnement

Atelier sur les vaccins contre les maladies virales : voici les recommandations des participants

Published

on

Votre publicité ici

Les travaux de l’atelier  scientifique  international sur l’accélération de la disponibilité des vaccins contre les fièvres virales et autres épidémies ont pris fin ce dimanche 29 novembre 2015, au palais Mohamed V. Pendant les trois jours de travaux, les participants ont  fait des recommandations dans plusieurs domaines.

Durant ces journées  de travaux intenses, la coordination nationale de lutte contre Ebola, initiatrice de cet atelier en collaboration avec le gouvernement guinéen, a eu à travailler avec les scientifiques  les plus éminents dans leur domaine au niveau mondial.  Les participants ont  eux l’occasion de discuter et de bénéficier des leçons apprises sur la présente épidémie à virus Ebola, de l’accès aux antirétroviraux contre le VIH -Sida, du développement  et l’accès aux vaccins contre la méningite de la source A  et des pandémies de grippe aviaire  H1, N1, H5.

Pour Professeur  Mandy Kader Kondé, président du comité scientifique,  ‘’ cet atelier  a été l’occasion pour les autorités scientifiques guinéennes de discuter avec les comités de la recherche de la France, des Etats Unis, du Canada, de l’union européenne de la Russie, mais surtout des pays les plus affectés de la Mano river union et les pays voisins dont la Côte d’ivoire, le Mali, Sénégal et de nombreux associations professionnelles africaines, etc.

En ce qui concerne les recommandations, elles sont divisées en deux domaines, dont le plaidoyer et le partenariat constituent le premier domaine.

A cet effet, les experts  ont recommandé qu’ils  fassent un plaidoyer national et mondial pour encourager  les pays et la communauté scientifique à soutenir la Guinée pour la production de vaccins. Faire un plaidoyer pour encourager l’engagement des leaders et du secteur privé ainsi que la société civile dans le financement et l’appui technique pour la production des vaccins, développer et garantir un partenariat sous régional, régional et mondial pour la production et la disponibilité des vaccins.

Dans le second domaine, ils recommandent de mettre en place une équipe multidisciplinaire d’experts pour analyser la situation et élaborer une feuille de route pour la production de vaccins en Guinée d’ici la fin du premier trimestre 2016, faire un plaidoyer pour encourager les partenaires et les pays industrialisés à favoriser le transfert des technologies en Guinée, assurer la mise en œuvre du plan stratégique national de la prise en charge des survivants de la maladie à virus Ebola en Guinée.

Domaine de la recherche et de la technologie : les participants recommandent entre autres, de  développer la capacité nationale de recherche biomédicale et industrielle, réaliser des études sur l’acceptabilité  social  du vaccin par les communautés  et les bio marqueurs de protection hymnologique à court et à  long terme.

Domaine de financement :Encourager le gouvernement à financer  durablement les institutions de recherche nationale, développer des mécanismes de financement innovant et durable pour l’accès aux vaccins notamment un fond sous régional pour la recherche et la production du vaccin contre les  fièvres hémorragiques virales et autres épidémies en Afrique, encourager la création de marcher dans un environnement industriel favorable.

Pour le premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, les thématiques importantes que les participants se sont assignés cadre parfaitement avec les préoccupations du gouvernement.

Ce rapport et recommandation seront soumis au Président de la République pour validation.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Covid-19 : 14 cas d’Omicron détectés en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la Covid-19 est en forte hausse en Guinée, quatorze cas du variant Omicron ont été détectés dans le pays.

L’annonce a été faite ce mercredi 29 décembre 2021 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), qui appelle les Guinéens à  respecter les gestes barrières et se faire vacciner.

« A la suite des prélèvements effectués sur 28 personnes, nous avons trouvé 14 cas du variant omicron. Le variant est en circulation et les gestes barrières peuvent sauver. Ajoutez à cela la vaccination on peut prévenir les contaminations et les formes sévères ».

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Emirates Airlines suspend ses vols vers Conakry

Published

on

Votre publicité ici

La compagnie aérienne Emirates Airlines a décidé de restreindre l’entrée et le transit par Dubaï pour neuf pays africains, dont la Guinée.

Selon un communiqué de la compagnie,  les clients en provenance des destinations suivantes ne seront pas acceptés pour voyager à destination ou en provenance de Dubaï à compter du 28 décembre 2021 jusqu’à nouvel ordre.

République d’Angola (LAD)

République de Guinée (CKY)

République du Kenya (NBO)

République-Unie de Tanzanie (DAR)

République de l’Ouganda (EBB)

République du Ghana (ACC)

République de Côte d’Ivoire (ABJ)

République fédérale démocratique d’Éthiopie (ADD)

Les clients au départ de Conakry (CKY) vers Dakar (DSS) ne seront pas acceptés pour voyager, précise-t-on, sans plus de détails.

Cependant, les opérations de passagers sortantes de Dubaï vers ces destinations ne sont pas affectées.

Cette restriction intervient alors que la covid-19 est en forte en hausse dans plusieurs pays, avec l'apparition du variant Omicron.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : l’épidémie repart à la hausse en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Même si à ce jour le variant Omicron n’a pas été identifié en Guinée, l’épidémie de la Covid-19 est en forte hausse dans le pays, où le taux de positivité est passé de 0,9% à 5,7%, au cours des quatre dernières semaines.

Selon les dernières statistiques de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), sur 886 personnes testées, 108 personnes se sont révélées positives. Ce qui porte le cumul des cas positif à 31 238, dont 28 804 guéris et 389 décès hospitaliers.

L’Agence précise que 140 malades sont isolés au CT-Epi à date (27 décembre 2021).

Face à cette situation, l’ANSS a organisé lundi une réunion de crise, pour discuter avec ses différents partenaires des mesures urgentes à mettre en œuvre.

« Au cours des quatre dernières semaines, nous avons eu plus de 700% d’augmentation en termes de cas confirmés. Et le taux de positivité est passé de 0,9% à 5,7% », alerte le docteur Sory Condé. Au sein de l’ANSS, il est chargé d’étude au département surveillance de l’unité de gestion des données.

« La situation est inquiétante, préoccupante, elle nécessite une analyse approfondie et de prendre des mesures le plus rapidement possible », rajoute-t-il.

Les autorités sont particulièrement inquiètes de voir une nouvelle vague épidémique apparaître. La Guinée va devoir y faire face et se prépare, selon le directeur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, le professeur Fodé Amara Traoré. « On est en train de se préparer dans tous les secteurs de la riposte », explique-t-il.

Pour cela, les autorités misent sur une amélioration de la prise en charge des patients, la capacité d’hospitalisation, la sensibilisation, le dépistage et la vaccination, le fer de lance de cette riposte contre le Covid-19.

La semaine dernière, la campagne a été relancée en Guinée. « Nous avons à peu près 2,5 millions de doses de vaccin actuellement disponibles en Guinée. Donc l’un des objectifs de cette campagne accélérée c’est de vacciner le maximum de Guinéens avant que les vaccins ne soient périmés », rajoute le directeur.

Un peu moins de 8% de la population guinéenne est entièrement vaccinée contre la Covid-19

Avec Rfi

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance