Connect with us

Politique

Unité nationale: Les coordinations régionales soutiennent la SENACIP

Published

on

Votre publicité ici

Les quatre coordinations régionales ne sont pas en marge de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la paix -SENACIP. En compagnie d'une forte délégation des membres du Comité d'organisation, le ministre Khalifa Gassama Diaby a rendu une visite de courtoisie aux quatre coordinations nationales. Partout le ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté a été accueilli dans la ferveur et  convivialité. Les doyens des quatre coordinations ont souhaité la bienvenue à la délégation et ont promis de  soutenir le ministre, de l'accompagner pour la réussite de son combat qui est celui de la culture du civisme et de la citoyenneté.

Au siège de la coordination de la Basse Côte, les sages ont exprimé leur satisfaction suite à la visite du ministre Khalifa Gassama Diaby. "Nous sommes venus prendre des conseils et solliciter des prières. Notre pays a atteint le seuil de l'incivisme, ce qui est une menace contre la paix.  Nous sommes là dans l'espoir d'avoir le soutien des citoyens de la Basse Côte", dira-t-il dans son intervention.

En réponse, le président de la coordination de la Basse Côte, Elhadj Mouctar Sylla,  a exprimé sa satisfaction du fait que le ministre se bat  pour "l'unité du peuple de Guinée". Il a promis l'implication de tous les sages de cette région pour la réussite de l'initiative du ministre Gassama.  "Les sages  se réuniront pour mettre fin à l'incivisme et œuvrer pour le respect de l'autorité de l'Etat", a-t-il promis.

De son côté, le président de la Coordination de la Haute Guinée a abordé dans le même sens. "Je suis venu demander bénédiction, conseils et accompagnement", a souligné le ministre qui, dans son speech a rappelé à l'assistance que "la loi doit être respectée par tout le monde. La loi n'a pas d'yeux car si tu mets d'yeux elle ne devient plus une loi".

Pour saluer cette initiative du ministre, le sage de la Haute Guinée dira que "la société guinéenne est désordonnée: chacun fait ce qu'il veut, où il veut et n'a de compte à rendre à personne. Les sages vont faire entendre leur voix vue l'écoute dont ils bénéficient au sein de la société guinéenne. Si nous ne mettons pas à cette dynamique de désordre public, il n'y aura pas de paix".

Enfin, explique-t-il, "si nous soyons tous des Guinéens sans distinction, la Guinée va aller de l'avant".

Par ailleurs, le président de la coordination Halli Pular a apporté tout son soutien et son accompagnement  à cette initiative citoyenne du ministre Gassama Diaby. "Gassama c'est mon fils à travers sa conception des choses. Il est venu ici je me suis senti en lui. J'ai vu en lui un homme, un responsable qui aime son pays, qui est jaloux de l'organisation de son pays", déclare Elhadj Saïkou Yaya Barry.

Cependant, déplore-t-il, son département manque de financement  pour ses objectifs. "La SENACIP signifie la paix, l'amour du prochain. Cette importante initiative qu'il a eue doit rassembler tous les Guinéens. Quand on est bon citoyen on fait faire  du bien, on ne blesse pas son voisin, on ne perturbe pas non plus son sommeil. On doit faire ce que dit la Constitution. Nous allons l'accompagner par des bénédictions".

Si le Chef de l'Etat et le gouvernement respectent la loi, il n'y a pas de raison que les citoyens ne la respectent pas, insinue la notabilité Halli Pular. Avant d'ajouter que le développement ne se fera pas dans l'anarchie et dans le désordre.

"J'estime que la Guinée a toutes les chances de se développer. Si on acceptait de s'unir comme en 1958, on n'en serait pas là. Si nous avions abandonné cette histoire d'ethnie, il n'y a pas de raison qu'on ne se développe pas. Notre coordination se considère comme celles de la Forêt, de la Haute Guinée et de la Basse Côte. Nous sommes à sa disposition pour la fraternité en Guinée. Nous devons nous donner les mains pour développer la Guinée", conclut Elhadj Barry

Amadou Kendessa Diallo & Amadou Touré

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Grâce présidentielle pour quatre détenus politiques guinéens

Published

on

Votre publicité ici

Quatre détenus politiques ont été graciés par le président Alpha Condé, durant ces cinq derniers jours.

Il s’agit d’abord de Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté, tous graciés dans la soirée de ce mardi, 22 juin 2021.

Opposant au troisième mandat d’Alpha Condé, les deux avaient été condamnés à un an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 20 millions de francs guinéens chacun, le 13 janvier dernier, par le tribunal de première instance de Dixinn.

Les deux autres sont,  Boubacar Diallo dit grenade et  Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières, tous graciés vendredi dernier.

Il faut rappeler que Boubacar Diallo avait été condamné à 10 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 5 ans par la Cour d'Appel. Mais le 17 juin passé, il a demandé pardon au chef de l’Etat à travers une lettre.

Quant à Madic 100 frontières,  il avait été condamné  en première instance, à 5 ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 100 millions de francs guinéens pour  « atteinte aux institutions de la République, téléchargement, diffusion et mise à la disposition des messages etc.) Mais après avoir demandé pardon à Alpha Condé, sa peine avait été  finalement réduite à un an d'emprisonnement ferme, le 10 juin dernier par la Cour d'Appel.

Il faut signaler que plusieurs autres militants et responsables de l’UFDG, le principal parti de l’opposition,  croupissent toujours sans jugement depuis plusieurs mois à la maison centrale de Conakry.

Par Mariam Bâ

 

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé à Accra pour la 59è session ordinaire de la Cédeao

Published

on

Votre publicité ici

Le président Alpha Condé est arrivé vendredi soir à Accra au Ghana, où il doit assister, ce samedi 19 juin 2021, à la 59è session ordinaire de la Cédeao

Les participants à ce sommet vont aborder des questions de paix et la stabilité dans la sous-région, l'avancement des réformes institutionnelles de la CEDEAO, la vision 2050 et le projet de monnaie unique.

Cette 59e session ordinaire de la CEDEAO qui se tient aujourd’hui, a été précédée par la 46ème session ordinaire du Conseil de médiation et de Sécurité de même que la 86e session ordinaire du Conseil des ministres de la Communauté.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le parti de Dalein Diallo toujours ciblé, infiltré, secoué, mais jamais abattu

Published

on

Votre publicité ici

C’est une réalité. Les 10 ans du régime Condé n’ont généralement servi qu’à pilonner les fondations de l’Ufdg. En vain.

Le parti hérité de feu Ba Mamadou a régulièrement été poussé au piège tendu par ses adversaires, mais n’y est jamais tombé. Il a pourtant été possible de faire avaler la pilule de la diversion à certains de ses cadres, sans que cela ne sape les bases de ce parti fortement enraciné.

Il est même arrivé que ses plus populaires animateurs soient obligés de mordre à l’hameçon du pouvoir en place ou comme c’est le cas actuellement, de jouer le jeu de l’adversaire pour tenter de se sauver de l'exil ou de la prison. Malgré tout, l’héritier du très téméraire Ba Mamadou ne perd pas la partie.

Cela lui fait dix ans et demi de vie difficile d’opposant esquivant continuellement les assauts de la gouvernance Condé, mais ne s’est jamais laissé abattre. Sacré Cellou Dalein Diallo !

Par Le Populaire

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance