Accueil / A LA UNE / Suspension des importations par voie terrestre : les prix vont flamber, prévient le GOHA

Suspension des importations par voie terrestre : les prix vont flamber, prévient le GOHA

Le Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) a dénoncé la décision du gouvernement guinéen, fermant les frontières terrestres au trafic commercial. Dans une déclaration,  il a prévenu que les pénuries des produits qui vont s’en suivre vont provoquer une hausse des prix.

« Les pénuries qui vont s’en suivre vont provoquer une hausse des prix, une baisse des activités économiques, sans compter les pertes par détérioration et les pertes en chaîne de revenus. Toute chose qui va entraîner l’accroissement de la pauvreté », a averti le GOHA.

Dans un communiqué diffusé dans les médias d’État jeudi 06 février, le gouvernement a décidé de suspendre les importations de marchandises par voie terrestre jusqu’à nouvel ordre. Les autorités évoquent notamment le « risque sécuritaire » et la « menace terroriste ».

Mais pour le GOHA, ce motif est illégal au regard des Conventions de la CEDEAO.

«  Des pays qui sont directement confrontés à cette situation n’ont pas jugé nécessaire de procéder à cette fermeture. C’est le cas du Mali, du Niger, du Burkina, du Nigéria, de la Côte d’Ivoire, du Bénin etc. », a-t-on rappelé dans le document.

« Le GOHA ne trouve pas le bien fondé de décision. » Poursuit-il.  «  C’est pourquoi, il condamne avec la dernière énergie cette mesure », dit-il avant d’appeler les opérateurs économiques à la vigilance, à l’unité et à recenser toutes les pertes subies, accompagnées des documents légaux.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée