Accueil / A LA UNE / Sékoutoureyah : ce qui a sanctionné la rencontre entre Alpha Condé et Sidya Touré

Sékoutoureyah : ce qui a sanctionné la rencontre entre Alpha Condé et Sidya Touré

Après le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, la mouvance présidentielle, le président Alpha Condé a reçu ce mercredi 04 avril, Sidya Touré, président de l’UFR (Union des Forces Républicaines) au palais Sékoutoureyah.  Après leurs échanges relatifs à la situation intérieure en général et à la crise post-électorale en particulier, il a été retenu ce qui suit :

- De privilégier le dialogue et la concertation pour régler toutes les divergences dans la vie politique nationale. Dans cet esprit, l’Union des Forces Républicaines, troisième Groupe parlementaire de l’Assemblée Nationale, a décidé de rejoindre le Comité de suivi de l’Accord politique.

- De demander au Comité de suivi de l’Accord politique d’octobre 2016 de trouver une solution au différend électoral. L’Union des Forces Républicaines a des revendications qui concernent quatre communes urbaines et sept communes rurales.

Monsieur le Président de la République demande au comité de suivi de mettre en œuvre avec diligence l’Accord politique d’octobre 2016, notamment :

- l’adoption de la nouvelle loi sur la CENI à la prochaine session des lois de l’Assemblée nationale

- l’audit et l’assainissement du fichier électoral avant les prochaines élections législatives

- de tout mettre en œuvre pour identifier les différents responsables de toutes les violences qui ont entrainé mort d’hommes et causé d’importants dégâts matériels, qui qu’ils soient, afin de les traduire devant les cours et tribunaux du pays

- d’apporter une assistance aux victimes et à leurs familles, nonobstant les indemnisations légales.

Egalement, le Président de la République a pris note de la nécessité d’améliorer le code électoral à l’aune des leçons tirées des trois derniers scrutins. Et réévaluer la charte des partis politiques.

Le Président de l’UFR se joint au Président de la République pour condamner les propos et comportements inconséquents de personnalités publiques et de citoyens poussant à la haine et à la division entre les différentes communautés du pays. Ils en appellent à la justice pour l’application de la loi dans toute sa rigueur en la matière.

Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé et Monsieur Sidya Touré, Président de l’Union des Forces Républicaines, déplorent toutes les victimes civiles et militaires des violences de toutes natures et expriment leur compassion et leur solidarité à toutes les familles ayant perdu des proches, des êtres chers.

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée