Connect with us

Société & Faits Divers

Migration : la Guinée désormais éligible au Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée, la Côte d'Ivoire et le Ghana sont désormais inscrits sur la liste des pays éligibles au fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne (UE). La Commission européenne a, en effet, approuvé cette semaine, la décision visant à élargir le nombre de pays éligibles à ce fonds destiné à la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique.

Selon la tribune qui cette la commission de l'Union européenne, c'est sur la base des flux de migration irrégulière observés dans les derniers mois et des besoins exprimés, que le Conseil d'Administration du fonds fiduciaire avait donné le 13 décembre 2016 une opinion favorable à l'élargissement à ces pays, afin qu'ils puissent bénéficier de programmes visant à prévenir la migration irrégulière et faciliter la gestion des migrations.

Ces dernières années, la Guinée a été classée parmi les pays les plus grands pourvoyeurs des migrants vers l’Europe.

Concertation avec les délégations de l'UE

Avec cette décision, « la Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée deviennent éligibles à des projets du fonds fiduciaire et pourront notamment bénéficier d'actions relatives à la gestion de la migration, y compris une meilleure connaissance des flux, des mesures de sensibilisation, et un accompagnement pour la réintégration des migrants de retour et d'actions visant à améliorer les opportunités économiques de leurs populations, particulièrement les plus jeunes » a expliqué la même source.

Selon le communiqué publié à cette occasion, les projets qui devraient bénéficier de ce financement, seront  identifiés à travers des concertations qui seront menés par les Délégations de l'UE dans les pays concernés.

Le fonds d'urgence de l'UE a été lancé lors du Sommet de La Valette en novembre 2015 et déjà plus de 900 millions d'euros ont été engagés dans différents pays de la région du Sahel et du Lac Tchad. Dans cette enveloppe, 477 millions d'euros ont été consacrés pour des projets visant à prévenir la migration irrégulière et les déplacements forcés et à faciliter la gestion de la migration. Selon l'UE, en décembre dernier, une première  action régionale avait été déjà approuvée par le comité opérationnel du fonds et a ainsi  bénéficié largement à ces trois pays et de la Guinée Bissau qui ne figure pourtant pas sur la liste des derniers pays éligibles au fonds.

Avec la tribune

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Perquisition dans les locaux du groupe de presse Gangan

Published

on

Votre publicité ici

Des agents à bord de deux pick-ups de la BRB (Brigade de répression du banditisme) ont perquisitionné vendredi 22 janvier, les locaux du groupe de presse Gangan, appartenant à l’opposant Ibrahim Abbé Sylla.

Dans un communiqué, la Direction dit ignoré les motifs de la visite « sans mandat » de ses agents.

« Sans aucun mandat, ils se sont permis de perquisitionner les régies télé et radio ainsi que les bureaux ce, malgré les remarques qui leur ont été faites par les travailleurs présents qui n'ont pas manqué de rappeler qu'ils n'avaient pas le droit de poser un tel acte de surcroît, dans les locaux d'un média ».

« En attendant d'approfondir les enquêtes sur les motifs réels de cette violation grave qui porte atteinte à la liberté de la presse, nous alertons l'opinion nationale et internationale sur le danger qui guette nos travailleurs depuis quelques temps », a alerté la Direction du groupe, rappelant qu’ « qu'en 2017 aussi nos locaux avaient fait l'objet d'une telle violation de la part des gendarmes qui ont kidnappé à l'époque 3 de nos journalistes avant de les placer en garde à vue à la gendarmerie de Yimbaya »

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Décès en détention de Oury Barry : déclaration de l’Ambassade des États-Unis

Published

on

Votre publicité ici

L'ambassade des Etats-Unis a appris avec tristesse la mort d'un autre militant de l'opposition, Mamadou Oury Barry, un partisan de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) âgé de 21 ans, décédé le 16 janvier dernier alors qu'il était détenu à la prison centrale de Conakry.  Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses amis. 

Les États-Unis continuent d'exhorter le gouvernement guinéen à respecter les procédures régulières et l'État de droit en s'attaquant aux perceptions de restrictions ciblées sur les dirigeants de l'opposition et en veillant à ce que les personnes détenues bénéficient de procès équitables sans retard injustifié.  Nous encourageons le gouvernement à donner la priorité aux enquêtes et aux processus judiciaires transparents afin que les responsables des violences soient tenus de rendre des comptes.

Les principes de base pour le traitement des prisonniers comprennent un environnement sain et l'accès aux services de santé disponibles dans le pays sans discrimination en raison de leur situation juridique.

Continue Reading

A LA UNE

26 tonnes de pneus usés en partance vers la Guinée interceptés

Published

on

Votre publicité ici

26 tonnes de pneus usagés en partance vers la Guinée via le port d’Anvers ont été interceptés début janvier par les douaniers de la brigade d’Halluin-Reckem, dans le Nord de France.

« Ces déchets faisaient l’objet d’une tentative d’exportation illégale par deux sociétés basées en Nouvelle-Aquitaine », souligne le service des douanes, dans un communiqué cité par 20 minutes, qui explique que les transferts transfrontaliers de déchets sont régulés à l’échelle internationale. L’exportation de déchets vers des pays ne disposant pas de capacités de retraitement adaptées est interdite.

Selon cette source, ces pneus usagés étaient transportés par un poids lourd immatriculé en Roumanie, tractant un semi-remorque immatriculé en France, lui-même surmonté d’un conteneur.

Soupçonnant un transport illégal, les fonctionnaires ont donc consigné la marchandise, le temps de l’expertise par le Pôle national des transferts transfrontaliers de déchets (PNTTD) de Metz. « Celui-ci a confirmé qu’il s’agissait de déchets, expliquent les douanes. Une infraction pour tentative d’exportation en contrebande de déchets a donc été relevée à l’encontre des deux sociétés, qui se sont par ailleurs vues infliger une forte amende douanière. » Quant aux pneus, ils ont été traités dans une installation française autorisée par le PNTTD, aux frais des deux exportateurs.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance