Accueil / A LA UNE / Manifestation contre le troisième mandat : un élève de 15 ans tué à Conakry

Manifestation contre le troisième mandat : un élève de 15 ans tué à Conakry

Un jeune a été tué par balle à Wannidara , dans la commune de Ratoma, ce jeudi 13 février, en marge de la deuxième journée des manifestations du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) contre le projet de changement de la loi fondamentale qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

« Ce soir, nous venons encore d’enregistrer une répression sauvage des forces de défense de sécurité qui ont tué par balle un élève de 15 ans à Wanindara et fait plusieurs blessés dont un par balle à Bambeto », a déploré le FNDC dans un communiqué.

Selon nos informations, la victime du nom de Idrissa Barry, était un élève de 15 ans.

Depuis mi-octobre, le FNDC multiplie les manifestations contre le changement de la Constitution dont le projet sera soumis à référendum le 01 mars prochain, jour aussi des élections législatives, boycottées par l’opposition.

Environ 40 personnes, principalement des jeunes de moins de 30 ans ont été tuées depuis le début des contestations.

Le weekend dernier, dans une interview avec RFI et France24, le président Alpha Condé n’a pas exclut l’idée de se présenter pour un troisième mandat. C’est mon parti (RPG ndlr) qui décidera, avait-t-il lancé.

Face à cette crise, le parlement européen a adopté ce jeudi une résolution sur la Guinée. Dans ce texte, les eurodéputés ont ouvertement invité Alpha Condé à respecter la constitution en vigueur et son article 27. Article qui stipule que : « le président de la République est élu au suffrage universel direct.

La durée de son mandat est de cinq ans, renouvelable une fois.

En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels, consécutifs ou non.»       

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée