Connect with us

A LA UNE

Mali : plus de 130 civils tués dans le centre du pays, le pire massacre des djihadistes depuis 2019

Published

on

D’après la junte au pouvoir, les massacres ont été commis par les djihadistes de la Katiba Macina dans la nuit de samedi à dimanche.

C’est le pire massacre commis par des djihadistes dans le pays depuis 2019. Quelque 132 civils ont été tués dans le centre du Mali lors d’attaques attribuées à des jihadistes de la Katiba Macina, un groupe affilié à Al-Qaïda, dans la nuit de samedi à dimanche, selon le gouvernement malien, lundi 20 juin. Le chef de la junte au pouvoir depuis août 2020, le colonel Assimi Goïta, a décrété trois jours de deuil national.

Le gouvernement est sorti du silence alors que les informations proliféraient depuis le week-end sur les réseaux sociaux. Des élus locaux ont rapporté des scènes de massacres systématiques perpétrés par des hommes en armes dans le centre du pays, à Diallassagou et dans deux localités environnantes du cercle de Bankass. Cette zone est l’un des principaux foyers de la violence qui ensanglante le Sahel depuis des années.

Plus de 600 civils tués en 2021

Nouhoum Togo, président d’un parti établi à Bankass, a déclaré à l’AFP que le nombre de victimes pourrait être encore plus élevé. D’après le responsable, la zone avait été le théâtre il y a deux semaines d’opérations de l’armée qui avaient donné lieu à des accrochages avec les jihadistes. Ces derniers seraient revenus à plusieurs dizaines à motos, vendredi selon lui, pour se venger.

Le Mali est plongé dans une profonde crise sécuritaire, politique et humanitaire depuis le déclenchement d’insurrections indépendantiste et jihadiste en 2012. Un document de l’ONU publié en mars indiquait que près de 600 civils avaient été tués au Mali en 2021 dans des violences, principalement imputées aux groupes jihadistes, mais aussi aux milices d’autodéfense et aux forces armées.

Source : AFP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Crief : mauvaise nouvelle pour Kassory Fofana

Published

on

Alors que la Chambre de l’instruction de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières) a ordonné vendredi 02 décembre, la mise en liberté assortie de contrôle judiciaire et d’une caution de 3 milliards de francs guinéens de Kassory Fofana, l’ancien premier ministre va devoir encore rester en prison. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Des poursuites judiciaires contre plusieurs administrateurs territoriaux

Published

on

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright, a instruit le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kankan d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires contre six administrateurs territoriaux. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sous la menace d’une procédure de destitution

Published

on

Le sort du président sud-africain Cyril Ramaphosa mobilisait, jeudi, toutes les attentions, au lendemain de la publication d’un rapport affirmant qu’il « a pu commettre » des « violations et des fautes », dans le cadre d’un scandale autour d’un cambriolage qui l’empoisonne depuis des mois. (suite…)

Continue Reading