5.4 C
Londres
mardi, décembre 6, 2022
AccueilA LA UNEMali : la CMA veut obtenir des clarifications du gouvernement de transition

Mali : la CMA veut obtenir des clarifications du gouvernement de transition

Date:

Related stories

Dialogue politique en Guinée : l’étonnante proposition de la Cedeao

Réunis dimanche à Abuja, au Nigeria, les dirigeants de...

Abuja : les décisions fortes de la Cedeao

Les dirigeants de la Cedeao se sont réunis dimanche...

Le Mali sommé de libérer les soldats Ivoriens

Réunis en sommet dimanche 4 décembre à Abuja au...

Plus de 4 tonnes de cocaïne saisies dans le Golfe de Guinée

Plus de 4,5 tonnes de cocaïne ont été saisies...
spot_imgspot_img

Au Mali, retour sur le dernier communiqué conjoint des groupes armés réunis au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), publié jeudi 3 mars. Les ex-rebelles maliens qui contrôlent notamment la ville de Kidal, au nord-est, haussent le ton et appellent à la mobilisation. Ils invitent le gouvernement de transition à clarifier sa position sur plusieurs points, dont l’accord de paix d’Alger. Pourquoi cette sortie ? Quelles sont leurs intentions ?

« Nous ne prendrons [pas] la responsabilité historique de provoquer une rupture brutale  avec le partenaire d’en face », confie un haut responsable de la Coordination des mouvements de l’ex-rébellion (CMA). Mais il ajoute rapidement : « Cependant, nous sommes prêts à faire face à toute éventualité. »

Les observateurs sur le terrain ont constaté que les groupes armés membres de la CMA font des démonstrations de force avec exposition de matériels et de forces militaires.

Les chefs militaires des ex-rebelles parlent du survol des zones qu’ils contrôlent par des avions non identifiés, et ils sont un peu sur le qui vive.

Le communiqué, pour une fois, n’insiste pas sur le fait que l’ex-rébellion reste attachée à l’accord de paix d’Alger. Une source au cœur de la Coordination des mouvements de l’Azawad explique : « À ce stade, tout le monde sait que l’application de cet accord est poussive. Nous voulons savoir si le gouvernement veut l’appliquer ou pas. Ensuite, nous allons tirer les conclusions qui s’imposent. »

En fait, les ex-rebelles, qui rappellent qu’ils n’ont pas totalement abandonné l’idée d’autonomie d’une partie du nord, ne cachent pas leur ressenti : selon eux, au sein du gouvernement malien, certains départements donnent l’impression d’appuyer sur l’accélérateur afin d’aller vers la réconciliation, alors que d’autres ministères constituent un frein au processus.

RFI

guinee28
guinee28https://guinee28.info/
Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories

spot_img