Connect with us

A LA UNE

Mali: au moins deux morts et des arrestations en marge de la manifestation contre IBK

Published

on

Votre publicité ici

Au Mali, le dernier bilan de la manifestation de vendredi fait état d'au moins deux morts et 55 blessés dont plusieurs d'entre eux par balle, selon un membre du personnel du Centre Gabriel Touré, l'hôpital du centre-ville de Bamako. Des bâtiments administratifs ont également été pris d'assaut, comme le siège de la Télévision nationale, l'ORTM, et l'Assemblée nationale. Plusieurs personnes ont été interpellées.

Issa Kaou Djim, l’un des leaders du mouvement de l’imam Mahmoud Dicko, a été arrêté vendredi soir, selon le M5, le Mouvement du 5 juin. Son organisation avait appelé à la désobéissance civile, une réponse aux propositions du chef de l’État, cette semaine, pour sortir de la crise politique. Ce vendredi 10 juillet, dans les rues, le M5 a renouvelé son appel à la démission du président IBK.

Clément Dembélé, de la Plateforme de lutte contre la corruption et le chômage (PCC), a lui été arrêté pour insurrection et tentative de déstabilisation du pays, avant d’être relâché, puis de nouveau arrêté cette nuit, selon un communiqué publié sur sa page Facebook.

Les réseaux sociaux, ce samedi matin, continuent à fonctionner au ralenti et la télévision nationale, elle, a repris sa diffusion. Vendredi, l’ORTM avait cessé d’émettre dans l'après-midi, après l’occupation de la cour et l’occupation du bâtiment par des manifestants.

L’Assemblée nationale a également été investie par la foule, du matériel a été emporté et de documents ont été détruits, avant l’arrivée des forces de l’ordre.

La police et la gendarmerie n’ont quasiment pas été aperçues dans le sud de la ville et au niveau des deux ponts bloqués par des barricades, au nord de la ville, des tirs ont été entendus. Ce samedi 11 juillet, le dernier bilan fait état d'au moins deux morts et 55 blessés.

Le Mouvement du 5 juin, à l'origine de cette nouvelle journée de protestation,  réclame la dissolution du Parlement, la formation d'un gouvernement de transition dont il désignerait le Premier ministre, ainsi que le remplacement des neuf membres de la Cour constitutionnelle, accusée de collusion avec le pouvoir.

Dans un communiqué diffusé vendredi soir, il a tenu le pouvoir pour responsable des violences et exhorté les forces de l'ordre à protéger « les manifestants aux mains nues qui ne défendent que les valeurs démocratiques, laïques et républicaines ».

RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Guinée : le président de la transition ordonne l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers

Published

on

Votre publicité ici

Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en Guinée. Ceci jusqu’à la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer, souligne-t-on dans le compte rendu du conseil des ministres de ce jeudi 20 janvier.

« Le Président de la Transition a exigé l’arrêt de l’octroi de nouveaux permis miniers en attendant la restructuration de la Commission minière en charge de les délivrer. Même instruction concernant la délivrance de licences de pêche soumise à un moratoire qui sera maintenu. »

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Crimes commis sous Alpha Condé: une information judiciaire contre X ouverte

Published

on

Votre publicité ici

Alors que le président déchu Alpha Condé a quitté le pays pour un exil médical à durée indéterminée,  le Procureur de la République, près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a ouvert  vendredi 20 janvier, une information judiciaire contre X afin d’élucider les crimes commis sous son régime entre 2010 et 2021.

Les faits visés sont notamment les cas de : meurtres, assassinats, complicité de meurtre et d’assassinat, homicide involontaire, coups et blessures volontaires, arrestations, enlèvements, séquestration torture, destructions et dégradations de biens publics-privés, pillages, vols, agressions sexuelles et viols etc.

Le cabinet du doyen des juges d'instructions a été désigné pour procéder à l'instruction préparatoire par rapport à ces faits, sur la base des dispositions de l'article 60 du code de procédure pénale et sur la base des rapports d'autopsie de certaines victimes réalisées par le médecin légiste et autres documents ou supports électroniques.

Toutes les victimes, parents de victimes ou toute personne physique ou morale, structure ou entité pouvant fournir des informations ou disposant d'éléments pouvant éclairer la lanterne de la justice sur ces crimes et délits sus mentionnés ont été appelés à se mettre en rapport avec le cabinet du doyen des juges d'instructions pour livrer leur part de vérité, souligne le procureur, assurant qu'il veillera sur leur protection durant toute la phase de la procédure.

Le 6 décembre dernier,  48 personnes avaient déposé une plainte contre Alpha Condé « pour les crimes dont ils ont été victimes » durant ses 11 ans de règne.

L’ancien président a quitté Conakry le 17 janvier dernier pour Abu Dhabi, officiellement pour des raisons médicales. Mais alors que la junte rassure que son retour est attendu à la fin de ses soins, ses partisans ne souhaitent plus son retour en Guinée, sans doute pour échapper à la justice.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Continue Reading

A LA UNE

CAN : voici les affiches des huitièmes de finale

Published

on

Votre publicité ici

Désormais on connait toutes les équipes qualifiées pour les 8e  de finale de la coupe d’Afrique des nations.

Ce sont donc les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures équipes parmi celles qui finissent à la troisième place de leur groupe, qui vont poursuivre leur aventure dans la compétition.

Voici les affiches des huitièmes de finale.

  • dimanche 23 janvier

Burkina Faso - Gabon (17h00)

Nigeria - Tunisie (20h00)

  • lundi 24 janvier

Guinée - Gambie (17h00)

Cameroun - Comores (20h00)

  • mardi 25 janvier

Sénégal - Cap-Vert (17h00)

Maroc - Malawi (20h00)

  • mercredi 26 janvier

Côte d'Ivoire - Egypte (17h00)

Mali - Guinée équatoriale (20h00)

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance