Connect with us

Annonces

L’ONG Bhantal Maci Offre Des Matériels Scolaires Aux Écoles De La Sous-Préfecture de Maci

Published

on

Votre publicité ici

A quelques jours de l’ouverture des classes en république de Guinée, prévue le 15 septembre prochain, les écoles primaires de Maci bénéficient d’un don d’outils scolaires. La cérémonie de répartition de ces fournitures scolaires s’est déroulée ce dimanche au siège de la commune Rurale de la sous-préfecture. Parents d’élèves, présidents des APEA, représentants par district de la structure Bhantal Maci, autorités locales et éducatives ont pris part au rendez-vous.

Ce geste de l’ONG Bhantal Maci vise à aider les élèves de la sous-préfecture à entamer la nouvelle année scolaire dans des bonnes conditions en termes de fournitures scolaires. 40 cartons de cahiers de cent pages, 20 cartons de cahiers de deux cent pages, 5 cartons de bics, 1 carton de craies blanches, 2 cartons de boites mathematicales et 1 carton d’ardoises sont les matériels offerts.

Pour ce qui est du coût estimé à 2084 dollars américain, soit 18 millions de franc guinéen, c’est l’ONG Bhantal Maci qui s’en est entièrement chargée. Quant à la répartition, elle a démarré dans l’après midi de ce dimanche et elle a été effectuée dans la grande salle de la bibliothèque sous-préfectorale, située à quelques pas du siège de la commune Rurale. Là, tout s’est passé sous la supervision du coordinateur délégué et l’un des membres du comité de suivi de « Bhantal Maci ». Dans son intervention circonstancielle, Ibrahima Maci Bah, membre du comité de suivi, a remercié les donateurs et demandé aux autres ONGs, évoluant au nom de Maci, de faire autant. Pour terminer, il a exhorté les receveurs de faire parvenir à destination les fournitures scolaires. C’est-à-dire les mettre à la portée des élèves.

A peine entré en possession des lots attribués à son district qui est N’Dantari, Mamadou Aliou Bah a immédiatement livré sa joie: << je suis débordé de joie pour l’ONG Bhantal Maci. Que Dieu bénisse de plus ses membres et qu’il continue à leur donner la possibilité d’aider au développement de Maci. Même si ce don ne peut couvrir le besoin entier de nos élèves en matière de fournitures scolaires, il soulage. Et puis c’est venu au bon moment. Vraiment merci à Bhantal Maci.>>

Chez l’ensemble des représentants de districts, la satisfaction manifestée était presque la même. Dans la répartition, l’effectif et le besoin par classe ont été les deux facteurs pris en compte. Aucune des écoles bénéficiaires n’a eu toutes les catégories de fournitures. Par exemple, pour l’école primaire de Tangan, il y a eu 356 cahiers de 100 pages, 416 BICS bleus, 155 bics rouges et en fin 29 boites mathématicales. D’autres établissements ont eu de craies blanches et d’ardoises uniquement. Généralement, c’est le cas au niveau des celles qui n’ont que seulement la 1 ère et la 2ème année. Bref, tout est fait de manière à ce que chacune de ces écoles ait son besoin primordial parmi les fournitures scolaires distribuées.

Bhantal Maci est une ONG qui s’active assez pour le développement de Maci. Dès après sa création en 2016, Bhantal Maci s’est attelée à l’équipement de tables bancs aux écoles qui en manquaient. Ce qui témoigne de son engagement à participer activement dans le financement du système éducatif de la sous-préfecture de Maci. Pour preuve, cette ONG finance actuellement la construction d’un lycée à Maci. Les travaux ont beaucoup avancé et ils se poursuivent. Bhantal Maci est une organisation à dimension internationale avec pour membres des ressortissants de Maci vivant un peu partout dans le monde.

A noter que la répartition a pris fin aux environs de 18h. Tel que prévu, la part de chaque district a été donnée au président de l’APEA de l’école qu’il abrite.

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Guinée : les associations de presse s’élèvent contre l’intimidation des journalistes

Published

on

Votre publicité ici

Les Associations de presse AGUIPEL, URTELGUI, AGEPI, REMIGUI, UPLG ont été surprises d’apprendre que les journalistes, Youssouf Boundou Sylla de Guineenews ; Ibrahima SoryTraoré de Guinee7 et Moussa Moise Sylla de l’Inquisiteur, ont reçu une « citation à comparaitre devant le tribunal correctionnel » de Kaloum, pour le 15 décembre 2020.

Cette « convocation » fait suite à la requête de Madame Zénab Dramé, ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle qui accuse ces journalistes des faits de « diffamation » sur sa personne.

Les Associations de presse soutiennent les journalistes « convoqués » et condamnent les agissements de Mme Dramé, qui n’a pas attendu les conclusions de l’enquête ouverte par le procureur pour détournement de deniers publics, suite aux révélations de la presse, pour porter plainte contre les journalistes pour « diffamation », comme si, elle était déjà blanchie par la justice.

En tout état de cause, les Associations de presse rappellent que les  lanceurs d’alerte et les dénonciateurs de corruption et infractions assimilées doivent bénéficier d’une protection spéciale de l’Etat contre les actes de représailles ou d’intimidation, selon l’article 100  de la Loi /L2017/041/AN du 4 juillet 2017 portant Prévention, Détection et Répression de la Corruption et des Infractions Assimilées.

Elles considèrent que la démarche de la Ministre est une manœuvre dilatoire pour empêcher l’instruction en cours pour détournement de deniers publics et une action d’intimidation de la presse.

Elles exhortent les autorités judiciaires à préserver leur indépendance et à respecter leur serment en évitant d’appliquer les consignes de punition des journalistes données par le Premier Ministre dans un communiqué du gouvernement.

Elles réaffirment leur soutien aux journalistes concernés et continueront à dénoncer les détournements des derniers publics, la corruption, la gabegie, comme l’a souhaité le Président de la République.

Les Associations de presse condamnent, vigoureusement, cette tentative d’intimidation de la presse, et défendront de toutes leurs forces la liberté de la presse chèrement acquise.

Conakry, le 6 décembre 2020

Ont signé:

L’Association Guinéenne de la Presse en Ligne (AGUIPEL)

L’Union des Radios et Télévisions Libres de Guinée (URTELGUI)

L’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI)

Le Réseau des médias sur Internet en Guinée (REMIGUI)

L’Union de la Presse Libre de Guinée (UPLG)

Continue Reading

A LA UNE

Sport en Commun présente les Sport Impact Leaders, des athlètes engagés à ses côtés et pour la jeunesse africaine

Published

on

Votre publicité ici

Paris, le 02 décembre 2020 - Sport en Commun a pour mission de favoriser le financement et l'accompagnement des projets mêlant sport et développement en Afrique. L'ensemble  de ses missions est porté par la conviction que le sport est un levier de développement fort et qu'il contribue à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Qui de mieux que des sportives et sportifs engagés pour promouvoir la thématique sport et développement et incarner ces valeurs ?

La plateforme Sport en Commun a reçu le soutien de nombreux athlètes de haut de niveau, toutes et tous impliqués dans le développement par le sport en Afrique.

Citons notamment : Idrissa Gana Gueye, Isabelle Yacoubou, Géraldine Yema Robert, Youssouf Mulumbu, Louis Saha, Diandra Tchatchouang, Arnaud Assoumani, Emilie Andéol, Julie Benoist, Séverine Desbouys, Rock Feliho, Diana Gandéga, Aby Gaye, Wassilah Imlak, Amy Mbacke Thiam, , François Trinh-Duc, Lisa Zimouche, Olivier Diomande.

« Ensemble utilisons le pouvoir du sport pour réduire les inégalités. », déclare Diandra Tchatchouang. « Le sport a cet incroyable pouvoir de faire tomber les barrières et de promouvoir l'inclusion auprès d'enfants laissés sur le côté. », ajoute Arnaud Assoumani.

Représentants de la diverstité et de l'inclusion, ces Sport Impact Leaders sont de véritables leaders de la plateforme, en particulier auprès de la jeunesse africaine, et jouent différents rôles:

- Sensibiliser : en faisant entendre la voix de Sport en Commun, en portant ses valeurs, et en communicant sur ses réalistions.

- Donner de la visibilité aux appels aux projets lancés par la plateforme, comme ce fut le cas cet été par exemple avec l'appel à projet Sport et Santé cofinancé par l'AFD et la FIFA, afin d'encourager les porteurs de projets à candidater.

- Participer à des actions de terrain, ou des événements organisés ou soutenus par Sport en Commun et apporter leur soutien aux projets qui leur tiennent à cœur.

S'ils font rayonner le sport et ses valeurs auprès des acteurs de l'écosystème et des différents publics, les Sport Impact Leaders sont également accompagnés et soutenus par la plateforme Sport en Commun dans le développement et la mise en œuvre de leur propre projet.

« Nous sommes fiers d’avoir reçu le soutien de ces athlètes, et de voir cette communauté de Sport Impact Leaders s'agrandir jour après jour pour servir de locomotive à la thématique sport et développement », déclare Nelson Camara, Président de Sport Impact, structure en charge de la gestion et de l’animation de la plateforme.

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La Société AMR vers le financement d’un groupement maraîcher et la réalisation d’un atelier de couture moderne à Guilléré avec l’ONG CONADEV

Published

on

Votre publicité ici

Dans le strict respect de ses responsabilités sociales et Environnementales (RSE) au bénéfice des communautés de ses zones d’opération, la Société française Alliance Minière Responsable (AMR), créée par Romain Girbal et Thibault Launay, finance un groupement maraîcher et la construction d’un centre de couture moderne dans le district Guilléré situé à quelques 08 km du Chef-lieu de la préfecture de Boké.

Le projet consiste à favoriser la création d’une activité économique, renforcer les capacités d’organisation et de gestion des bénéficiaires et promouvoir le transfert du savoir-faire entre les communautés.

AMR entend faciliter l’accès des bénéficiaires aux moyens de production, améliorer les conditions d’accès à l’apprentissage d’un métier, appuyer les bénéficiaires dans l’organisation et à la gestion judicieuse des activités génératrices de revenus.

Dans une étude réalisée par l’entreprise AMR, il a été démontré qu’au-delà des activités agricoles, 90% des jeunes et femmes du district de Guilléré, œuvre dans la culture moderne et le maraîchage.

Cet atelier de couture contemporain à vocation agropastorale, va considérablement réduire le déplacement des jeunes filles et hommes dont la majeure partie est issue des familles démunies, et cela va contribuer à l’indépendance financière et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Ainsi, sur financement intégral de la Société AMR, ledit centre de couture sera construit et équipé de quinze (15) machines à coudre destinées à renforcer les capacités professionnelles de 22 femmes et 6 jeunes ou hommes.

Quant à la culture maraîchère sur une superficie de 5000 mètres carrés, elle vise une vingtaine de personnes, et cela va permettre de valoriser les produits agricoles locaux.

Les habitants et les autorités de Guilléré sont très satisfaits de cette initiative de la Société AMR qui a toujours œuvré pour le bien-être des communautés rurales.

Très persuadé du succès de ce projet d’envergure destiné aux riverains du permis de son institution, le directeur environnemental et social de la Société AMR, Moussa Thiam se dit confiant de afin de booster le développement local, et pérenniser les activités sur le terrain.

Par ailleurs, M. Thiam rassure que ce projet sera bénéfique à la communauté de manière durable en travaillant main dans la main avec les communautés.

Pour sa part, le directeur général adjoint (DGA) d’AMR, Sonny Doumbouya porte une attention particulière au respect du Contenu local en faveur des riverains du permis d’AMR.

Le partenaire d’AMR est l’ONG locale dénommée CONADEV. Son Président Saidou Condé, soutient l’initiative d’AMR et indique que cela va servir d’exemple clé pour les autres entreprises minières.

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance