Connect with us

Annonces

L’ONG Bhantal Maci Offre Des Matériels Scolaires Aux Écoles De La Sous-Préfecture de Maci

Publié

le

Votre publicité ici

A quelques jours de l’ouverture des classes en république de Guinée, prévue le 15 septembre prochain, les écoles primaires de Maci bénéficient d’un don d’outils scolaires. La cérémonie de répartition de ces fournitures scolaires s’est déroulée ce dimanche au siège de la commune Rurale de la sous-préfecture. Parents d’élèves, présidents des APEA, représentants par district de la structure Bhantal Maci, autorités locales et éducatives ont pris part au rendez-vous.

Ce geste de l’ONG Bhantal Maci vise à aider les élèves de la sous-préfecture à entamer la nouvelle année scolaire dans des bonnes conditions en termes de fournitures scolaires. 40 cartons de cahiers de cent pages, 20 cartons de cahiers de deux cent pages, 5 cartons de bics, 1 carton de craies blanches, 2 cartons de boites mathematicales et 1 carton d’ardoises sont les matériels offerts.

Pour ce qui est du coût estimé à 2084 dollars américain, soit 18 millions de franc guinéen, c’est l’ONG Bhantal Maci qui s’en est entièrement chargée. Quant à la répartition, elle a démarré dans l’après midi de ce dimanche et elle a été effectuée dans la grande salle de la bibliothèque sous-préfectorale, située à quelques pas du siège de la commune Rurale. Là, tout s’est passé sous la supervision du coordinateur délégué et l’un des membres du comité de suivi de « Bhantal Maci ». Dans son intervention circonstancielle, Ibrahima Maci Bah, membre du comité de suivi, a remercié les donateurs et demandé aux autres ONGs, évoluant au nom de Maci, de faire autant. Pour terminer, il a exhorté les receveurs de faire parvenir à destination les fournitures scolaires. C’est-à-dire les mettre à la portée des élèves.

A peine entré en possession des lots attribués à son district qui est N’Dantari, Mamadou Aliou Bah a immédiatement livré sa joie: << je suis débordé de joie pour l’ONG Bhantal Maci. Que Dieu bénisse de plus ses membres et qu’il continue à leur donner la possibilité d’aider au développement de Maci. Même si ce don ne peut couvrir le besoin entier de nos élèves en matière de fournitures scolaires, il soulage. Et puis c’est venu au bon moment. Vraiment merci à Bhantal Maci.>>

Chez l’ensemble des représentants de districts, la satisfaction manifestée était presque la même. Dans la répartition, l’effectif et le besoin par classe ont été les deux facteurs pris en compte. Aucune des écoles bénéficiaires n’a eu toutes les catégories de fournitures. Par exemple, pour l’école primaire de Tangan, il y a eu 356 cahiers de 100 pages, 416 BICS bleus, 155 bics rouges et en fin 29 boites mathématicales. D’autres établissements ont eu de craies blanches et d’ardoises uniquement. Généralement, c’est le cas au niveau des celles qui n’ont que seulement la 1 ère et la 2ème année. Bref, tout est fait de manière à ce que chacune de ces écoles ait son besoin primordial parmi les fournitures scolaires distribuées.

Bhantal Maci est une ONG qui s’active assez pour le développement de Maci. Dès après sa création en 2016, Bhantal Maci s’est attelée à l’équipement de tables bancs aux écoles qui en manquaient. Ce qui témoigne de son engagement à participer activement dans le financement du système éducatif de la sous-préfecture de Maci. Pour preuve, cette ONG finance actuellement la construction d’un lycée à Maci. Les travaux ont beaucoup avancé et ils se poursuivent. Bhantal Maci est une organisation à dimension internationale avec pour membres des ressortissants de Maci vivant un peu partout dans le monde.

A noter que la répartition a pris fin aux environs de 18h. Tel que prévu, la part de chaque district a été donnée au président de l’APEA de l’école qu’il abrite.

 

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Devenez annonceur sur guinee28.info

A LA UNE

Des toilettes publiques pour Ninguelandé, un projet d’une association locale

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L’Union des Jeunes  de Ninguelandé pour le Développement (UJND) envisage de doter des latrines publiques à cette sous-préfecture située dans la préfecture de Pita, en moyenne Guinée.

Pour venir en aide à la communauté, l’association vient de lancer un projet de construction des latrines publiques dans cette commune rurale d’environ 35.000 habitants.

« La mise en place de ce projet n'est pas des moindres, car il résout un certain problème d'hygiène publique et lutte contre les périls fécaux facteurs de plusieurs parasitologies », a expliqué à notre rédaction, Dr Alpha Oumar Diallo, président de l’UJND.

Le coût de ce projet communautaire est estimé à 50.956.210 GNF, a-t-il précisé.

Pour y parvenir, l’association sensibilise les ressortissants de la sous-préfecture pour collecter l’argent nécessaire.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Annonces

Santé Sécurité Prévention Covid-19: IFC en collaboration avec L’OMS et Axiome GC vous offre une formation gratuite

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus, la Société Financièr Internationale (IFC), un membre du Groupe de la Banque mondiale, en collaboration avec le cabinet Axiome Génie Conseil et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Guinée, met à la disposition des entreprises et de la population guinéenne une formation en ligne intitulée ‘’Santé Sécurité Prévention Covid-19’’.

Cette campagne vise à former des PMEs locales, leurs employés ainsi que l'ensemble de la population guinéenne à adopter des règles et mesures d’hygiènes préventives au travail afin   d'arrêter la propagation de la pandémie de la Covid-19 et assurer une continuité des opérations en toute sécurité.

Chefs d'entreprise, travailleurs, particuliers… ne tardez plus, inscrivez-vous gratuitement sur les sites de l'OMS, de la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariats (BSTP), d'Intégra et Axiome Génie Conseil en cliquant sur ce lien :

https://formations.axiomegc.com/a/course/13990/syllabus/13937

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

COVID-19 en Guinée : Médecins Sans Frontières soutient la riposte à la pandémie

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Conakry, le 12 mai 2020 – L’organisation médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a démarré le 28 avril la prise en charge des patients atteints par la pandémie de COVID-19 au Centre de Traitement des Épidémies (CT-Epi) de Nongo, à Conakry avec une capacité maximale de 75 lits.Cette prise en charge est cruciale alors que le nombre de personnes infectées dans le pays ne cesse de s’accroître et que les capacités d’hospitalisation restent très limitées.

Le Centre de Traitement des Épidémies de Nongo (CTEpiNongo) est une structure bien connue de MSF. L’organisation humanitaire avait en effet mis sur pied sur fonds propres ce centre en 2015 lors de l’épidémie d’Ebola qui avait durement affecté la Guinée. Plus de 10 milliards de francs guinéens (1 million d’euros) avaient été investis en 2015 par MSF pour bâtir ce centre, avant de remettre sa gestion aux autorités guinéennes.

« Aujourd’hui, face à la nouvelle pandémie de COVID-19 qui touche la Guinée, nous avons réhabilité une bonne partie de la structure pour la remettre aux normes et accueillir les premiers patients» explique KEÏTA Guéya Bonaventure, Coordinateur Technique et Logistique de MSF en Guinée. « La mise sur pied de cette unité de soins était urgente au vu de l’engorgement de l’hôpital de Donka. Dans un premier temps, nous pourrons assurer ici la prise en charge de patients présentant de symptômes légers de la maladie mais ayant besoin d’hospitalisation comme le prévoit la politique nationale de prise en charge »

Un soutien initial de trois mois est prévu par MSF pour le site de Nongo et une augmentation du nombre de lits est envisageable. L’organisation médicale essaie aussi de faire reconnaître la prise en charge au centre des cas un peu plus sévères y compris ceux nécessitant un apport en oxygène.

L’organisation humanitaire assure également l’alimentation gratuite des personnes admises dans le centre.

« Outre cette réhabilitation et la prise en charge des patients, MSF a aussi mobilisé des promoteurs de santé pour soutenir les mesures de prévention, d’information et de promotion de la santé au centre de traitement de Nongo et des conseillers éducateurs pour l’accompagnement psychosocial des patients. Nous assurons aussi la recherche et le suivi des contacts et la désinfection des maisons des cas confirmés hospitalisés à Nongo. »Explique Dr Kassi NANAN-N’ZETH, Coordinateur Médical de MSF en Guinée.

En dépit de la situation, MSF maintient sa capacité de réponse aux autres épidémies. A Conakry, MSF assure ainsi la prise en charge gratuite des enfants atteints de la rougeole au Centre de santé de Saint Gabriel et la référence et l’appui à la prise en charge gratuite des cas compliqués vers les hôpitaux. En Haute Guinée, MSF appuie la prise en charge gratuite des cas de rougeole admis au service de Pédiatrie de l’Hôpital Régional de Kankan.

Présente depuis 1984 en Guinée, MSF mène depuis des années d’importants projets de lutte contre le paludisme et la malnutrition à Kouroussa ainsi qu’un vaste projet de prise en charge des patients vivant avec le VIH à Conakry. Ces projets se sont aussi impliqués dans la riposte contre le COVID-19 en renforçant les capacités des structures de santé et des communautés appuyées dans leurs zones d’intervention : mise en place de points de lavage, sensibilisation par des promoteurs de santé, etc.

« Outre notre appui au ministère de la santé dans la réponse au COVID-19, notre priorité reste d’assurer la continuité de ses services médicaux vitaux à Kouroussa et Conakry et la réponse aux autres épidémies », explique Arnaud Badinier, chef de mission de MSF en Guinée. « Rougeole, paludisme, VIH… les besoins sanitaires en Guinée restent immenses et le système sanitaire fragile. Avant la pandémie, l’accès aux soins était déjà un défi dans le pays, et il ne faut pas que la pandémie de COVID-19 aggrave la situation. A ce titre, renforcer l’approche communautaire dans la réponse au COVID-19est nécessaire afin réduire la pression sur les structures sanitaires et garantir un accès équitable à la prise en charge des patients, qu’ils souffrent du COVID-19 ou de toute autre pathologie. »

Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.