Connect with us

A LA UNE

Le Mali suspendu des institutions de la Cédéao

Published

on

Une dizaine de chefs d’Etat ouest-africains, réunis lors d’un sommet régional extraordinaire, ont décidé, dimanche 30 mai, de suspendre le Mali de leurs institutions communes en réponse au récent double putsch des militaires maliens.

« Après de longues discussions, les chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé de suspendre le Mali des institutions de la Cédéao [Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest] », selon le communiqué publié à l’issue de leur rencontre.

La Cédéao a également appelé « à la nomination immédiate d’un premier ministre issu de la société civile » après la désignation, vendredi, du chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, au poste de président par intérim à la suite d’un nouveau coup de force à Bamako.

A la tête de la junte qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020, Assimi Goïta a contraint, cette semaine, à la démission le président de transition Bah N’Daw et son premier ministre Moctar Ouane, avant de se faire désigner président par la Cour constitutionnelle malienne.

« Plus de légitimité démocratique ni de transition »

Ce coup de force le place en porte-à-faux avec les membres de la Cédéao, qui ont de nouveau exigé dimanche à l’issue d’une réunion dans la capitale du Ghana, Accra, que le Mali respecte son engagement de procéder à une transition devant s’achever en février 2022 par une élection présidentielle.

Dans un entretien publié par Le Journal du dimanche, le président Emmanuel Macron a, de son côté, brandi la menace d’un retrait des 5 100 soldats français de l’opération « Barkhane », disant ne pas vouloir rester « aux côtés d’un pays où il n’y a plus de légitimité démocratique ni de transition ».

L’entourage d’Assimi Goïta avait, de son côté, déclaré plus tôt dimanche qu’il se rendrait à la réunion de la Cédéao.

Les pays de l’organisation avaient ordonné la fermeture des frontières terrestres avec le Mali après le coup d’Etat l’an dernier, provoquant une chute de 30 % des importations du pays, avant que les sanctions ne soient levées en octobre.

Le Monde avec AFP et Reuters

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Espace Foutah : la grève perdure !

Published

on

Toujours pas d’accord entre les travailleurs de la radio Espace Foutah et la Direction Générale du Groupe Hadafo Médias de LamineGuirassy.

En grève depuis le 17 mai dernier, les employés de l’antenne régionale du groupe Hadafo média qui revendiquent une augmentation de 50%  de leur salaire, ont échangé samedi dernier, avec le directeur des ressources humaines du groupe, Macka Traoré, en présence de l’inspecteur régional du travail. Mais les négociations se sont soldées par un échec, puisqu’aucun n’accord n’a été trouvé sur la question fondamentale de la hausse de salaire.

En conférence de presse ce lundi, 23 mai 2022, les grévistes ont dénoncé un manque de volonté de la Direction qui, selon eux, ne manquent pourtant pas des moyens pour satisfaire à leur revendication.

« Au regard de ce nous avons généré pour la radio, la radio est capable de le faire et donc on campe sur les 50% et ça c’est non négociable. On produit plus que ce qu’on demande. Donc c’est dans leur camp », a déclaré leur porte-parole Ousmane Tounkara, rapporte nos confrères de mosaïqueguinee.

Par rapport à ça, poursuit-t-il, « on reste sur notre ligne de défense, on reste sur notre logique de grève, advienne que pourra », peste -il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Elevage : près de 55 000 volailles décimées par la grippe aviaire en Guinée

Published

on

Près de  55 000 têtes de volailles ont été décimées par la grippe aviaire depuis le début de mois de mai, entre Coyah et Forécariah, deux préfectures situées en Basse Guinée.

Ce chiffre a été avancé par le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage dans un communiqué, indiquant qu’il s’agit du type H5N1

Compte tenu de l’incidence et du risque élevé de propagation de la maladie, le ministère dit avoir envoyé une mission d’investigation et de prélèvement d’échantillons pour les laboratoires nationaux et de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale.

Pour faire face à la maladie, un plan d’urgence de riposte a été mis en place par la Direction nationale des services vétérinaires, plan qui consiste à renforcer les efforts de surveillance et les mesures de biosécurité, note le document.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Échangeurs de Kagbellen et Km 36 : les travaux à l’arrêt

Published

on

Depuis quelques jours, les travaux des échangeurs de Kagbellen et Km 36 sont à l'arrêt. En cause, une grève des manœuvres et ouvriers qui revendiquent une augmentation de salaire.

Selon nos informations, un maneuvre qui travail de 7h 30 à 18h  touche entre 40 000 à 45 000 gnf par jour. Pour les Ouvriers, chacun est payé à  60 mille par jour, pour les mêmes heures de travail. Un salaire qu'ils jugent dérisoire, alors que durant toute la journée, "on n'a droit qu'à une heure et demi de repos, de 12h à 13h 30", nous confie un travailleur.
Aujourd'hui, ils réclament une hausse de salaire de 100%. C'est à dire 80. 000 gnf par jour pour les manœuvres  et  120 000 pour les Ouvriers.  Pour le moment, les négociations patinent entre ces travailleurs et l'entreprise.
Conséquence, les travaux restent à l'arrêt en cette saison de pluie.
Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance