Accueil / A LA UNE / Labé : au moins un mort dans les violences entre forces de l’ordre et manifestants
Crédit photo/ foutanews

Labé : au moins un mort dans les violences entre forces de l’ordre et manifestants

La tension est toujours vive à Labé ce jeudi 23 janvier 2020, où un manifestant vient d’être tué par balle.

La victime, Alpha Oumar Barry, chauffeur de profession,  a été touchée à la poitrine. Son corps se trouve à la morgue de l’hôpital régional de Labé.

Depuis quelques heures, les forces de l’ordre, composées des policiers, gendarmes et militaires,  ont du mal à repousser les jeunes furieux qui tiennent coûte que coûte à obtenir le départ du gouverneur de la région, Madifing Diané, qu’ils accusent d’être le commanditaire de la mort de deux jeunes, tués la semaine dernière, en marge d’une manifestation du FNDC contre le projet de troisième mandat.

Ce dernier, contraint de quitter son bureau sous escorte policière, s’est rendu à sa résidence, avant de se réfugier finalement au camp militaire Elhadj Oumar Tall de Labé, selon guineematin.

Il faut souligner qu’une autre personne a été touchée par balle, mais pour le moment on ignore si sa vie est en danger.

Ces violences font suite à l’appel lancé par le front national pour la défense de la Constitution pour s’opposer au projet d’une nouvelle loi fondamentale qui permettrait au président Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée