Connect with us

Economie

La CEDEAO perdrait 2087,255 milliards FCFA de droits de douane à cause des APE

Published

on

Votre publicité ici

Les pertes de droits de douane pour la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à cause de l’Accord de partenariat économique (APE) seraient de 3,182 milliards d’euros (environ 2087,255 milliards FCFA), a déclaré mercredi à Dakar M. Guy Marius Sagna, secrétaire général de la Coalition nationale Non aux APE.

  1. Sagna intervenait lors d’un débat sur les menaces ou opportunités de l'APE organisé par la Fondation Friedrich Ebert.

Selon le secrétaire général de cette Coalition qui regroupe notamment des chefs d'entreprise, syndicalistes, altermondialistes, membres de la société civile, les pertes résultent d'une étude d'impact dont sont au courant les Etats ouest africains.

« Pour le Nigéria, qui est la locomotive de l'économie ouest africaine, les pertes de droits de douane seraient de 1,898 milliard d'euros », soutient M. Sagna. Il ajoute que les investissements de ce pays seraient réduits de 12% et le produit national brut (PNB) de 1,8% à la fin de la période de libéralisation.

La Coalition Nationale Non aux APE a réfuté l'affirmation selon laquelle l'APE favorise l'intégration sous-régionale. « Le développement des échanges en faveur des importations venant de l'UE réduit le processus d'intégration régionale supposé être l'un des principaux objectifs de l'APE », avance M. Sagna. Selon lui, à la fin du processus de libéralisation, les importations du Nigéria seraient réduites de 8,7% en provenance du Mali, de 5,7% en provenance du Niger, de 5% en provenance du Ghana et de 4% en provenance de la Côte d'Ivoire.

« Le Sénégal exporte plus en Afrique de l'Ouest qu'ailleurs. Et c'est cette Afrique de l'Ouest qu'on veut donner à l'UE », affirme Guy Marius Sagna. La Coalition nationale non aux APE assimile ainsi les APE au néocolonialisme « On ne signe pas les APE ! Le néocolonialisme ça suffit ! », martèle M. Sagna.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

La structure en charge de passation et de l’exécution des marchés publics placée sous l’autorité du chef de l’Etat

Published

on

Votre publicité ici

La structure en charge du contrôle des procédures de passation et de l’exécution des marchés publics et délégations de services publics a été placée sous l’autorité directe du président de la République, Alpha Condé.

La décision a été annoncée par un décret lu mardi 27 juillet 21, à la télévision nationale.

Dans ce décret, le chef d’Etat a promulgué l’ordonnance n°003/PRG/SGG portant modification de l’article 3, alinéa 3 de la loi L2018/028 AN du 5 juillet 2018. Loi fixant les règles qui régissent la passation, le contrôle et la régulation des marchés publics et délégations de services publics en Guinée.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée abritera la troisième conférence internationale sur le droit au développement

Published

on

Votre publicité ici

La troisième conférence internationale sur le droit au développement va se tenir à Conakry en Guinée, a-t-on appris.

Elle se tiendra en modes présentiel et virtuel, précisément ce 13 Juillet dans la capitale guinéenne.

La Guinée sera le troisième pays dans le monde à organiser cette conférence après l’Ukraine et le Soudan, et le premier pays en Afrique de l’Ouest.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Alpha Condé autorise l’adhésion de la Guinée à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique

Published

on

Votre publicité ici

Jeudi en conseil des ministres, le président Alpha Condé  a autorisé le ministre en charge des finances à faire adhérer la Guinée à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA).

Cette adhésion devrait permettre à la Guinée de bénéficier de l’appui de l’Agence à la promotion de l’investissement, du commerce intra régional et international à travers la garantie des risques souverains, des risques politiques et des risques commerciaux.

L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique est une institution africaine, fondée en 2001 par des États africains avec le  soutien financier et technique du Groupe de la Banque mondiale.  Elle est une organisation multilatérale couvrant le risque politique et le risque de crédit commercial sur le continent.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance