Connect with us

A LA UNE

Koloma : le gouvernement entame une opération de déguerpissement

Published

on

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire a lancé mardi 19 février 2019, une opération de déguerpissement des occupants ‘’illégaux’’ du Centre Directionnel de Koloma, situé dans la commune de Ratoma. Ibrahima Kourouma était accompagné par le Haut Commandant de la Gendarmerie, le Général Ibrahima Baldé.

« On a un seul sens à Conakry. Tous les matins, tout le monde se lève pour la ville parce que c’est là où se trouvent l’administration publique et privée, c’est le centre des affaires et il n’y a qu’un seul pôle. Le Président Alpha Condé, dans ce souci de faire en sorte que la ville soit décongestionnée et que chaque Guinéen puisse se sentir à l’aise, s’est investi pour avoir ce schéma directeur de Koloum vision 2040 et de Grand Conakry 2040. Le centre directionnel qui est un domaine de l’Etat, doit être mis à profit pour que l’administration publique et les grands centres d’affaires soient transférés à ce niveau », a expliqué le ministre, lors du lancement de la démolition.

« Tous les domaines appartenant à l’Etat vont être récupérés et il faut que les gens comprennent que nous allons les récupérer sans état d’âme, parce que ceux qui sont installés ici aujourd’hui, savent ou ont assisté à la première démolition qui a eu lieu sur ce site. Ce que nous avons commencé aujourd’hui ne s’arrêtera lorsque que le centre directionnel sera complètement dégagé. Il n’est pas question pour nous d’y mettre fin, nous avons commencé aujourd’hui et nous irons jusqu’au bout pour que l’Etat puisse faire ses investissements », a poursuivi, Ibrahima Kouroura.

Avec des machines du génie militaire, les maisons, conteneurs, ateliers et autres biens qui se trouvent sur le site seront tous démantelés devant les occupants qui tentent de sauver tant bien que mal ce qu’ils peuvent.

Ces habitants qui sont là depuis plusieurs décennies pour certains, ne s’opposent pas forcement à leur départ de la zone, mais ils souhaitent au moins une indemnisation de l’Etat.

Ce n’est pas la première fois que cette zone subit une opération de déguerpissement. En février 1998, sous le régime du Général Lansana Conté, le gouvernement de l’époque avait démoli plusieurs dizaines d’habitations à Kaporo Rails, laissant de nombreuses familles sans abris.

Jusqu’à ce jour, certaines victimes peinent encore à construire une nouvelle maison.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Kenya: William Ruto déclaré vainqueur de la présidentielle, son adversaire conteste

Published

on

Au Kenya, après six jours d'attente des résultats, le président de la Commission électorale, Wafula Chebukati, a déclaré William Ruto vainqueur de la présidentielle avec 50,49% des voix, ce lundi 15 août à Nairobi. Il devance de 233 211 voix son adversaire Raila Odinga qui conteste les résultats. Figure historique de l'opposition ce dernier qui avait reçu pourtant le soutien du chef de l'État sortant, n’a récolté que 48,85% des suffrages, selon le président de la Commission électorale.

Agé de 55 ans, William Ruto a promis, dans un discours, de travailler avec « tous les leaders » politiques du Kenya, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique ». « Il n'y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ».

Toutefois, il faut noter que ces résultats ont été rejetés, peu avant leur annonce même, par une majorité des membres de ladite Commission électorale.  Plus tôt ce lundi, le président de la Commission électorale avait déjà tenté de faire une première fois son annonce, mais il en avait été empêché, entrainant des échauffourées en direct à la télévision sur l’estrade officielle des centres de compilation des résultats.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Dixinn : les gardes communaux libérés, mais la grève continue !

Published

on

Interpellés puis écroués  samedi dernier, au commissariat central de Dixinn, les trois gardes communaux ont été finalement libérés ce lundi 15 août.

Accusés d'avoir appelé à une grève,  leur libération n'a cependant  pas impacter le mouvement des gardes communaux qui, en plus de leur mise en liberté, réclament aussi le paiement de leurs arriérés de neuf mois de salaire et leur intégration dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

" Le mouvement de grève va continuer jusqu’à la satisfaction de nos revendications", a indiqué un garde communal, alors que l'accès à la mairie de Dixinn est bloqué depuis le matin par les grognards.

A noter qu'un garde communal est payé à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Arrestation des trois gardes communaux à Dixinn

Published

on

Trois gardes communaux ont été arrêtés ce weekend et placés en garde-à-vue au commissariat central de Dixinn.

Il s’agit d’Alpha Oumar Cissé, Moussa Soumah et Tamba Kourouma.  Leur arrestation intervient suite à un appel à la grève qu’ils auraient lancé pour réclamer le paiement de neuf (9) mois d’arriérés de salaire et leur intégration dans la police ou la gendarmerie.

Leurs collègues menacent de manifester ce lundi 15 août 2022, devant la mairie de Dixinn pour exiger leur libération.

Selon nos informations, ces gardes communaux sont payés à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance