Accueil / A LA UNE / Guinée : un militaire meurt en détention

Guinée : un militaire meurt en détention

Un militaire arrêté dans le cadre du présumé affaire de vol d’armes et de munitions au camp Alpha Yaya Diallo est décédé en prison, à la maison centrale de Coronthie, dans la nuit du jeudi 02 janvier 2020, a-t-on appris.

Arrêté depuis le 25 janvier 2019, soit prés d’un an, l’Adjudant-chef Abdoulaye Soumah, souffrait de tuberculose, d’anémie et de crises hémorroïdaires, selon guineematin, qui souligne que ses avocats auraient demandé sa mise en liberté pour lui permettre d’aller se soigner. Mais le substitut du procureur, le Capitaine Saa Norbert Léno, y avait opposé une fin de non recevoir.

Son procès avec 27 autres personnes s’était ouvert le jeudi 26 décembre dernier au tribunal militaire de Conakry.

Les militaires et civils jugés dans ce dossier sont poursuivis pour vol aggravé, révolte, désertion, détention illégale d’armes, complot, incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline, entrave à la saisine de la justice au préjudice de l’Etat. On leur reproche notamment d’avoir tenu des réunions (pour planifier un coup de force) et d’avoir pris d’assaut, dans la nuit du 24 au 25 janvier 2019, le magasin de munitions et d’armes du Bataillon Spécial des Blindés (BSB) du camp Alpha Yaya Diallo, indique nos confrères, précisant que  cinq accusés dans cette affaire sont actuellement en cavale.

Par Guinee28

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée