Connect with us

Politique

Guinée : mais pourquoi un nouveau dialogue politique ?

Publié

le

Votre publicité ici

Alors que l’opposition républicaine se prépare à manifester dans les rues du pays pour s’opposer à la « mauvaise » gouvernance et au non respect des accords politiques conclus entre elle et le pouvoir, le premier ministre, Mamady Youla, a invité l’ensemble des acteurs politiques le 14 juillet 16, à une réunion pour parler de la reprise du dialogue.  Mais à quoi sert de dialoguer si les accords ne seront pas respectés?

Si ce lundi, l’opposition, après une rencontre au QG de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), a annoncé sa disponibilité à répondre favorablement à l’appel au dialogue du premier ministre, tout en se préparant à manifester dans les prochains jours, beaucoup s’interrogent sur l’opportunité d’un nouveau dialogue alors que d’autres accords sont là et restent à être appliquer par le gouvernement.

 En Guinée, le nœud de la crispation politique résidant dans le manque du respect à la loi et la non application des accords politiques, pour rétablir la confiance et ne pas perdre du temps inutilement, il serait glorieux que le gouvernement veille aux respects de la loi et des accords à fin d’éviter le pays des nouvelles violences.

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

L’Ambassadrice de la Guinée à l’ONU rappelée avec ‘’effet immédiat’’

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Dans un décret lu ce mercredi 16 septembre 2020, à la télévision nationale, le président Alpha Condé a rappelé avec ‘’effet immédiat’’, son ambassadrice auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Fatoumata Kaba.

Aucune raison officielle n’a été donnée pour justifier ce rappel de la diplomate.

Elle occupait ce poste depuis février 2018.

Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Le FNDC dans la rue à partir du 29 septembre, un premier test après l’exclusion de l’UFDG

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Le front national pour la défense de la Constitution a annoncé la reprise des manifestations de rue à partir du 29 septembre prochain, pour exiger le départ d’Alpha Condé du pouvoir.

« Notre Mouvement citoyen appelle les populations de Conakry et ses alentours à une série de marches pacifiques qui débute le mardi 29 septembre 2020 pour exiger le départ de M. Alpha Condé qui a violé ses serments », appelé le FDNC ce mercredi 16 septembre 2020, lors d’une plénière.

« Le FNDC invite le peuple de Guinée à se mobiliser massivement dans la plus grande responsabilité citoyenne pour répondre à cet appel de la nation. Car, aussi longtemps que le dictateur Alpha Condé s’accrochera au pouvoir, le combat du FNDC pour l’alternance et l’État de droit ne prendra fin », ajoute le front.

Ces manifestations seront un premier test pour le FNDC en terme de mobilisation, après l’exclusion en son sein de plusieurs formations politiques, dont l’UFDG, le principal parti de l’opposition, suite à la candidature de son président, Cellou Dalein Diallo, à la présidentielle du 18 octobre.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Rawlings appelle la CEDEAO à intervenir en Guinée, après une rencontre avec Dalein

Publié

le

Par

Votre publicité ici

L'ancien Président du Ghana, Jerry John Rawlings, a demandé au Président en exercice de la CEDEAO, le ghanéen Nana Akufo Addo, à exercer son autorité et ses valeurs d'intégrité pour intervenir dans la situation politique en Guinée avant la tenue de l’élection présidentielle du 18 octobre.

Son appel intervient suite à une visite que lui a rendu lundi à Accra au Ghana, Cellou Dalein Diallo, principal opposant guinéen.

Selon le site Koaci.com, dans la déclaration rendue publique par la direction de communication de Rawlings, l’ancien Président ghanéen a « exhorté l'armée et les autres agences de sécurité en Guinée à respecter les valeurs et l'éthique de l'institution pour rendre justice, maintenir la loi et l'ordre et rétablir la paix et la cohésion ».

A propos de la révision constitutionnelle qui a permis au président Alpha Condé de se représenter pour un troisième mandat, Rawlings a salué la prise de position du Président nigérian, Muhammadu Buhari, contre la tendance de certains dirigeants à amender leurs constitutions pour prolonger leur maintien au pouvoir en Afrique de l’ouest.

Il a par conséquent demandé aux dirigeants africains à tenir compte de l’avis du dirigeant nigérian.

Lors du dernier sommet de la CEDEAO à Niamey au Niger, Muhamadu Buhari avait demandé à ses homologues de respecter leur constitution et de ne pas briguer un troisième mandat comme il l'a lui-même promis, de même que Issoufou Mahamadou du Niger.

Par Alpha Diallo

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.