Connect with us

A LA UNE

Guinée : le FNDC dénonce l’instrumentalisation du coronavirus à des fins politiques

Published

on

Le front national pour la défense de la Constitution de mai 2010 (FNDC) a condamné l’arrestation, hier vendredi, de Cécé Loua, membre de sa Coordination régionale de N’Nzérékoré et la détention de son Responsable de la mobilisation, Oumar Sylla dit Foniké Manguè.

Dans une déclaration,  le FNDC qui estime que ces arrestations constitue une menace à la quiétude sociale et une provocation de trop, a accusé le pouvoir de profiter de la crise sanitaire ‘’pour continuer à dérouler son plan machiavélique de confiscation de pouvoir’’, dit-il.

Déclaration :  

La Guinée est plus que jamais devenue un pays de non droit où les lois de la République sont foulées au sol à longueur de journée.

Malgré le contexte sociopolitique et sanitaire très préoccupant, les arrestations arbitraires sont devenues monnaie courante sur l’ensemble du territoire national.

Ces arrestations concernent particulièrement les leaders et membres du FNDC dont le seul tort a été de se prononcer contre l’usurpation du pouvoir par un groupe d’affairistes sans foi ni loi qui dirige notre pays.

Le camarade Oumar Sylla dit Foniké Manguè, Responsable de la mobilisation du FNDC qui était en détention illégale depuis le vendredi 17 avril vient d’être placé sous mandat de dépôt ce vendredi 24 avril 2020, sous prétexte de diffusion de fausses informations suite à son passage dans une émission radiophonique où il a dénoncé les cas de violations des droits de l’homme en Guinée.

En ce même vendredi 24 avril, le camarade Cécé Loua, membre de la Coordination régionale du FNDC à N’zérékoré a été également arrêté à son domicile à Conakry et conduit à une destination inconnue.

Ces différentes arrestations arbitraires et sans véritable fondement dénotent de la volonté du Gouvernement de profiter de la crise sanitaire pour continuer à dérouler son plan machiavélique de confiscation de pouvoir. Cela constitue une menace à la quiétude sociale et une provocation de trop à l’égard du FNDC.

Le FNDC se réserve le droit de se défendre, de réagir contre tous ces agissements d’un pouvoir complètement désemparé et qui est pleinement conscient de sa chute imminente.

Nous exigeons la libération sans délai de nos deux leaders qui viennent d’être incarcérés, mais également celle de l’ensemble des membres du FNDC qui se trouvent dans toutes les prisons du pays et qui sont volontairement exposés au risque de contamination au Covid-19 par le régime de M. Alpha Condé.

Le FNDC prend à témoin l’opinion nationale et internationale de l’instrumentalisation de cette grave pandémie à des fins politiques et des actes criminels de M. Alpha Condé et de son clan qui seront les seuls responsables de toute infection d’un membre du FNDC au Covid-19 suite à ces arrestations et détentions arbitraires.

Ensemble Unis et Solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 25 avril 2020

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Crief : mauvaise nouvelle pour Kassory Fofana

Published

on

Alors que la Chambre de l’instruction de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières) a ordonné vendredi 02 décembre, la mise en liberté assortie de contrôle judiciaire et d’une caution de 3 milliards de francs guinéens de Kassory Fofana, l’ancien premier ministre va devoir encore rester en prison. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Des poursuites judiciaires contre plusieurs administrateurs territoriaux

Published

on

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright, a instruit le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kankan d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires contre six administrateurs territoriaux. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sous la menace d’une procédure de destitution

Published

on

Le sort du président sud-africain Cyril Ramaphosa mobilisait, jeudi, toutes les attentions, au lendemain de la publication d’un rapport affirmant qu’il « a pu commettre » des « violations et des fautes », dans le cadre d’un scandale autour d’un cambriolage qui l’empoisonne depuis des mois. (suite…)

Continue Reading