Connect with us

A LA UNE

Guinée : la transition en dix étapes à durée indéfinie

Published

on

Alors que la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) somme la junte de présenter au plus tard le 25 avril  un chronogramme acceptable de la transition, le ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation a dévoilé les étapes devant mener au retour à l’ordre constitutionnel.

Au total, se sont dix étapes que Mory Condé a détaillé vendredi dernier, à l’ouverture du « cadre de concertation inclusif », sans donner la durée. Selon le calendrier qu’il a décliné, la fin de la transition doit passer par : « le recensement général de la population », du « recensement administratif à vocation d’état-civil », de « l’établissement du fichier électoral », de « l’élaboration de la nouvelle Constitution », de « l’organisation du scrutin référendaire », de « l’élaboration des textes de lois organiques », avant « l’organisation des élections locales » puis législatives, la « mise en place des institutions nationales issues de la nouvelle Constitution » et enfin « l’organisation de l’élection présidentielle ».

Dans une lettre, Mory Condé a adressé une « demande de proposition de chronogramme » au président de l’Anad, le priant de lui transmettre au plus tard le 20 avril, une proposition de temps  pour chacune de ces dix étapes. La même lettre aurait été adressée à l’ensemble des autres partis et coalition politiques du pays.

Par Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Durée de la transition en Guinée : désaccord entre la Cedeao et la junte

Published

on

Le délai de transition fixé en Guinée est en total désaccord avec les dirigeants de la CEDEAO qui préconisent un délai beaucoup plus court. Pour l’institution sous régional le rôle de la transition c’est de préparer des élections transparentes et crédibles et non de faire toutes les réformes.

La CEDEAO est contre le délai de transition fixé en Guinée. L’institution sous régionale estime que ce délai est beaucoup trop long pour un retour à la normale. Le Conseil national de la transition a voté pour une période de durabilité 3 ans de transition. Une décision qui ne reçoit pas l’adhésion de la CEDEAO.

“Les meilleures transitions, c’est les transitions les plus courtes possibles. Une transition qui est issue d’un coup d’Etat militaire, ce n’est pas un mandat électif. Dans notre région vous avez des chefs d’Etats qui sont élus pour cinq ans. Un coup d’Etat militaire qui s’apparente à un mandat électif, ça pose un problème”, a déclaré Jean-Claude Kassi BROU, Président de la commission de la CEDEAO

Les autorités transitaires de Guinée disent avoir pris cette décision après avoir consulté toutes les forces vives de la nation. Elles disent vouloir restaurer une stabilité politique et sociale avant de remettre le pouvoir. Certains partis de l’opposition ont de leur côté indiqué qu’ils ne sont pas d’accord avec le délai de transition fixé

“Une transition n’est pas là pour faire toutes les réformes. Il s’agit pour une transition de faire en sorte qu’on ait une élection crédible. Qui soit une élection acceptée par toutes les parties pour qu’il y ait consensus et la paix; c’est ça l’objectif principal d’une transition. Mais une transition n’a pas de légitimité pour faire des réformes qui doivent être faites par un gouvernement issu du peuple”, souligne M.BROU.

La CEDEAO a suspendu la Guinée de toutes ses instances de décision. L’institution sous régionale a « exigé le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé » ainsi que la libération de toutes les personnes interpellées et réclament, « très rapidement », un retour à l’ordre constitutionnel.

Avec Africa24

Continue Reading

A LA UNE

Médias : les travailleurs de la Radio Espace Foutah en grève

Published

on

Les programmes de la  Radio Espace Foutah sont paralysés depuis ce mardi 17 mai 2022, en raison d’une grève générale illimitée déclenchée par  les travailleurs, qui réclament une amélioration  des leurs conditions de vie et de travail.

Dans un communiqué, le collectif des travailleurs de ce media appartenant au groupe Adafo de Lamine Guirassy, explique que « malgré des nombreuses tentatives internes – conformément à la loi – pour la prise en compte de sa plateforme revendicative axée sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes et techniciens au niveau local, la Direction Générale du Groupe Hadafo Médias n’a pas daigné donner une suite favorable à ladite revendication ».

« Eu égard à tout ce qui précède, le collectif des travailleurs de la Radio Espace Foutah a décidé d’aller en grève à partir de ce mardi 17 mai 2022 et ce, jusqu’à la satisfaction de ses revendications », souligne les travailleurs.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Affaire Tamba/Adama Hawa:  un communicant du RPG placé sous mandat de dépôt

Published

on

Le jeune communicant du RPG-arc-en-ciel, Korbonya Baldé, a été inculpé puis placé sous mandat de dépôt,  à la Maison centrale, ce mardi 17 mai 2022,  par le doyen des juges d'instruction du TPI de Mafanco.

Il est accusé d'injures et menaces de mort sur les réseaux sociaux, dans l'affaire du mariage controversé du journaliste Tamba Millimouno et Adama Hawa Bah, devenue  Esther MIllimono.

Depuis une dizaine des jours, la Guinée est secouée par  l'histoire de ce  "mariage". Notre confrère de la radio espace fm qui entretenait une relation amoureuse depuis quelques années avec cette jeune fille  d'une religion différente a voulu célébrer son mariage à la mairie de Matoto. Mais face au refus de la famille de sa prétendante qui parle de détournement sur fond d’envoûtement de leur fille et les dossiers incomplets, il  n'a pas pu être célébrer à la mairie, obligeant  le couple à vivre en cachette.
Par Mariam Bâ
Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance