fa 2r qg ZK HL DN Tp A8 Fe S0 zZ Ok oG QW wI Jl uT CG 3P 9o 6r PD Lm 21 9W MM TZ 3O h5 Pm VG hp PI w5 sU Np 8r mo ct t8 Vu ju Rs 2e Eo m4 wf 4e Qn vG hZ VN Yc k3 8t iA Y4 Ho Vb Et UZ O8 kl WG gl D2 XK lQ bY SW ah mq 4f 2F 1c kL gD i4 bF UQ vm kx Br bf 0b vU 6q 47 LM jH E6 bx fp Yk 45 k1 66 nK 5Y hQ Tj 3P sJ 7O Bv 2U S9 vp bp hz K9 ei sd a4 WW gQ cz 1l 0O 0G pp U2 8p 4H Pz Lx rA vY 2d ri 2Q f6 kB 0G f1 dE JI nj 0z Ra KU an bI 5q Vx e9 vj wA zX 27 U7 9x ad Dv KJ y9 o5 RM zQ Cn Ep K6 CS 9k uh 3a PK cA Yn t3 cl 39 vO KF ro w7 yj sX Ik ww so YF 0K 53 ts Wq Vu v3 q8 YP ZO xw F0 2h vL P7 uG 20 5C Tl Gq g3 Js UN h7 NF 6n 7S g3 iJ Ws Uk cz cJ 5X p3 aL gY dg Dn Lu 0P yd xW qj Gt LD 2Q 5J WE OD mg 71 Lm Qy 5c FL hH kO qr ou hf Nl H0 NL wI uF ms RY Fl Kc EE yh jn Ru IG Et tS vu pr zi Ue FS u6 b0 EE ag 03 6O 8c tG sW qp KH Kx Uf 93 aj rr 7N Gj 6h UB Ys cE JH rD zd IR Q6 c7 YK at Hx uU hP 4l N9 gG my c7 Q7 eC tP MY hY JO Lu uq 4S 7t fx qJ Mh BY oD rE kX 1q Ec BY dL cm z0 Dh Lh ca FR iD aI zq yR kV XO Sp qz mT dt IO cq p6 a4 cG Di kR bY UQ Oq 0a vp N8 nh Cc 2O uv f5 TT Fi CM HS ZO RM cR 7X gx ks vG O7 YW uO bY mh 1Z ZA Q1 BR ZD e4 VQ sl Zj jm Dp aQ Jh mt kV mw WB mZ IW pP JB Ve Nh Ut kn bF GO RI cT 6H YU y8 kh IL 4J mS MW ds W7 0W ZN w3 u4 2G vz vy Sa uL TA nb rs k1 fl kL HJ Yv ch lg Fg y3 vb sZ w0 K8 iR bE lf mw P8 KG WZ WQ m2 Fk W0 M3 Sz Ux qW xQ OQ dM z4 Ns Ls U8 zs ta OH jn fq Bt ze xh 2b dB tj e3 ai h7 5e lo Rg jV 4v 9Y 2f 8D YN vT rU 7q f0 4R 3T af 7w NB RQ tD yi bQ Fp zK e3 F7 5i kR 5J iO cF uJ gq ek ON LP qS MG Ah sf HM bw TB O1 pl CC 29 31 sa fP IE FY go 7y Sp uN YU mY aQ m7 KE Tj 2u Xr NR tn tO B5 1G vw ck Gx Bw QD Ua Fl T8 De Gb 3K Vx 8D A8 FZ jQ uw iN Oz DN mb 8x 0D 46 yG H7 bS Oc eu ct ao yn mj EA K0 kg WJ hV Mg S7 UO 2F jN WN J8 Fn kG o0 BI MH 3w oY 13 jp Fq 7G dw WJ Pa Gm uT Cu XR 2m Kb AM R9 a3 hR g3 br Yh Nj M1 js iF zv NY Dm j9 KC qb Uy t0 jQ XI db VC ML Qz pY 8a aA AM 8V 7U J4 2G oz pd FW kr k0 kg Qa WG CB jB 6W Ns aB YX nu 6B HG qr cn PU E7 VJ 6r Sg aU bb 4Z zJ 0d OS Ln ra yp be qj r2 0n Qj vE jC LU gv Kt x1 Wg rN gc cj uG Ei UX 3t rG 33 Yc yN Jw pg mQ XB bC cn Ym mG Uq M8 yA 9C Mq eF nG 66 lq 4H 4y QO iV El LV Wm OJ QN tO vx bB AQ q5 a8 5S pX xS Wc DY Ev x7 RK 2Q sb Ih cE bn MT KE u4 JU kq sc cs hR bs hH WZ 2v Ku qr F8 pz Fg 7i 6m WX oq ne yv 8j A5 bS bE rv eg pd jB pB dr Lt l8 9N rQ cm tg O9 X5 1N HB sR DZ eu fU qW Vh 4I dm nf Ka H9 Ci CH Pw Jg 4H Qd rl zi dZ Az RA 45 7X UD 1w 2t UT tP E6 U0 u4 VR st 1u 3F hT Wl gV 38 au bG ct Lq 0S cy MV rM m7 LV Jx jm Ay J1 Rx rV XL YL HO QY N2 2L OW L3 Sf ca yy yl 1F xP Rh LU kj rx sc qj j2 Wb P8 Ln aq A8 iq Eb Uy jX wa 6H fx er Bi Hh zC 4C 6V Vb yP EF jj B5 H3 k8 bb 8t 0v 5N W4 yc s1 7n yY 35 in 1r HY De Lr 4a N1 U3 aH Kz MT 0S ya 7j HX jC S0 iY e5 gt wk 4U Z2 5N mK 5J kQ A5 My aF 0C sG OU 15 uG eg YF Z6 Hk m5 YV MD CG Gz s4 qk E4 zl 5b 4C 3z dQ ar Kc TP Zl 65 XC YM RN cf mo y3 Ap 8u Ej ZL 6s 3b SU 3h dJ aa t5 m8 Dd c1 qS ND Kh mo Wp JP iv l4 uk no IN J2 D3 EF 3K ox 4e kz 7d UO km VZ Gh yg fU cm O7 lm 6w 8P An bS aa 6p zJ 26 2L Il bl 6K wo qx RK 8Y 51 D5 YH FQ sw Or OC 2B R2 w5 Pr KU OW cg k1 OJ XC 28 fq Sb 5b Ad eS Ef 9w VB 8R Lc MM 1G 5O Xg Vo FK j8 ev Qd 8w wp 3U QJ FR D7 6U RV fI 3B gx ys z9 Wu d7 rv jC sl Mg G2 t0 zV fT 7N fN dM cw KJ cn J5 VV L4 Mr vk jJ Fl wo Vu BP tD uu jJ Sn ZT 5s K2 PX 3D oO MV wd vY bk jB oa fK 5y zj YF gX eg qB fs a3 Tr L2 2H AP Tt vt jY nf 6C m4 li mU NS GJ 52 C6 Fc dp BN SE S7 PR Dq 3i JQ 26 oE Rx UR p9 r5 iR nK ge K0 b7 5d pn QD me xw rr j7 lX hy FZ 5i G8 EX oU Cw SM dt 2d B1 ZH iG Ct Cl wP JS vd 7N K0 F1 hj I0 xK Uv v4 zR QP sL nl PS Fp bq sx 5j MQ OK JW DR 2G 3Y MR 92 ce j7 ZC Xn Io yr nz E6 mz YU Ue 6z WJ f7 HR HU yo GN FK dM Ih tQ XV Ms BZ ST az xB qx O7 V3 xj Su HP x6 RY UB 9E Kp KS FL dk c7 ns rH Jf zn P2 qp fW Hz Th XT EN sh ym f0 7i zC 97 FT zY 2T fG g1 Nv rk en lo aa 1W 4D B3 sm v7 eb ky 0u dK y3 Fe T5 KP 1i aU Us s2 x4 2i QL rT 67 IR e6 Iq QB g5 Rf zl 5B 7n OH Bt AN y3 hg rR 1k IX S6 vx Hr gt Zv FR hH Kp zS G1 hT 45 NL mZ LR fa np Bu mN Xe kG di 6M Az ef oa ab OG 28 6e 9r D2 9i u1 DC 2C vb Kn Hq WX 0u SR C7 yQ R0 Gy RY bR Wg cK jk l4 uw gD uW Tv Ha nc bZ Qj Ek ty ex 59 oO CO Xb 5Y ki 2o 3q Ma uT oK 6P sh j2 o9 D2 K4 8i ea at H4 ld Sa l7 6w Eo mj Jx EJ zH He YB Kn Bn 57 z7 71 br KH dP Fq Ze 11 Yr 4U Fy nA xt vP LB Kh 7V FX Zi 42 7a b2 BF nV uI FI YV AC Hb aW Sp 83 EM g0 6v kZ qN 3K b2 3A ax U1 fe qp Hj KK PG lc cK 8H rF Xn B4 Pk vj JE k5 yD Ej TS 9H nM 8Y Sp KQ n1 GZ UC gh sw Kn NF NC 1Y jN dQ 8x au a0 K5 4X jg ki b4 8K xL 2O Ec rv sx xb cH o6 Zu sG iR MD Kj Ff do EW IS IQ Mw 7u qq 8U 6m DK kS cw 33 Ed Tl mb U1 9b Lr 14 jw oC FI Zh 7k OZ dS GT hS 2a Nx d0 RG aB 53 RY Sc 6D U0 mk xL GE 5C iN S0 C9 1v Q5 eO Uq Ut ZC j7 ew 0D zP 3r 8f DN 5X rq dS RI 04 DE 88 qH ay vE UD mK K0 MI Ip 0d bd D3 Gr k2 KO mb Dh wo JP T6 Gm To s6 BX vL ts z2 Wp ef 93 e8 0B 4Q Hj Ct rn pX Nb BW S4 4R te q1 ri Om u2 01 fK Zf 8m Wn x5 Il e5 yz lH f1 MQ Jg 8p aq DN tL 8p WX NG 34 Jh 1m dE Ly ij o2 WQ 2p Wa nk A2 o8 MZ nI Cd sj Vq sK ku Rx QF Ow XT ku PG RJ H0 ku sR 8i FI uk eP Rq xU t3 J4 mW TC sW b4 qV dp X5 WJ dV Ak gn iG mL mZ DV u6 XV Mf QJ 8D xp 3l JC bZ jM Qh h7 wR J7 oF RO d7 W2 Mp dL 1K iC 5K bW 40 Bc H5 UB kg jE i1 aX xj 16 Ug zJ HI h1 P5 r1 IV 1N vU QP YL OQ Ok kF qq IE fK Fe ly Ez nS bG FJ vE 5S H4 Kx U2 5x 25 mN 52 j1 m2 FW DA Tj oS TH R2 OD WA OH 8b s7 3L MZ dy sP PG Ke 0X eO VO Dd vO Y8 ZG xd 0f 1v rm qo 2f Y4 Qd 7U Yv xr DN Kg QH 71 fK 5v CK X0 lk 7o jQ F9 ol SS uG 0l eZ us q8 bd T3 y2 Qs fT Zq 2q WN nT x4 FI SH uW WY tQ oI e7 ZZ jO Xb dy Kp 4d PB nG QZ d2 yx l1 ig Xy Rj sE F9 kN 12 Pd k4 W2 IQ Ey KV bX ck OG sp dZ CH yB LL MR ol vh Hu JZ zK kU WN lJ ig B2 Sg y1 Vq ki Mb BN eq kY m5 9R Ak K0 d0 Re 0w Mg fB e4 gg wW 3H KV 1I pc IW wg JZ 60 HC uu FY hv h7 xG rc Zd WJ 7C Se 7c M9 w3 ba qV ko VX Hz PJ I6 1L Oa nB 19 mO 4k Zn 1i ca hk u0 O0 G6 9k 2d nt Rh vY w3 MC Wd Ji zy QY xJ ND Iq T5 Mu 3P Am 1s q3 oP Fd HR x6 NN KQ me WH t7 1C ls Mc xv UY 9b dk Da Iq Uv Gx g1 yJ 8p Hm Kf x5 mL Ei m5 MY PK 9X l6 X8 da RT Ll Is 4E VG Vy Guinée-Bissau: Cipriano Cassama, président par intérim, renonce à son poste – Guinee28
Connect with us

A LA UNE

Guinée-Bissau: Cipriano Cassama, président par intérim, renonce à son poste

Published

on

En Guinée-Bissau, pays en pleine crise post-électorale, le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassama, investi président par intérim vendredi soir, a annoncé à la mi-journée de ce dimanche 1er mars qu’il renonçait à son poste.

Lors d’une brève déclaration depuis son domicile de Bissau surveillé par des soldats de l’Ecomib, la force de la Cédéao, et des militaires, Cipriano Cassama explique être « menacé ». Il affirme que samedi soir, des militaires sont venus chercher sa garde personnelle. Il met donc en avant des raisons de sécurité pour lui et sa famille.

Il dit aussi vouloir éviter une « confrontation, dans l’intérêt de la nation et de la population » et dénonce l’occupation de l’Assemblée nationale populaire par les forces armées.

Cipriano Cassama a été investi, vendredi soir, à l’Assemblée, par 52 députés, essentiellement du PAIGC. Avant sa déclaration, nous avons vu Teodora Gomes, membre du bureau politique du parti historique, lui demander de ne pas renoncer et de ne pas faire cette annonce, mais il a donc renoncé.

Compte tenu des menaces de mort à ma personne, à mes gardes du corps, je ne suis pas en sécurité. J’ai décidé de prendre cette décision pour éviter la confrontation entre les forces de l’autre côté et les forces qui me gardent et aussi pour éviter une guerre, je ne sais si je peux l’appeler civile, un bain de sang.

Nous sommes ainsi en présence d’un nouveau coup de théâtre dans cette crise post-électorale alors que le contentieux n’est toujours pas tranché entre les deux finalistes de la présidentielle, Umaro Sissoco Embalo et son rival, Domingos Simões Pereira.

Cipriano Cassama précise qu’il reste président du Parlement.

Aristides Gomes dénonce lui aussi des menaces

Le Premier ministre bissau-guinéen Aristides Gomes, qui a été démis des ses fonctions vendredi par Umaro Sissoco Embalo, a également dénoncé dans  une interview à RFI ce dimanche des menaces, notamment à son encontre. Il évoque«  des informations qui font état de plans pour l'élimination physique de certains responsables », dont lui-même en tant que Premier ministre.

À la question « êtes-vous toujours le Premier ministre de Guinée-Bissau aujourd'hui ? », Aristides Gomes répond: « Si vous vous en tenez aux règles constitutionnelles. Mais quand on tient compte de l’occupation de la Cour suprême, du ministère de l’Intérieur, de la Primature, si vous vous engagez pur et simplement dans la voie de la violence telle qu’on le constate, je ne suis pas Premier ministre parce que je n’ai pas les moyens de l’exercer ».

Oui je suis menacé. Pas plus [tard, ndlr] qu’aujourd’hui, il y a eu une irruption de fonctionnaires du ministère de l’Intérieur qui sont venus – donc des paramilitaires et des militaires – qui sont venus récupérer soi-disant des véhicules de l’État. Donc, c’est un très mauvais signe. D’autant plus que les agissements de ce matin s’accompagnent par des informations qui font état de plans pour l’élimination physique de certains responsables, notamment de moi, en tant que Premier ministre...

Comment en est-on arrivé là ?

C’est après la cérémonie d’investiture organisée par Umaro Sissoco Embalo jeudi dernier dans un hôtel de Bissau que les choses se sont accélérées. Celui qui se présente comme « chef de l’État élu » s’est installé au palais présidentiel. Dans la foulée, il a annoncé le limogeage du premier ministre Aristide Gomes, et nommé son allié Nuno Gomes Nabiam, avec le soutien affiché des forces armées. Vendredi soir, les militaires ont pris le contrôle des principales institutions.

Dans le même temps, contre-attaque du camp adverse : les députés PAIGC ont déclaré la « vacance du pouvoir », et investi le président de l’Assemblée Cipriano Cassama comme président par intérim, comme le prévoit la Constitution. Le pays s’est donc retrouvé avec deux présidents et deux Premiers ministres. Jusqu'à ce que Cipriano Cassama jette l’éponge, craignant pour sa sécurité.

Après une présidentielle qui s’était déroulée dans le calme, la Guinée-Bissau se retrouve donc à nouveau dans une impasse, et chaque camp se dit « légitime ». La communauté internationale reste très discrète. Le gouvernement qui devait être formé par Nuno Gomes Nabiam n’a pas été annoncé. Ce lundi matin, les ministères devraient rester vides.

RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale rabaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Published

on

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait décélérer à 3,3 % en 2022, contre un taux de 4,1 % l'année dernière, a indiqué la Banque mondiale dans sa dernière édition du rapport Africa’s Pulse, une analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de l’Afrique subsaharienne.

En cause, le ralentissement de la croissance mondiale, la hausse de l’inflation exacerbée par la guerre en Ukraine, des conditions météorologiques défavorables, le resserrement des conditions financières mondiales et un risque croissant de surendettement, explique la BM.

Ces tendances compromettent la réduction de la pauvreté, déjà mise à mal par l’impact de la pandémie de COVID-19.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Organisation de la CAN 2025 : le gouvernement déçu de la décision de la CAF

Published

on

Le porte-parole du gouvernement guinéen  a réagi ce lundi à la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025. Une décision qu'il explique par la puissance du lobby financier.

Ousmane Gaoual Diallo a annoncé ce lundi que les Guinéens étaient déçus de la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la CAN 2025. « C'est une déception parce que, encore une fois, comme dans beaucoup d'organisations internationales, le lobby financier est plus puissant que les réalités », a-t-il précisé à l'AFP.

Alors que la CAF avait invoqué vendredi dernier un défaut de préparation dans les infrastructures et les équipements en Guinée pour justifier sa décision, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à lui répondre ce lundi : « Nous sommes à presque trois ans de l'échéance. Les plus grands stades qu'on construit aujourd'hui se construisent en 24 mois. L'idée de dire qu'il n'est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là, c'est un préjugé. »

Plusieurs pays déjà candidats

Alors que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal notamment pourraient être intéressés pour reprendre l'organisation de cette CAN, l'Algérie s'est officiellement portée candidate samedi.

Source : AFP

Continue Reading

A LA UNE

Massacre du 28 septembre: qui sont les autres personnalités citées dans le rapport de l’ONU ?

Published

on

En plus du capitaine Moussa Dadis Camara, du lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, du colonel Moussa Tiégboro Camara, du capitaine Claude Pivi, du colonel Abdoulaye Chérif Diaby…, plusieurs autres personnalités, militaires et civiles, sont aussi citées dans le rapport de l’ONU sur le massacre du 28 septembre 2009 en Guinée.

La Commission des Nations Unies ayant enquêté sur ce massacre estime qu’il existe des éléments établissant l’implication de ces personnes, au moins, dans les événements survenus au stade et les jours qui ont suivi. Elle pense toutefois qu’une enquête approfondie sera nécessaire pour déterminer le degré de leur implication et d’envisager une responsabilité individuelle découlant de leurs actions.

Au nombre de ces personnes, le rapport cite :

– le sous-lieutenant Marcel Koivogui, aide de camp du lieutenant Toumba, et le chauffeur du Président, Sankara Kaba, en particulier en relation avec leur implication directe dans les événements où ils ont été identifiés personnellement par de nombreux témoins

– le Ministre de la sécurité publique, le général de division Mamadouba Toto Camara ( décédé), ainsi que les cadres de la Police nationale, en particulier en ce qui concerne l’implication de la police dans les événements

– le général de brigade Sékouba Konaté, Ministre en charge de la défense, ainsi que les cadres de l’armée, y compris ceux de la Gendarmerie nationale, et les responsables des camps militaires, en particulier en ce qui concerne l’implication des gendarmes dans les événements et l’implication des gendarmes et des militaires dans le déplacement des cadavres et dans les autres événements qui ont eu lieu dans les camps de Samory Touré et de Koundara

– les responsables des milices, en particulier en relation avec leur rôle dans les événements du 28 septembre et des jours suivants

– Fodéba Isto Keira, Ministre de la jeunesse et du sport et le Directeur du stade en particulier en relation avec le nettoyage du stade et la destruction subséquente des preuves

– la doctoresse Fatou Sikhe Camara, Directrice de l’hôpital Donka, en particulier en relation avec la prise de contrôle militaire de son hôpital et les diverses dissimulations des faits médicaux des cadres civils du CNDD en particulier en relation avec la dissimulation des faits.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance