Connect with us

A LA UNE

Grève des enseignants : manifestations à Donka, Tombo et Coronthie

Published

on

Les élèves du lycée Donka sont sortis dans la rue ce lundi 22 octobre 2018, pour manifester contre l’absence d’enseignants dans leur école.

Une autre manifestation des parents d’élèves a été vite dispersée, dans la matinée, par les forces de l’ordre, à Tombo et Coronthie, dans la commune de Kaloum.

Le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a déclenchée une grève générale illimitée le 03 octobre, date de la rentrée scolaire, pour réclamer 8 millions (négociable) par enseignants comme salaire de base.

En réponse, le premier ministre a déclaré qu’il n’y aura pas d’augmentation de rémunération d’ici 2020 et menace de geler le salaire des enseignants grévistes. Menace soutenue par le président Alpha Condé, qui a invité jeudi passé, les ministres en charge du Budget et de la  Fonction Publique « à prendre toutes les mesures appropriées relatives à l’application rigoureuse des dispositions légales et règlementaires régissant le droit de grève dans la mesure où c’est le travail fait qui est payé et non le travailleur », a-t-il soutenu.

Mais samedi dernier, lors de l’assemblée générale du SLECG, son secrétaire générale Aboubacar Soumah a indiqué qu’aucun salaire ne sera gelé, avant d’inviter les enseignants à poursuivre la grève jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, nous apprenons que la circulation a été coupée à Bambeto et Kipé, où les élèves manifestent aussi pour exiger le retour des enseignants en classe.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Des poursuites judiciaires contre plusieurs administrateurs territoriaux

Published

on

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright, a instruit le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kankan d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires contre six administrateurs territoriaux. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sous la menace d’une procédure de destitution

Published

on

Le sort du président sud-africain Cyril Ramaphosa mobilisait, jeudi, toutes les attentions, au lendemain de la publication d’un rapport affirmant qu’il « a pu commettre » des « violations et des fautes », dans le cadre d’un scandale autour d’un cambriolage qui l’empoisonne depuis des mois. (suite…)

Continue Reading

A LA UNE

Six sous-préfets révoqués à Siguiri et Mandiana

Published

on

Dans un arrêté lu à la télévision nationale ce jeudi 1er décembre 2022, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Mory Condé a révoqué six administrateurs territoriaux de leurs fonctions. (suite…)

Continue Reading