Accueil / A LA UNE / Grève des enseignants : manifestations à Donka, Tombo et Coronthie

Grève des enseignants : manifestations à Donka, Tombo et Coronthie

Les élèves du lycée Donka sont sortis dans la rue ce lundi 22 octobre 2018, pour manifester contre l’absence d’enseignants dans leur école.

Une autre manifestation des parents d’élèves a été vite dispersée, dans la matinée, par les forces de l’ordre, à Tombo et Coronthie, dans la commune de Kaloum.

Le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a déclenchée une grève générale illimitée le 03 octobre, date de la rentrée scolaire, pour réclamer 8 millions (négociable) par enseignants comme salaire de base.

En réponse, le premier ministre a déclaré qu’il n’y aura pas d’augmentation de rémunération d’ici 2020 et menace de geler le salaire des enseignants grévistes. Menace soutenue par le président Alpha Condé, qui a invité jeudi passé, les ministres en charge du Budget et de la  Fonction Publique « à prendre toutes les mesures appropriées relatives à l’application rigoureuse des dispositions légales et règlementaires régissant le droit de grève dans la mesure où c’est le travail fait qui est payé et non le travailleur », a-t-il soutenu.

Mais samedi dernier, lors de l’assemblée générale du SLECG, son secrétaire générale Aboubacar Soumah a indiqué qu’aucun salaire ne sera gelé, avant d’inviter les enseignants à poursuivre la grève jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, nous apprenons que la circulation a été coupée à Bambeto et Kipé, où les élèves manifestent aussi pour exiger le retour des enseignants en classe.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée