Énergie: la BEI accorde 65millions d’euros à la Guinée

0
913

Dans le cadre de la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) la Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé un prêt de 55,756 milliards FCFA (environ 85 millions d’euros), à la Guinée et le Sénégal, tous membres de l’organisation.

Dans ce montant, la Guinée obtient 65 millions d’euros (environ 42,637 milliards FCFA) contre 20 millions d’euros (environ 13,119 milliards FCFA) pour le Sénégal.

L’accord de financement a été signé par le Vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle, Amadou Bah, ministre sénégalais de l’économie et des finances et Mamadou Beau Keita, ambassadeur de la Guinée au Sénégal lundi 23 novembre 2015 à Dakar.

Selon le ministre Bah, cité par l’APS, ce projet d’interconnexion électrique qui vise la construction de lignes haute tension de 225 KV-kilovolts) permettra le transport de l’électricité des barrages hydroélectriques de Sambangalou à Kédougou et Kaléta en Guinée, aux foyers de consommation des pays membres, que sont la Guinée, le Sénégal, la Gambie et la Guinee-Bissau.

Le projet va relier sur 925 km l’aménagement hydroélectrique de Kaléta à la région de Kaolack, en passant par la Guinée-Bissau et la Gambie, a précisé le ministre.

En décembre 2014, cette même banque avait appuyé le secteur de l’énergie guinéen à hauteur de 60 millions d’euros.