Connect with us

Economie

Energie : Alpha Condé lance les travaux du barrage de Souapiti

Published

on

Votre publicité ici

Quelques mois après le lancement du barrage hydroélectrique de Kaleta qui a permis de régler le problème de délestages électriques dans la capitale Conakry et certains villes du pays, le président Alpha Condé a lancé ce mardi les travaux du barrage de Souapiti, devant son homologue gambien, Yahya Jammeh.

« C’est un grand plaisir pour nous aujourd’hui de poser la première pierre de la construction du barrage de Souapiti », s’est félicité le président Condé.

« Il n’y a pas de développement sans électricité », dit-t-il , « C’est pourquoi, la Guinée fera tout pour que l’ensemble des barrages prévus dans le cadre de l’Organisation de la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), notamment la Guinée, la Gambie, le Sénégal et la Guinée Bissau et dans le cadre de l’Organisation de la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVS), notamment le Sénégal, le Mali, la Mauritanie et la Guinée, soient réalisés », a-t-il promis.

Ce barrage, situé à Madina-Kagneguiri, sous-préfecture de Tondo, préfecture de Dubréka, est doté d'une capacité de 515 MW.

Le coût du projet qui sera réalisé dans 58 mois par la société chinoise China International Water & Electric Corporation (CWE) est estimé à un milliard 500 millions de dollars.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

Transport aérien : Kassory avoue l’échec du projet Guinea Airlines

Published

on

Votre publicité ici

Finalement le projet Guinea Airlines s’est révélé mort-né. Ainsi en a reconnu ce 07 avril, le premier ministre, quatre ans après l’annonce officielle de la création de la compagnie nationale. Depuis, cet avion n'a jamais décollé.

« Mon ami Antonio était avec des partenaires, mais je pense que ça n’a pas fonctionné », a avoué en substance Ibrahima Kassory Fofana, mercredi, à l’occasion de sa présentation de la politique générale du gouvernement, à l’Assemblée nationale.

En 2019 pourtant, le ministre de transports de l’époque,  Aboubacar Sylla  avait indiqué à la presse que le gouvernement avait décidé d’augmenter sa participation dans le capital du Guinée Airlines. « Notre participation est passée de 5% du capital à 20% du capital aujourd’hui. Nous avons comme partenaire stratégique Ethiopiqan Airlines,  nous avons un autre partenaire guinéen, GBM, la société qui est présidée par Monsieur Antonio Souaré. La part guinéenne qui est de 5 millions de dollars a été entièrement libérée, versée dans le compte de la société. Nous attendons la part de contribution des autres actionnaires, pour que cette société soit opérationnelle », expliquait M. Sylla, aujourd’hui ministre de l’Enseignement supérieur.

Après l’échec du projet donc, quel sera désormais le sort de 5 millions de dollars versés par le gouvernement pour l’envol de Guinée Airlines ?

Par Alpha Diallo  

Continue Reading

A LA UNE

La Guinée bénéfice d’un allègement de la dette d’un montant de 22 millions d’euros

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée a bénéficié d’une annulation de sa dette d’un montant de près de 22 millions d’euros, suite à un versement de l’Union Européenne au Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes (Fonds fiduciaire ARC) du FMI.

Ce nouvel allègement du service de la dette permettra la libération d’espaces budgétaires supplémentaires pour intensifier la lutte contre la crise sanitaire qui sévit actuellement en Guinée et à intensifier la riposte et la relance. En plus d’accroitre les dépenses sur les plans social, économique et sanitaire, cette initiative vise à favoriser la reprise d’investissements publics tout en préservant la viabilité de la dette extérieure.

« Depuis des années, la stabilité économique et la bonne gestion des finances publiques sont au cœur de nos priorités et font l’objet d’un dialogue nourri avec les autorités. Cette aide de trésorerie à court terme, qui s’ajoute aux contributions européennes d’environ 50 millions d’euros dans le cadre des crises sanitaires qui ont affecté le pays, contribuera ainsi à la stabilité macroéconomique de la République de Guinée et à garder le cap vers la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en faisant le lien entre l’accélération des investissements durables et les allègements de dette », a déclaré Josep COLL, Ambassadeur de l’Union européenne en Guinée.

En plus de la Guinée, 27 autres pays les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète ont bénéficié de cet allègement de la dette qui arrive à échéance entre le 14 avril et le 15 octobre 2021.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

Les succès du plan d’action opérationnel de la mairie de Labé

Published

on

Votre publicité ici

Le maire de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo, est en poste depuis le 15 novembre 2018. Ses priorités sont axées sur l’employabilité des jeunes qui préconise la lutte contre l’immigration clandestine, la modernisation des infrastructures, l’assainissement de la ville. Explications.

La réussite de ces deux opérations l’a aidé à « remettre de l’ordre » dans la commune urbaine.

Il fait le point. « Pour une première, nous avons pu maîtriser les ordures à Labé à travers la mise en place d’un plan d’action opérationnel,. Et nous avons fait appel à toutes les personnes de bonne volonté, et à nos partenaires. Personnellement, j’ai effectué un déplacement en Europe où j’ai rencontré certains ressortissants de Labé en Belgique notamment. Là, il y a une association dénommée Diwal Labé à laquelle j’ai présenté le projet d’assainissement de la ville de Labé où on avait un manque criard de logistique. Il n’y avait qu’un seul camion qui était sur cale. Cette association nous a offert un camion et nous avons payé les frais de dédouanement et d’entretien. Ce camion nous sert beaucoup aujourd’hui dans le cadre de l’assainissement. Et sur fonds propre nous avons acheté deux autres camions à plus de 280 millions FG que nous avons mis à la disposition de la commission assainissement. Dans le même cadre, nous avons acheté 262 poubelles que nous avons installées au marché central. L’idée a été de faire en sorte que le pollueur soit payeur. Les frais d’assainissement sont partiellement payés et nous avons acheté deux tricycles pour un montant d’environ 42 millions avec des numéros de téléphones pour permettre aux citoyens d’appeler à chaque fois qu’une poubelle est remplie dans les différents secteurs. Sans oublier le recrutement de 30 balayeurs et éboueurs pris en charge par la commune ».

Conjointement à cela, la mairie de Labé a bénéficié des fonds de l’Anafic, l’agence nationale en charge du financement des collectivités, « pour un montant de plus de 3 milliards de Francs guinéens».

Servir dans la transparence

Avec la méthode du maire Mamadou Aliou Laly Diallo, Labé entre dans une nouvelle ère de transparence dans la gestion des deniers publics.

«Ce montant nous a permis de réaliser des infrastruc-tures, fait constater le maire Diallo.

Pour ce qui est de l’éducation, nous avons rénové le collège de Hoggo Mbouro dans le quartier Mairie ici, c’est un bâtiment de deux étages construit il y a plus de 60 ans qui risquait de s’effondrer.

Ce bâtiment a été entièrement rénové. Nous avons protégé la première École française de Labé, en l’occurrence l’école primaire de Kouroula, construite en 1901 et dont le domaine était complètement morcelé. Là, nous avons construit une cour de 700 mètres linéaires.

Dans l’enceinte de cette même cour et sur fonds propre nous sommes en train de construire un bâtiment de 3 salles de classe afin de réduire les effectifs pléthoriques. A Doghol Dayèbhè, un autre quartier de la commune urbaine, qui n’avait que 3 salles de classe, on a construit 3 nouvelles salles, le logement du directeur de l’école, un forage, une clôture grillagée et 2 blocs latrines. »

Dans le domaine de la santé, le maire a fait construire un centre de santé moderne dans le quartier Safatou-2, déjà fonctionnel.

Promotion de l’auto-emploi

C’est un sujet que maîtrise le maire Mamadou Aliou Laly Diallo. Il a, par ailleurs, participé à un forum sur l’immigration clandestine tenu à Bruxelles dans la capitale de la Belgique. Il est donc bien outillé en stratégies de lutte contre le phénomène migratoire.

« Labé étant une des régions victimes de ce fléau, actuellement, nous avons bénéficié d’un projet d’aménagement d’une station multiservice au niveau de la commune urbaine. Ce projet est financé par l’Union européenne à travers Enabel, l’Agence belge de développement, avec l’appui du ministère de la Jeunesse de Guinée ».La station en question comporte un parking payant, des latrines publiques, une station de lavage, où on peut laver 8 véhicules en même temps, dotée de cafétéria moderne. « Il s’agit d’un chantier qui emploie près de 500 jeunes qui bénéficient des primes et sont formés, explique le maire. Ce qui permet à ces jeunes de totaliser 500 millions par mois. Sans oublier que chacun d’eux a déjà son compte bancaire et parmi eux il y a des menuisiers, des carreleurs, des électriciens et autres. Donc c’est une pierre à plusieurs coups. Une jeunesse formée, employée et payée pendant 9 mois ».

L’objectif visé est d’aider ce groupe des 500 jeunes, à la fin de ce chantier, de « créer des consortiums afin de pouvoir eux-mêmes employer d’autres en fonction de leurs spécialités ».

Ainsi évolue, lentement mais sûrement, la commune urbaine de Labé sous la direction de son premier citoyen le maire Mamadou Aliou Laly Diallo.

Par Le Populaire

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance