Connect with us

A LA UNE

Des milliers de Libériens dans les rues pour protester contre le président George Weah

Published

on

Votre publicité ici

Des milliers de manifestants ont battu le pavé vendredi à Monrovia, au Liberia, pour protester contre le président George Weah. Ils réclamaient de meilleurs conditions de vie et le renforcement de la lutte contre la corruption.

Il s’agit du premier test d’envergure pour le président libérien George Weah. Des milliers de personnes sont descendus vendredi 7 juin dans les rues de Monrovia pour obtenir de meilleures conditions de vie.

Des dizaines d'associations de la société civile avaient appelé depuis deux mois à manifester ce jour-là, y compris des pans de la jeunesse ayant porté l'ex-footballeur star au pouvoir en janvier 2018.

Alors que les rues de la capitale de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest étaient inhabituellement désertes, les manifestants ont convergé vers Capitol Hill, siège des principales institutions du pays, où ils étaient plusieurs milliers à la mi-journée. Les organisateurs n'ont pas souhaité avancer d'estimations, mais une source policière a évoqué quelque 4 000 participants.

Twitter et Facebook, très utilisés pour battre le rappel, étaient inaccessibles vendredi à Monrovia, selon des correspondants de l'AFP.

Inflation galopante

Les manifestants réclament des mesures pour résorber la crise économique, un tribunal spécial pour juger les responsables de la guerre civile et le renforcement de la lutte contre la corruption.

"Le problème fondamental, c'est le cours du dollar américain", qui a doublé par rapport au dollar libérien en deux ans, selon le professeur d'économie Samuel Vaye. "Avant, je pouvais nourrir ma famille pendant un jour avec 500 dollars libériens. Maintenant, avec 1000 dollars, je n'y arrive pas", se désole Angeline, une mère de famille de 35 ans.

Des opérations monétaires hasardeuses conduites par la Banque centrale du Liberia (CBL) sous les administrations Sirleaf puis Weah n'ont fait qu'aggraver la situation. Cinq anciens responsables de cette institution, dont un fils de Mme Sirleaf, ont été inculpés en mars de "sabotage économique".

Pour le populaire animateur radio Henry Costa, fer de lance du mouvement, cette manifestation n'est qu'un début. "Nous ne quitterons les rues que lorsque nous aurons obtenu des résultats", a-t-il prévenu.

"Je reste à la maison pour m'assurer que mes enfants ne descendent pas dans la rue. J'ai de bonnes raisons d'avoir peur, parce que dans l'histoire de ce pays, les grandes crises commencent toujours par des manifestations et se terminent en graves violences", a confié un père de famille, Mustafa Kanneh.

Le retour de la violence ?

La communauté internationale s'inquiète d'une possible résurgence des violences, alors que le pays reste hanté par une guerre civile qui a fait quelque 250 000 morts de 1989 à 2003.

Élu successeur de la présidente Ellen Johnson Sirleaf (2006-2018) sur un programme de résorption de la pauvreté et de lutte contre la corruption, le président George Weah, ex-star du PSG et du Milan AC, a promis de garantir la sécurité et le droit de manifester.

Mais il a haussé le ton jeudi en affirmant  : "Les insultes et l'incitation à la violence ne seront plus jamais tolérées sous mon administration". Il a également défendu son bilan après un an et demi au pouvoir, invoquant le poids de l'héritage de l'administration précédente.

Source : france24/AFP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Le blogueur Alpha Diallo condamné pour outrage à agent

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI), Alpha Diallo, a été condamné ce mardi 15 juin 21, au paiement d’une amende de 500 000 francs et d’un franc symbolique à la partie civile.

Ce bloggeur a été reconnu coupable d’outrage à agent par le TPI de Dixinn.

Par contre,  le juge l’a renvoyé à des fins de poursuite pour les faits de violences et voie de fait.

Toutefois, les avocats du prévenu qui réclament purement et simplement l’acquittement de leur client ont interjeté appel.

Alpha Diallo avait été interpellé le 02 juin dernier lors d’un contrôle de la police routière à Sonfonia, qui l’a infligé une contreventions. Devant le refus de payer, il a passé 24 heures en garde à vue au commissariat central de Sonfonia, avant d’être déféré le 03 juin devant le TPI de Dixinn.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Crise à la FEGUIFOOT : une mission conjointe FIFA-CAF attendue à Conakry

Published

on

Votre publicité ici

Une mission conjointe de la Fédération international de football association (FIFA) et de la Confédération africaine de football (CAF) sera à Conakry du 21 au 24 juin 2021.

L’objectif est d’enquêter sur la crise qui secoue la fédération guinéenne de football  (Feguifoot) liée à l’organisation du congrès, électif deux fois reporté, puis renvoyé aux calendes grecques.

La mission sera composée de deux émissaires dont Rolf Tanner, Chef du département de gouvernance des associations membres de la FIFA et Jean Jacques Diene, Chef du bureau du secrétaire général de la CAF.

Une fois dans la capitale guinéenne, ces émissaires vont échanger avec plusieurs personnalités, entre autres, le ministre des sports, Bantama Sow, les membres du comité exécutif de la Feguifoot, le 1er vice-président, Amadou Diaby, le secrétaire général, le président et le vice-président de la commission électoral de la commission électorale, ou encore, le président et vice-président de la commission éthique.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

A LA UNE

L’ex médiateur de la République, Général Facinet Touré est mort

Published

on

Votre publicité ici

L'ancien médiateur de la République, le Général Facinet Touré est décédé lundi 14 juin 21, des suites d'une longue maladie.

Militaire à la retraite il était membre fondateur du CMRN, le comité militaire dirigé par feu General Lansana Conté qui a pris le pouvoir à la mort du président Sékou Touré, en 1984.

Il fut également plusieurs fois ministre en Guinée.

Il est mort à Conakry à l’âge de 87 ans.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance