Accueil / A LA UNE / Déguerpissement : les femmes de Dar-Es-Salam en colère contre le gouvernement

Déguerpissement : les femmes de Dar-Es-Salam en colère contre le gouvernement

Depuis jeudi matin, des femmes qui habitent non loin de la décharge de la Minière occupent la Tranversalle1 (T1), pour protester contre leur déguerpissement par les autorités guinéennes.

La journée du jeudi était leur dernier délai pour quitter les lieux, selon une décision du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Ibrahima Kourouma.

Pour protester contre cette décision, plusieurs femmes, munies de pancartes et scandant des propos hostiles aux autorités, ont barricadé la rentrée principale de la décharge, empêchant aux usagers de la T1 de vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Selon les manifestantes, le délai fixé par les autorités pour leur déguerpissement est trop court et aucune mesure d’accompagnement en leur faveur n’est prévue par le gouvernement.

Elles ont même cuisiné au beau milieu de la chaussée, devant les gendarmes et policiers venus pour rétablir l’ordre.

L’année dernière, neuf personnes dont une femme enceinte avaient trouvé la mort dans l’éboulement de cette décharge.

Le gouvernement qui ne souhaite plus que ce drame ne se reproduise sur cet endroit s’active pour vider les riverains avant la saison de pluie.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.