Connect with us

A LA UNE

Crise à la CENI : un opposant appelle l’Ordre des avocats à récuser Me Salif Kebe

Published

on

Votre publicité ici

Alors que la crise est désormais ouverte à la CENI (Commission électorale nationale indépendante) à cause des divergences sur la date de l’organisation des élections législatives, l’opposant Alpha Saliou Wann a appelé l’Ordre des avocats à récuser le président de l’Institution, Me Amadou Salif Kebe.

« Me Amadou Salif Kebe veut passer en force, mais nous n’accepterons pas qu’il torpille le processus électoral afin de faire plaisir à son chef.
Je réitère mon appel à l’Ordre des avocats de le récuser en raison de ses agissements, notamment les violations systématiques des dispositions de deux lois organiques
 », a-t-il appelé, saluant de passage la prise de position « responsable » des 7 commissaires de la CENI qui ont rejeté le chronogramme proposé par le président de la CENI pour l’organisation des élections législatives le 28 décembre 2019, dans le seul but d’obéir à l’injonction d’Alpha Condé, dit-il.

Selon l’opposant, le chef de l’Etat avait refusé de mettre les moyens à la disposition de la CENI pour qu’elle puisse organiser ces élections au courant de cette année 2019.

« Maintenant, qu’il est pris par son propre calendrier du 3 ème mandat, il tient coûte que coûte à organiser ces élections d’ici fin 2019. Or, les contraintes légales et opérationnelles ne le permettent pas. Le président de la CENI veut passer outre pour organiser encore une autre mascarade électorale comme ils en ont l’habitude. Mais, pour la première fois, ils ont eu la mauvaise surprise d’avoir en face de vrais commissaires respectueux de la loi », s’est-il réjoui.

Poursuivant, il soutient que l’ordre des avocats a le devoir de réagir, parce que « sa responsabilité morale est engagée, en l’ayant désigné pour le représenter à la CENI », explique-t-il, estimant que « si son représentant ne respecte pas les règles déontologiques de la profession, il est de sa responsabilité de le sanctionner ne serait-ce que symboliquement et exiger sa démission. »

Par Mariam Bâ

 

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

CAN : la Guinée éliminée par la Gambie

Published

on

Votre publicité ici

Le Syli national de Guinée s’est incliné face à la Gambie 0-1,  ce lundi 24 janvier 2022, à Bafoussam, en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations. But de Moussa Barrow à la 71e minutes.

Cette cuisante défaite est synonyme d’élimination pour La Guinée qui quitte la compétition avec sans doute beaucoup de regrets.

Continue Reading

A LA UNE

CNT : l’ANAD dénonce le choix des membres

Published

on

Votre publicité ici

L’Alliance nationale pour l'alternance démocratique (ANAD) a dénoncé lundi 24 janvier 2022, le choix des membres du conseil national de la transition. 

Dans une déclaration, elle s’indigne de la ‘’flagrante injustice’’ dont elle a été victime ‘’de la part des autorités’’ et se demande si ‘’des mains noires n’étaient pas derrière ce traitement discriminatoire’’.

Sur  15 sièges attribués aux partis politiques, celle alliance dirigée par  le principal opposant Cellou Dalein Diallo n’a obtenu qu’un seul siège, contre quatre pour le RPG-ARC-CIEL, l’ex parti au pouvoir.

Face à cette situation, l’ANAD  invite le CNRD à veiller ‘’à l’équité des actes que posent le gouvernement et les autres institutions de la transition et l’importance pour tous de tenir la balance égale entre les acteurs politiques dans l’exercice de leur responsabilités respectives’’ et demande à ses militants de ‘’rester vigilants et mobilisés pour attirer l’attention, le cas échéant, dénoncer tout acte susceptible de porter préjudice au caractère paisible inclusif et juste de la transition’’.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Burkina : la CEDEAO tient les militaires responsables de l’intégrité physique du président Kaboré

Published

on

Votre publicité ici

La situation est toujours confuse au Burkina Faso, où des soldats se sont mutinés dimanche dans plusieurs casernes du pays, dont celles de Sangoulé Lamizana et de Baba Sy.

Alors que plusieurs médias affirment Roch Christian Kaboré a été arrêté par les mutins, le président Burkinabé semble être en sécurité. Dans un post sur tweeter, il a invité les militaires à déposer les armes.

"Notre Nation vit des moments difficiles. Nous devons en ce moment précis sauvegarder nos acquis démocratiques. J'invite ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l'intérêt Supérieur de la Nation. C'est par le dialogue et l'écoute que nous devons régler nos contradictions.RK", a-t-il posté.

Face donc à cette situation d’incertitude, la Cedeao et l’Union africaine ont condamné  cette ‘’tentative de coup d’Etat’’ et tiennent  les militaires responsables de l’intégrité physique du Président Rock Kaboré.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance