Connect with us

A LA UNE

Covid-19 : le pass sanitaire désormais obligatoire dans les départements ministériels, la primature et la présidence

Published

on

Désormais le pass sanitaire est exigé à tous les ministres et les personnels de toute l’administration avant d’accéder à leurs postes de travail.

La décision a été prise mardi 10 août par le président Alpha Condé, en marge de la session extraordinaire du conseil des ministres.

« Le Président de la République, son Excellence Professeur Alpha Condé, a instruit le Premier Ministre, d’exiger que les ministres et les personnels de toute l’administration n’accèdent à leur poste de travail que munis de leur pass sanitaire», annonce-t-on dans le compte rendu dudit conseil.

Cette mesure est étendue à la Présidence de la République et à la Primature.  Il en est de même pour tous les visiteurs, note-t-on.

Toujours dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, le chef de l’Etat a exigé que désormais les personnes qui doivent entrer sur le territoire national venant de pays, notamment touchés par le variant delta soient vaccinées.

Egalement, le voyage pour la Guinée se fera maintenant uniquement par la voie aérienne. En vertu d’un protocole d’arrivée, chaque personne doit subir des tests PCR pour plus de précaution encore.

Pour la voie terrestre, des points de contrôle précis et spécifiques seront érigés à certains postes frontaliers comme des barrages filtrants.

« Il ne doit pas y avoir de complaisance dans la campagne de dépistage ni de relâchement dans la mise en œuvre et l’application des mesures barrières, de prévention et de protection contre le fléau mondial de la Covid 19 », estime Alpha Condé, alors que la barre de 1000 personnes testées positives par jour en passe d’être franchie en Guinée, le seuil de 10 cas de décès hospitaliers, quotidiennement, quasi-atteint. Reste à savoir si ces mesures seront respectées.

Par Alpha A. Diallo