Connect with us

A LA UNE

Covid-19 : Alpha Condé prolonge l’état d’urgence sanitaire d’un mois

Published

on

Le président Alpha Condé a décidé mercredi  de prolonger  d’un mois l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis trois mois,  pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus en Guinée.

« L’état d’urgence est reconduit pour une période de 30 jours à compter du 15 juillet 2020, sur toute l’étendue du territoire national », a annoncé le chef de l’Etat dans une adresse à la nation.

En plus de cette prolongation de l’état d’urgence, le président a maintenu  l’obligation du port de masque aussi bien qu’en public qu’à la maison.

Cependant, le couvre-feu a été allégé de 00 heures à 04 heures du matin pour la zone du « Grand Conakry » (Conakry, Coyah, Dubréka) et reste entièrement levé à l’Intérieur du pays. Tandis que les frontières aériennes vont connaître une réouverture progressive à partir du 17 juillet 2020, en fonction de la mise en place des dispositions et procédures sanitaires retenues et conformément au principe de réciprocité entre les pays d’origine et de destination, précise le président.

Pour la reprise effective, à cette date, du trafic aérien commercial international, un Protocole de réouverture et un Plan opérationnel de relance du Transport aérien seront publiés par le Ministère en charge des Transports, en concertation avec l’ANSS, dit-il.

Les autres dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire, notamment la fermeture des lieux de cultes (mosquées et églises) et loisirs à Conakry,  restent en vigueur.

Par Mariam Bâ