Accueil / A LA UNE / Amara Somparé face aux associations de presse : à quoi faut-il s’attendre ?

Amara Somparé face aux associations de presse : à quoi faut-il s’attendre ?

Le nouveau ministre de  l'Information et de la Communication, Amara Somparé, multiplie ses contacts avec les hommes de médias. Quelques jours après sa visite à la RTG-Boulbinet et à l’AGP (agence guinéenne de presse), il doit rencontrer les associations de presse (AGUIPEL - AGEPI - URTELGUI – APAC) ce lundi 11 juin 2018, vers 14 h, à la maison de la presse.

Si la démarche du ministre est louable, il reste à savoir s’il pourra renouer la « confiance » entre les journalistes du privé et le président Alpha Condé. Président qui les accusait de vendre une mauvaise image du pays, dans cette même Maison, le 3 mai dernier, en marge de la journée internationale de la presse.

Ce jour-là, devant plusieurs invités dont son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, le chef de l’Etat n’avait hésité de prévenir qu’il ne répondrait pas à une quelconque sollicitation des médias tant que ceux-ci n’améliorent pas l’image du pays.

Moins de deux mois après cette rencontre fâcheuse, à quoi donc faut-il s’attendre de cette réunion avec le ministre Somparé, si ce n’est des images et des promesses qui seront oubliées à la porte même de la Maison de la presse ?

Guinee28

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.