Connect with us

Société & Faits Divers

Justice : Mahmoud Thiam condamné à 7 ans de prison

Published

on

L’ancien ministre guinéen de Mines, Mahmoud Thiam, a été condamné à 7 ans de prison, vendredi, à New-York, pour avoir accepté 8,5 millions de dollars de pots-de-vin de deux entreprises chinoises en échange de son appui politique.

Il avait été jugé coupable en mai dernier par la justice américaine.

"Le jugement d'aujourd'hui montre que lorsqu'on envoie à New York de l'argent obtenu de crimes, que cela soit du trafic de drogue, de l'évasion fiscale ou de la corruption, on s'expose à une longue peine de prison", a souligné le procureur fédéral de Manhattan Joon Kim, cité dans un communiqué.

En mai dernier, le gouvernement guinéen avait félicité les Etats-Unis pour la condamnation de M. Thiam.

« Ce procès a démontré la capacité de plusieurs pays, notamment la Guinée et les États-Unis, à travailler en étroite coopération afin de lutter contre les schémas de corruption de grande ampleur se rapportant aux marchés publics.

La Guinée en qualité de victime des faits de corruption commis par Mahmoud Thiam, « aura le droit de récupérer » les biens saisis après déduction des dépenses occasionnées par la procédure aux États-Unis, avait souligné le ministre de la justice, Maître Cheick Sako.

Arrêté en décembre aux Etats-Unis, Mahmoud Thiam était poursuivi pour avoir monnayé son influence alors qu'il était ministre guinéen des Mines et de la Géologie de la République en 2009 et 2010 sous la transition militaire.

Par Guinee28

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Échangeurs de Kagbellen et Km 36 : les travaux à l’arrêt

Published

on

Depuis quelques jours, les travaux des échangeurs de Kagbellen et Km 36 sont à l'arrêt. En cause, une grève des manœuvres et ouvriers qui revendiquent une augmentation de salaire.

Selon nos informations, un maneuvre qui travail de 7h 30 à 18h  touche entre 40 000 à 45 000 gnf par jour. Pour les Ouvriers, chacun est payé à  60 mille par jour, pour les mêmes heures de travail. Un salaire qu'ils jugent dérisoire, alors que durant toute la journée, "on n'a droit qu'à une heure et demi de repos, de 12h à 13h 30", nous confie un travailleur.
Aujourd'hui, ils réclament une hausse de salaire de 100%. C'est à dire 80. 000 gnf par jour pour les manœuvres  et  120 000 pour les Ouvriers.  Pour le moment, les négociations patinent entre ces travailleurs et l'entreprise.
Conséquence, les travaux restent à l'arrêt en cette saison de pluie.
Continue Reading

A LA UNE

Examens nationaux : Guillaume Hawing fait une interdiction

Published

on

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation a interdit toutes sortes d’internat dans les écoles. Dans une note circulaire, Guillaume Hawing a indiqué que cette pratique a occasionné dans le passé de nombreux incidents qui a impacté le système éducatif guinéen.

« Il m’a été donné de constater que malgré l’interdiction d’internat dans des établissements d’enseignement public et privé, certains  responsables et enseignants continuent à se livrer à cette pratique peu honorable, qui nous éloigne de la déontologie et du sacerdoce de l’école guinéenne dont la mission principale est de former et d’éduquer », fustige-t-il, invitant les responsables d’écoles de mettre un terme à cette pratique.

«  Face à cette recrudescence de cette pratique douteuse, nous invitons tous les responsables des établissements d’enseignement public et privé du pays, à la proscrire dans nos écoles. Nul n’a le droit de retenir des élèves au-delà des heures réglementaires de cours », dit-il, indiquant que «  les responsables des écoles sont tenus, chacun en ce qui le concerne, de respecter scrupuleusement la présente circulaire au risque de s’exposer aux sanctions disciplinaires, voire pénales ».

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Jardin du 2 octobre : la gestion désormais confiée au gouvernorat

Published

on

La gestion du Jardin du 2 octobre  est désormais confiée au gouvernorat de ville de Conakry.

La décision a été prise par le président de la transition mercredi 18 mai 2020, dans un décret lu dans la soirée à la télévision nationale.

Jusque-là  le Jardin du 2 octobre était géré par l’ancienne première Dame de la République, Kaba Hadja Djènè Condé.

Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance