Accueil / A LA UNE / Concession du port de Conakry : « tout le monde était choqué par la manière »

Concession du port de Conakry : « tout le monde était choqué par la manière »

La garde à vue qui a découlé de l’inculpation de Vincent Bolloré par la justice française, dans le cadre des concessions des ports de Conakry et de Lomé, en 2010, continue de susciter des réactions en Guinée. Alors que le gouvernement soutienne que la concession accordée au groupe Bolloré pour le port de Conakry était strictement conforme à la loi, pour Abdouramane Sano, président de la Plateforme des citoyens unis pour le développement (PCUD), tout le monde était choqué par la manière.

« Tout le monde était choqué par la manière, on ne comprenait pas du tout que les choses se fassent de cette façon-là », a déclaré M. Sano sur RFI.

« On a vu une volonté d'évincer tous les exploitants, tous les  acteurs qui travaillaient depuis des décennies sur le port de Conakry, au profit de Bolloré. A un moment donné, les travailleurs du transport maritime se sont mis en grève mais malheureusement l’influence de l’Etat a fait qu’on a pu endiguer ce malaise », a-t-il ajouté.

L’UFDG, le parti de Cellou Dalein Diallo, principal opposant du pays, a annoncé hier qu’il va exiger la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire, pour savoir si effectivement il y a eu corruption ou pas dans ce dossier qui commence à devenir de plus en plus gênant pour le pouvoir d’Alpha Condé.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.