Connect with us

International

« Xi Jinping : la gouvernance de la Chine », un succès mondial

Published

on

Votre publicité ici

BEIJING, 26 juin (Xinhua) -- "Xi Jinping : la gouvernance de la Chine", un livre signé de la plume du président chinois Xi Jinping, a célébré ce week-end un anniversaire particulier : celui du 1000e jour de sa publication. L'occasion de célébrer le succès de cet ouvrage devenu le plus publié de Chine ces 40 dernières années avec plus de 6,25 millions d'exemplaires imprimés en 22 langues à travers le monde.

Lu dans le monde entier, "Xi Jinping : la gouvernance de la Chine" a profondément influencé la planète.

Sur 79 chapitres, l'ouvrage compile des discours et des notes écrits par M. Xi entre son élection au poste de secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) en 2012 et le mois de juin 2014. Au fil des pages se dessine la vision de l'Etat chinois et la clé de la réussite du développement de la Chine.

L'ouvrage a remporté un franc succès auprès des décideurs. Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a ainsi demandé une version numérique pour téléphone portable, tandis que son homologue thaïlandais, Prayut Chan-o-cha, a recommandé le livre aux membres de son gouvernement.

En Russie, le professeur Youri Tavrovski a présenté les mesures de réforme innovantes de M. Xi aux lecteurs russes dans un livre publié récemment. Aux Etats-Unis, le directeur général et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a non seulement acheté un exemplaire pour lui-même, mais aussi pour ses collègues afin qu'ils "comprennent le socialisme à caractéristiques chinoises".

Bien que près de trois ans se soient écoulés depuis le lancement du livre, la demande de traductions ne cesse de croître.

Une douzaine d'éditions en 22 langues ont été publiées à la demande de pays étrangers, et d'ici à la fin de l'année 2018, 13 nouvelles langues devraient être disponibles, a fait savoir Xu Bu, président de Foreign Languages Press, l'éditeur du livre.

Evoquant le charme de l'ouvrage, l'un des traducteurs de la version thaïlandaise, Seubpong Changboonchu, professeur à l'Université Chulalongkorn de Bangkok, a comparé le livre du président chinois à la célèbre bande dessinée de football japonaise "Olive et Tom" (Captain Tsubasa).

"Le personnage principal est quelqu'un de fort et qui a travaillé vraiment dur pour réaliser ses rêves", a-t-il expliqué, faisant référence au rêve chinois de grande renaissance nationale de M. Xi.

Au lieu de dresser un tableau illusoire, M. Xi a imposé sa conviction que le travail permet de réaliser les rêves. Il s'est grandement investi pour mener une réforme globale et approfondie, répertoriant plus de 330 grandes mesures dans 15 domaines, dont la lutte contre la corruption et l'amélioration du système judiciaire.

"La pensée de M. Xi se concentre sur les questions fondamentales qui se posent à l'heure où la Chine s'efforce de devenir un pays fort, et non plus juste un grand pays. Sa gouvernance vise à accomplir les missions historiques qui se présentent en cette période", a souligné Han Qingxiang, professeur de l'Ecole du Parti du Comité central du PCC.

Au cours des cinq dernières années, grâce à sa forte détermination et à la mise en oeuvre efficace de sa politique, la Chine a sorti plus de 60 millions de personnes de la pauvreté, créé 64 millions d'emplois dans les zones urbaines, universalisé l'enseignement public obligatoire gratuit pendant neuf ans et établi le plus grand système de sécurité sanitaire et social au monde.

En juin, le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont respectivement exprimé leur confiance à l'égard des perspectives économiques de la Chine, une forme de vote de confiance pour la réforme économique de la Chine.

Impressionné par le succès de la Chine, le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a déclaré dans son avant-propos pour l'édition ouzbèke que l'oeuvre de M. Xi offrait une source d'inspiration importante pour la gouvernance du pays, le développement de l'économie de marché conforme aux caractéristiques nationales et la protection des intérêts publics.

Au Pakistan, le livre a été publié en anglais et en ourdou. Le président de la Commission sénatoriale de la défense, Mushahid Hussain, qui a participé à la cérémonie de lancement de l'ouvrage, a déclaré à l'agence Xinhua qu'il avait tiré de grands enseignements de M. Xi en ce qui concerne la communication avec le peuple, un aspect que le président chinois mentionne dans son livre en racontant son expérience en tant que chef du PCC dans la province du Zhejiang (sud-est de la Chine).

Le style de gouvernance confiante de M. Xi a encouragé de nombreux pays en développement à chercher une voie de développement adaptée à leur conditions nationales, a observé Han Qingxiang.

A l'heure où l'Occident est aux prises avec le terrorisme, la vague de réfugiés, la crise financière et une impasse politique, de plus en plus de pays adhèrent aux initiatives chinoises telles que "La Ceinture et la Route" et participent à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

Sonia Bressler, une auteure française, a lu le livre une première fois il y a deux ans. Le concept de développement pacifique du président Xi Jinping lui avait alors laissé une forte impression. Après avoir récemment relu ce livre, elle observe que l'objectif de la Chine de coopération mutuellement bénéfique est pertinent dans le monde d'aujourd'hui.

L'ancien secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger et le sociologue britannique Martin Albrow, deux consultants stratégiques reconnus, ont pour leur part souligné que l'ouvrage de M. Xi formulait de nouveaux concepts qui pourraient améliorer l'ordre mondial actuel.

"En ces temps où certains pays se battent au sujet de la réforme de la gouvernance globale, la Chine adopte une voie plus ouverte et inclusive, tournée vers l'avant, qui répond à l'appel de l'histoire et se conforme à l'opinion publique internationale", a commenté Qin Yaqing, président de l'Université chinoise des affaires étrangères.

"C'est l'une des raisons importantes qui expliquent le soutien croissant aux initiatives chinoises dans le monde et l'attention que la communauté internationale continue d'accorder au livre de Xi Jinping", a-t-il estimé.

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Inondations mortelles en Europe

Published

on

Votre publicité ici

Au moins 157 personnes ont péri dans les récentes crues provoquées par des pluies diluviennes dans l'Ouest de l’Europe, principalement en Allemagne et Belgique. Les inondations ont également causé des dégâts au Luxembourg ainsi qu'aux Pays-Bas ou en Suisse.

En Belgique, les autorités ont dénombré 24 morts ce samedi 17 juillet, soit quatre de plus par rapport au dernier bilan d’hier vendredi.

Mais c'est l'Allemagne qui paie le plus lourd tribut, avec au moins 133 décès, selon un nouveau bilan de la police samedi. Face à la catastrophe, des sauveteurs de plusieurs pays accourent pour apporter leur aide aux allemands.

Environ 1300 personnes sont toujours injoignables dans le district d'Ahrweiler, en Rhénanie-Palatinat, selon les médias allemands.

Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Haïti: le président Jovenel Moïse assassiné par un commando

Published

on

Votre publicité ici

Le président haïtien Jovenel Moïse, 53 ans, a été assassiné tôt mercredi matin 7 juillet. Sa résidence, en banlieue de Port-au-Prince, aurait été attaquée vers 1h du matin par des hommes armés, a annoncé le Premier ministre sortant Claude Joseph dans un communiqué.

« Vers 1h du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d'individus non identifiés, dont certains parlaient espagnol ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l'État », indique le communiqué.

Il précise également que l'épouse du président a été blessée dans l'attaque et hospitalisée.

« Situation sécuritaire sous contrôle »

Le Premier ministre sortant appelle la population au calme, indiquant que la police et l'armée allaient assurer le maintien de l'ordre. « La situation sécuritaire est sous contrôle », assure-t-il.

Jovenel Moïse était au pouvoir depuis 2017. Sa légitimité était remise en question depuis plusieurs mois. L'opposition et la société civile réclamaient de nouvelles élections. Le président avait préféré organiser en juin un référendum sur une nouvelle Constitution. Un scrutin reporté au 26 septembre en raison de l'épidémie de Covid-19, en même temps qu'une présidentielle et des législatives.

Mardi, un nouveau Premier ministre avait été nommé, le docteur Ariel Henry, avec pour mandat de régler le problème politique mais aussi de s'attaquer à l'insécurité. Le quartier de Martissant, tout proche du palais présidentiel à Port-au-Prince, était bloqué depuis le 1er juin par une guerre des gangs qui paralysait tout l'ouest de la capitale et une partie du pays. Car il s'agit d'un point routier obligé pour se diriger vers l'ouest du pays, ce qui a entraîné l'exode de milliers de personnes.

RFI

Continue Reading

A LA UNE

Afghanistan: le retrait des soldats américains commence 20 ans après leur arrivée

Published

on

Votre publicité ici

Après 20 ans de guerre en Afghanistan, les soldats américains rentrent chez eux. Un départ qui commence ce samedi, et qui doit se poursuivre jusqu’au 11 septembre. Les troupes de l’Otan, qui se sont calées sur le calendrier américain, ont commencé leur retrait ce jeudi.

Deux mille cinq cents soldats américains doivent quitter l’Afghanistan, s’y ajoutent 16 000 sous-traitants civils et leur équipement, ainsi que 7 000 soldats de l’Otan, tous dépendent de l’armée américaine pour le transport de troupes et de matériel.

Parmi les 36 pays qui participent à cette alliance, les plus engagés, outre les Américains, sont l’Allemagne – 1 300 soldats, l’Italie (un peu moins de 900), le Royaume-Uni (750) et la Turquie (600).

Ce retrait, a précisé la Maison Blanche, s’accompagne d’un déploiement provisoire de renforts, en Afghanistan et dans les pays alentours, pour raisons de sécurité. Depuis l’annonce du départ des troupes étrangères, les talibans multiplient déjà les attaques contre les policiers et militaires afghans : plus d’une centaine ont été tués ces deux dernières semaines.

Ce vendredi, au moins 21 personnes ont été tuées et 90 blessées dans l'explosion d'une voiture piégée à Pul-e-Alam, la capitale de la province de Logar (est). L'attentat a pris pour cible une maison d'hôtes où vivaient des dizaines de personnes.

Depuis 2015, les forces de l’Otan formaient les forces de sécurité afghane pour assurer la sécurité dans le pays après le départ des alliés. Mais à l’heure où cette mission « Resolute support » s’achève, le chef du commandement central de l'armée américaine, le général McKenzie, s'est dit inquiet de la capacité de l'armée afghane à remplir cette mission, sans le renseignement et le soutien armé que lui fournissait également depuis des années la coalition, et qui lui donnait un avantage certain sur les talibans.

Le départ des forces de l'Alliance pourrait plonger l'Afghanistan dans une nouvelle guerre civile ou permettre le retour au pouvoir des talibans, qui en avaient été chassés fin 2001.

RFI

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance