Accueil / A LA UNE / Vente de terres en Basse Guinée : un député répond à Sekhouna Soumah

Vente de terres en Basse Guinée : un député répond à Sekhouna Soumah

Alors que le chef coutumier de la Basse Guinée, El Hadj Sekhouna Soumah affirme qu’aucun ‘’étranger’’ ne pourra plus désormais acheter plusieurs hectares de terre en Basse Côte, Dembo Sylla, vice Président de l'Assemblée nationale et premier vice-président de l'UDG de Mamadou Sylla a déclaré qu’aucun guinéen n'est étranger sur toute l'étendue du territoire national.

« Aucun guinéen aucune guinéenne n'est étranger ou étrangère sur toute l'étendue du territoire national. Chaque guinéen est libre de s'installer là où bon lui semble sur le territoire national et le gouvernement a l'obligation de sécuriser tous les citoyens où qu'ils se trouvent sans discrimination. La constitution garanti et protège le droit de propriété », a réagi le député.

Selon lui, aucune personne ou groupe de personnes n'ont le droit de troubler le droit de propriété.

« Le propriétaire majeur d'un terrain ou des espaces de terre est libre de l'aliéner, de le vendre ou de le donner à qui il veut. Personne n'a le pouvoir d'empêcher un propriétaire d'une chose d'en disposer à sa guise. La vente est un contrat synallagmatique. Il dépend exclusivement de la volonté des deux parties. Le vendeur vend parce qu'il a besoin d'argent pour satisfaire certains de ses besoins. Tout guinéen peut vendre et tout guinéen peut acheter.  Le propriétaire d'un bien, d'une parcelle de terre a trois droits légitimes et inaliénables sur son bien », a ajouté M. Sylla.

Par Mariam Bâ

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.