Connect with us

Société

Urgent : 2 ans de prison requis contre Ousmane Gaoual Diallo

Published

on

Deux ans d’emprisonnement, et une amende d’un million, c’est la peine requise par le procureur de la République, Sidiki Keita contre Ousmane Gaoual Diallo, député de l’opposition.

Le procureur est ferme. Les faits reprochés à l’Honorable Ousmane Gaoual Diallo, sont «  têtus ».

Pour réprimer ce comportement (« coups, blessures volontaire, injures publiques ») du député, monsieur Keita a, dans son réquisitoire demandé à la présidente du tribunal, de lui condamner, à deux ans de prison et une amende d’un million francs guinéens conformément aux articles 295, 371, 374, 386 du code pénale.

Ce réquisitoire a été vite dénoncé par les avocats de la défense. Pour Me Paul Tomba, l’un des avocats de Gaoual, ce dossier a été piètrement tronqué par le ministère public, pour emprisonner un député dont l’immunité n’a pas été levée.