Connect with us

A LA UNE

Transports routiers : la BAD alloue 55,75 milliards de francs CFA au Sénégal

Publié

le

Votre publicité ici

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a donné son feu vert, le 27 juin 2018, au financement du projet de réhabilitation de la route Sénoba – Ziguinchor – M’pack et de désenclavement de la zone sud du Sénégal, à hauteur de 55,75 milliards de francs CFA.

Le projet, d’un coût total de 170,51 millions d’euros (soit 111,84 milliards de francs CFA environ), est cofinancé par la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement, l’Union européenne et le gouvernement sénégalais.

L’objectif stratégique du projet est non seulement de contribuer au renforcement de l’intégration et au désenclavement des régions sud du Sénégal, mais également d’améliorer le niveau de service de la route entre Sénoba (frontière sud entre le Sénégal et la Gambie), Ziguinchor et Mpack (frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau), en réduisant les coûts de transport, les points de contrôle douaniers et les délais de prise en charge des accidentés de la route. Il permettra également et surtout d’augmenter la capacité de transformation des produits agricoles et d’améliorer l’accessibilité et les conditions de vie des populations alentours.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des interventions de la Banque sur ce corridor, avec, notamment, la réhabilitation de la route Dinguiraye – Nioro – Keur Ayib, inaugurée en février 2018, et la construction en cours du pont sur le fleuve Gambie, projet également financé par la Banque.

Les travaux prévus avec ce nouveau projet portent sur la réhabilitation de 172 kilomètres de routes revêtues entre Sénoba et M’pack, en passant par les départements de Bounkiling, Bignona et Ziguinchor. Ces travaux concernent également l’aménagement et le bitumage de 52 kilomètres de routes départementales constituant la boucle des Kalounayes.

Par ailleurs, le projet inclue des aménagements et activités connexes au bénéfice des populations riveraines de la zone du projet : aménagement de 100 kilomètres de pistes rurales de désenclavement, construction de 13 kilomètres de voiries urbaines en pavés dans les communes de Bounkiling et Bignona, aménagement et réhabilitation d’infrastructures sociales, mais également la construction d’un poste de pesage et l’acquisition de pèse-essieux mobiles pour le contrôle de la charge à l’essieu.

Des impacts multiples sur les populations, l’emploi des jeunes et l’agriculture

Le projet englobe aussi des mesures en faveur de la sécurité routière, de l’employabilité des jeunes à travers des chantiers-écoles dans le secteur du BTP, ainsi que pour la transformation et la valorisation des productions agricoles des régions traversées par la route (maraîchage, transformation des produits agricoles, aviculture) et des services (restauration, couture, tourisme).

Ce projet devrait entrainer d’autres impacts positifs pour les populations du sud du Sénégal : l’amélioration de la qualité de service de la route Sénoba – Ziguinchor, une plus grande transformation des produits agricoles, une meilleure accessibilité et de nouvelles activités.

Avec ce projet, le total des engagements en cours de la Banque africaine de développement au Sénégal dans le secteur des transports s’élève désormais à 363,33 milliards de francs CFA environ.

Guinee28

Votre publicité ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Covid-19: l’Etat cède à la pression des étudiants et allège les mesures sanitaires

Publié

le

Par

Votre publicité ici

La colère des étudiants à Conakry a fini par payer. Au lendemain de leur manifestation, le gouvernement a finalement cédé en allégeant les mesures sanitaires en vigueur depuis le 26 mars 2020, pour faire face à la pandémie de coronavirus.  Ainsi donc, comme l’exigeaient les étudiants, le prix du transport en commun et ramené à 1500 par tronçon.    Les bars et motels, ainsi que les activités sportives et culturelles sont aussi autorisés à ouvrir.

Cependant, le couvre-feu reste en vigueur de 00h à 4h du matin dans la zone du grand Conakry.

Lisez le communiqué :

Après revue de la situation épidémiologique, dont les résultats ont été jugés encourageants, à travers la baisse nationale du taux de positivité, la réduction du taux d’occupation des lits dans les centres de traitement épidémiologique et le taux de létalité, et sous réserve de l’évolution de la Covid-19, les mesures de barrière sanitaire suivantes ont été allégées comme suit :

Pour les moyens de transport (véhicules, bus, minibus, motos taxis, pirogues et bateaux) : port obligatoire des masques par tous les passagers, conducteurs et les apprentis chauffeurs ; rétablissement du nombre des passagers autorisés et les tarifs de transport en vigueur avant le 26 mars 2020.

Pour la réouverture des bars, restaurants et motels : port obligatoire de masques par les personnels de service, respect des mesures de distanciation physique.

Pour la reprise des activités socioculturelles : port obligatoire de masques par tous les spectateurs et les organisateurs, lavage systématique des mains à l’entrée, respect des mesures de distanciation physique.

Pour la reprise des activités sportives : port obligatoire de masques par tous les spectateurs et les organisateurs, respect des mesures de distanciation physique par les spectateurs et les organisateurs, l’organisation des dépistages avant chaque compétition.

Le couvre-feu reste en vigueur de 00h à 4h du matin dans la zone du grand Conakry.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Diplomatie : Alpha Condé nomme un nouvel ambassadeur à l’ONU

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Quelques jours après avoir rappelé son ambassadrice auprès de l’Organisation des Nations Unies, le président Alpha Condé a nommé ce 21 septembre, un chargé d’affaires par intérim à la représentation permanente à l’ONU.

Il s’agit de Kèlèty Fama Touré, jusque-là conseiller chargé des questions politiques au ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger.

Il succède à Fatoumata Kaba, rappelé le 16 septembre dernier avec ‘’effet immédiat’’.

Aucune raison officielle n’a été donnée pour justifier ce rappel de cette diplomate, mais selon plusieurs sources, le président Alpha Condé reprocherait à dame Fatoumata Kaba ''d’entretenir'' des relations avec l’un de ses opposants.

Par Guinee28

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

A LA UNE

Mali : Ba N’Daou, ancien ministre de la Défense, désigné président de transition

Publié

le

Par

Votre publicité ici

Un nouveau dirigeant pour le Mali. Un mois après le coup d'État, l'ancien ministre de la Défense Ba N'Daou a été désigné lundi par un comité mis en place par la junte au pouvoir. Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte, a, quant à lui, été désigné vice-président.

L'ancien ministre de la Défense Ba N'Daou a été nommé, lundi 21 septembre, président du Mali par intérim, rapporte lundi la télévision nationale. Le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte qui s'est emparée du pouvoir au mois d'août, a, quant à lui, été désigné vice-président.

La junte militaire qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta souhaitait que le gouvernement de transition à venir soit dirigé par les militaires, quand le M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques) et les dirigeants africains de la région demandaient que la tâche soit confiée à des civils.

Des éléments de l'armée malienne se sont emparés du pouvoir le 18 août dernier arrêtant le président Ibrahim Boubacar Keita et plusieurs membres du gouvernement, disant ainsi vouloir mettre fin aux turbulences politiques traversées par le pays.

Source : france24

Votre publicité ici
Cliquez et continuer à lire

Facebook

Devenez annonceur sur guinee28.info

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Devenez annonceur sur guinee28.info

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Vous aimez lire guinee28.info merci par avance de votre soutien «Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité». Nous n'affichons que des publicités natives qui rendent le site agréable.