Connect with us

A LA UNE

Transfert d’argent à distance : Orange défie l’ARPT

Published

on

Alors que l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) ordonne à Orange Finances Mobiles Guinée de suspendre tout simplement les frais des dépôts à distance qu’elle a imposé il y a quelques jours, la société a plutôt opté pour la défiance des autorités guinéennes.

Dans un communiqué, l’opérateur de téléphonie en réaction, a décidé à la surprise générale de suspendre les transactions économiques à distance.

«En application de la réglementation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, les opérations à distance sont suspendues », « Vous pouvez alimenter votre compte Orange Money gratuitement pour faire diverses opérations dont le transfert, le retrait ou le paiement chez un marchands », ajoute le document.

Or, le 9 juin, dans un courrier, l’ARPT qui a dénoncé une décision unilatérale,  mettait en demeure l’opérateur d’annuler purement et simplement sa nouvelle tarification sur les transactions financières introduite début juin. Dans cette tarification, elle facturait à 1000 gnf pour chaque dépôt d’une zone à une autre.

Avec la suspension désormais des opérations à distance décidée par Orange, les clients se tournent vers la réaction de l’ARPT. Jusqu’où ira ce bras de fer ?

Par Alpha Abdoulaye Diallo