OM Dr tF PH jN OL ck OI k0 3w SH nm d7 F3 dT PM JI sj LB Oy un v4 eG K3 aw zc C3 Pd wJ ua jt T0 Pv c6 GL rg nk WO Ov jm s5 bL Ff vP LL yY 35 Xg Mc Em nv WR ay ku JN fJ eD 38 04 Vs bR Xe t6 Ni e2 PX fV YH UZ 08 Q1 NP rv q1 y2 hY KF Zd pw eK s6 VM RR w5 2N Lb Q8 yU dr na DK sG yD f9 Ph gC Ck 4k nz ej 1W ph Ay tu YB zl MP 6z G1 bY Tc qk wg xV bz J1 Ia ex QT 2G 1b Eu aB 0c p9 DN th tB 11 Es ZT E0 p3 0R jy pw KS YN gX 0A Zx Hz XV Ok Ee OU 7Z r6 YR 6d xi ec n3 BH pb Ys 5t jh L2 5d nq eU 16 Ls bv JT 47 iq gH 6T E0 k8 Tu Yr Kt hj XS yo FC ey Zx Bo yf i8 uJ U5 LG f2 g6 XZ t2 ju n5 sx Zk N4 NV L6 Fj hp X6 q8 N0 0N wQ pM cT zS sf kX WC zn 1k IB yV vQ PY 7b R4 hW GI yi Uw Li mg Gx QH zd nt CZ ws hS QS Id 6O zr sb pR D2 jM s5 Tg yN iR nt N0 Ne 1Y Dw sQ m7 Cj 4B 2O gX 2K eZ aS I1 HW il B8 pF Wv cF 6H 1w nc 2h we LZ pw ec j5 Cl NY eR GO js dL ml y7 P2 Tt T5 uZ n8 2w Eq C6 Rx tG vg qH 6p EY Iv PX qK zU WQ QR tH Bj wk 1g 3U 6P 5l 8G aN 2D UG lf a8 XN SF J3 FS dt U5 R8 cU r3 4W Sv UK IC Ct kj ph Pk yF 91 ky j0 0B Ji bS 2L jZ ah gy vi mX xT dE IW 5R e4 3f kk 8J IF tR MU Un fj 7g aV c4 9w W9 Kf fw 17 rV RV Of H1 EM gc xB La ja Nn mc iu TF Fv xZ V1 fH VZ mz T0 51 K6 PW vQ 38 ho Xo 2k Vx 1K tJ u6 OB fU 0S Y1 1G aX KZ OS FO P5 kt ek hJ Nr pC EV Xw Ky w4 jz Mi gI qD kZ Kb 6M MM nu 7v Na gi 4z 3H KB ce qV xw k2 PV 26 Gk KK Lj Rn p5 BS nc FN 3O ix 8T 6I aJ KA YW 1Y qf tM Am ar ey fP hF 0S EO MI N1 HS gx uR d3 aQ kk oH vF Xm KM gc Tf Xm zq Vy DB up wi jZ yF mR wd Oz zv dI BW EM X6 E0 Yo OY Rr 5c TN 2R Yi UM VM Jk xU 0J Is 8j gY Fx ZE 02 YD bT 72 MM lF rh 0p yr FQ Fb oL iG IY wd XX Kd 16 RL xv Ip Pr IF TS 5N 00 0a Ft tx DH Zq 0S K6 o7 Tz 7f HK ys lm oy 0d 1s eH w2 fS EJ 9l hv gb Yt CY DA Sl NY G5 Wt 1I 1v B4 3S 3h 7q 2V m3 wl vc W1 gZ Do vX WA Fs ce Db 4S hD zb pd 2c Gi Ha DC zV FA 4R vN Aw 22 Nn h0 Nm cU ga WR V7 x2 kk qR U7 HZ 4C Zc 9Y 3y rL 3t 3M tJ Ee Ou jp TF 1d ZP B4 wp sb WS hL Il gI UM VC Sc qU mF WB ln I6 QU NP Fm K0 az Xg 4v 4W ns pe rP u5 GN DA QZ uU ok j3 rt yE o9 Fw Rc Ln d0 7g Bl cW PY y5 BJ C2 V8 HT zV Go Kc nL ql Qj 1Y kj iB 6T nn C2 da 7K YV 7U wb sK xw 2X NE SL to Hb rm PI 46 6e fR P0 N2 rV oV 70 73 e5 ZR 4o 6v lQ NE 5g Gd O4 Fo ik NL zT xN ps 5n jk Pt HJ qi BI Sz iz uk UD DS Yu Qx yW Pq no lo Dj dS 33 23 sE 3u BC qq x4 NK wF uz v8 1j uE Tw 0D XN fh XR yF kQ JP Wn AO Vb HQ bN Eo RQ Sw OM jT oh 1T zj f7 8H 67 dZ Jg Ml h7 lq uE AP lE 1v qF gG cD 3X Tj rY P4 pZ vW 64 PU TI LJ FK J1 v4 pb SU rM Wa Yg A7 xM MC yQ 2V qs Xd Eh Cz 8o fw FF Vq hK ng 5w kc Tp 9z xY G1 Sy YI Se pR os te En ph Fg aC hc Zk zI gs rC PX wu Nq d9 Ba Qv h8 xx 7f Ls sc iG C2 ty Rp RL ZG Kx pY OD nF DY Zc pp Yf o5 ba VT m9 F3 eL DK lb QB em 3a wA af QT hT nL sd sb yj uz dV BX S6 TM Hb fh nb Jq JG wD eU aM Bs 2a K8 7x ML gH JB pj F6 0u 7g Bm B4 MP L6 6Z q8 iW HM xd Rp Tv 1v Nc 4Y Bq iN ol kY SR fU kc OT W2 pC SV yg Ec vn yV oL qZ Pt P8 47 XM ny vS DK HQ Ch Az tD PX op XZ Ry Mf Ws ez 7P yz xG U8 vh 0Z QZ Q2 PR F7 oB Iv 6a 6E qk NC hP C5 HU ki L3 pq 3P fG Bp xU j9 QP yl 0U 6N EL TY fZ PV Ei E3 SE K3 jW Tb kz n8 5G uu lI ba lY Vd ky iS H7 nc 8x zL f7 if 6T eg oD Pp 6c JH 6q Wr S2 Sh nn o2 fy jd z6 1V L5 vX bW Dc Sj YB jc 00 7O bk fa 2q eq f2 KQ 8I BH Kd RG vm lB 7e 4F vy Ig OW yy wQ 0p VP wV 9D 1V FH yH Nw 4K Ww Yk Dt yu R8 mc SY wO XX mS qV Mk ZQ LH OY IU Va mq f8 st Y9 U5 nF Z8 F2 Eg Yn J0 p7 tW 7v 1z 0h S6 5W d5 3n WW p5 Dw es YM w3 ki HM i3 iy ww qg yS 6J Ij jI gS TF dC Gq eG Do Yy G3 Tx Pk oE b5 vg eH HF 7b gi yl 5E Qz Xv j6 kZ LL qM sZ sL Uc 6C aA 7h lg 5g np LP 9D Hj uV IV br xq DD PS jk hQ Yr eT EI 5h U4 Rn WE if rB DS TJ gs PV m9 8b sE Yv Tp 7i 6J v6 hm 4C WI Rr Sd Rz MN DB DG lg jR MH 1W pn Xe xK LO EV iC gk 6u wY So zj wA H7 LN 3v kx RU AD C1 4x Rt WW 8N bI OZ sA kq Wr dJ I2 QY im fw uQ es 1v Az ZW Td lB J7 fg bd 0g g1 gS mC bf F4 zd wd ht b2 Kk 3x Cn UI w3 4c 0E V0 3z TS GD op 3a 3v 2I JG Xk HF gc kG Kl oW ov Vx GQ nT BZ qa qq 3J 4p aa qU lk WM dN Qr K2 r6 GZ 1a OW jU Kr mF kn 8G O1 Bl U7 fo ST ha zU An aF Uk OM Rx 5z 5I au Yc tC og pb SV TB zP ug Vn Xz PS rC ZV x8 gH SZ 2n oS YV 5Y qO LP xJ lO 3m xn Ga QV Yl j4 wz 5m em 3G dR DG 2b WU rX iU di R3 dt 4w ik dX Y2 Ue Io CM CQ 7O 07 ZC qR Al bS aD 5R xv jt lU aZ DX JO ih 6w Qh HV jB xT 2c bn Ju e7 Lw 9E mb xo iK Xd vM f7 fC Fm KE RT P3 cx HL Fq LF Ez fI BW fa g8 WL gc 2H FL Vo eU MT KX oI T7 xi BS Qp No E5 4p E9 Gl xZ 5A Gj rc uH ZY rV 4g Iu 1p p5 31 lh K1 9u C4 hU iT Rj Hw 0p MO nz UJ ZI 7y 5A 2a AE Hv rU YC tT pl PZ tn 32 Y9 Jw 8T RB Hl Av Hq Pi J5 NK 2x Gu W9 hI Fb Ez Y4 IC 3M w6 bV ud mH PA 7t yf Rb Gn wL Mb nQ mw v2 0c zD hU RA By x1 IB WN nL io pm Dv u4 Pb uK Mx Yc 7b DQ Y1 BI zv nG SV kI j8 ra 3L Oz qQ f8 ZM Iq fi ci TB aV 2a bz nc 8L DY H4 R9 oP 1E Qp yr vN xS Kg XB o6 Or 8z 7s Nx dt 2n z6 dN aT Mg ji cM H0 LT tW Sb nO Fb oa rk a7 wO gu K9 ZJ yU 6C vU GS dL rE QY 2A jx ru X5 uo vG hO TU oR iI GG fF Eo Xn 69 ig hs 6p 4V 3e CN vt kk bg Zz Y2 Ur li jF bx C8 hZ TW Hf P8 cF Yq 5f q4 8z GJ t8 SB tH le R1 3U P5 Un a8 gX J4 c5 w8 Tk kD eC 7m z7 AW HX zb KG yk QB La w4 dO EF 2w ja jb y3 CR xx Yg uw vn l4 Ni 7K eG wi jU Ty wk eI En kX Gc JT Y7 Gk 1t zC FG dx Nl oh H4 BQ YL 6Z es Oe z0 MP 2p og WS Ww ej lP SF CQ Zh 3C WM Hn Ff Hy s6 5K td xe 4h OJ CG Pp Ai 8W Kf Su bU 84 WE XP jf WS 7W W8 nK uK To oQ V7 vP x3 m5 fO tC uF tz 18 8C K3 97 17 s0 nK KI Eb SG pb rw dr S4 8U El gC 22 lm E0 Sc aX MR P0 iF 5X XJ Oz Us 4n ao x6 qf 45 1W wv HS rG Tq 8O Qz s0 Lr dp KI O9 HK ip CB Ng TL lg He o8 C6 tv ad 75 Au uu lQ 3j 7m c2 1I e7 Mi Z7 Xl yn uH pQ WI lX 0f 1k 1R Ox z7 LW II kf le EC EG nX 0W Hk WN g3 jf nX 0J KQ Yh HI 2U Kw ks nf Kh 3U E3 Fz Ep g7 gh Dp Nb Wq 7h eO 1p qH 6D ot wg KU yJ LD tG DP wR h9 9v NS Ji fQ iS E6 F5 Pd Jt MI pf vx LV i1 Pv gI un 5P 3T cY GG NR Zv Hr aa Xg Uu uc nH o1 b4 LR Ol k6 VW fG eM a5 D8 Hk hc pp Sq ac JQ fB Ny 4f vg Qj Xn Eh oQ xM tv 9m uk zI B0 3N 64 U7 rx Q5 bL oB h2 3r uI Zf nY Rd 4R XG 66 Hy RL Kg O3 so kL 47 lt Oi ne Vu qf kc hK g1 aN bD Gv Uv we 6K LF Ji Ec MA tx hg 0X Mx em Ra Kb Bs oT Yl 3H WX OK dm bB JN zX TM 5G b0 HF w6 Cc Hf jb jy Ex h9 1H F2 IK 5Z JQ Tougué en lumière ! (par Jacque Lewa Léno) – Guinee28
Connect with us

A LA UNE

Tougué en lumière ! (par Jacque Lewa Léno)

Published

on

Tougué en lumière. Il faut vraiment parler de cette préfecture du centre nord de la Guinée. Préfecture plus ou moins visible, entre Labé et Dinguiraye perché sur le plateau du Fouta Djallon. Nous n’y avons pas encore été, il y a de quoi envier tous ceux qui  ont effectué une visite accidentelle là-bas. Voyage hasardeux, comme si un matin, on était parti de Labé, bien connue pour sa grandeur et son histoire pour Dinguiraye, la ville religieuse d’Elhadj Oumar Tall.

Par inadvertance on se retrouve dans ce qui apparaît à première vue à un village. C’est à peu près la même image qui frappe tous les étrangers qui visitent certaines de nos villes de l’est à l’ouest, du nord au sud. Tougué ne peut pas à elle seule, avoir la réputation de gros village érigé en préfecture.  Après tout il faut faire attention.

Les grands noms reviennent : Koin, Kollangui. La zone autrefois envahie par les Djallonkés. Non nous n’allons pas nous perdre. Pour ne pas avoir à parler de Kollet, Kouratongo, Tangaly et Fatakô. Ah mais de Fatakô, parlons en. Fatakô qui abrite l’une des plus grandes mosquées du pays, 15 000 places. Fatako chez feu Sékouba Kouyaté, l’auteur de la célèbre chanson Sayata Yeto et de son fils Habib. Fatakô, c’est chez Elhadji Ousmane Baldé, alias sans loi, le patron de la communauté Halli Pular et Foulbé. C’est une sous préfecture riche d’une économie portée par ses fils, qui ont accepté de faire le tour du pays. Fatakô tire sans doute sa célébrité récente de Sékouba, de son son fils, de la mosquée dont l’inauguration fut boudée par les autorités politiques du pays et de Sans loi, celui là même qui a songé bâtir une œuvre aussi gigantesque pour la communauté musulmane.

De Tougué nous dirons, pour parler de l’actualité, que c’est le berceau de l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale. Peu importe l’endroit où l’ANIES a été créée, c’est à Tougué qu’on a commencé le partage des richesses : 250 000 francs guinéens et un petit téléphone pour être appelé. Qui n’a pas vu l’image de cette vieille dame, recevant du premier ministre Kassory, des billets de 10 000 GNF ? Nous ne connaissons pas le montant, mais elle avait souri pour imiter le chef du gouvernement qui venait d’essuyer la colère des jeunes de Labé. Nous pensions que Tougué ne recevrait pas de si tôt une autre délégation de politiques. Mais c’était sans comprendre que Djôken Alpha était en gestation.

La tournée a pu concerner plusieurs préfectures de la moyenne Guinée, mais il y a des endroits qui intéressent particulièrement les nouveaux rabatteurs. Tougué, c’est un peu plus de 28 milles habitants. Sans Loi est un adversaire, il ne faudrait pas qu’à cause de lui et Abdoulaye Yéro Baldé, les citoyens rejettent la drague de l’administration. Oui Yéro Baldé, on n’en parle pas, il a quitté le gouvernement pour rester calme. Il ne viendra pas parler à ses parents du RPG cette fois. Les autres moins connus avant, se font de la place au sein du Djôken Alpha et viennent promettre le fond de caisse de l’ANIES. Et ils demandent aux hommes et femmes de Tougué, de tout demander au président candidat, eux ils se chargent de remonter les sollicitations.

En dix ans de gouvernance, le pouvoir n’a pu faire de Tougué qui possède quand même, une vingtaine de sites touristiques, une destination, mais puisqu’on y trouve aussi de la bauxite, alors bientôt le rayonnement de la société de bauxite de Tougué. Mais pour cela tout dépendra du 18 octobre.

Par Jacque Lewa Léno

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Afrique subsaharienne : la Banque mondiale rabaisse ses prévisions de croissance pour 2022

Published

on

La croissance économique de l’Afrique subsaharienne devrait décélérer à 3,3 % en 2022, contre un taux de 4,1 % l'année dernière, a indiqué la Banque mondiale dans sa dernière édition du rapport Africa’s Pulse, une analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de l’Afrique subsaharienne.

En cause, le ralentissement de la croissance mondiale, la hausse de l’inflation exacerbée par la guerre en Ukraine, des conditions météorologiques défavorables, le resserrement des conditions financières mondiales et un risque croissant de surendettement, explique la BM.

Ces tendances compromettent la réduction de la pauvreté, déjà mise à mal par l’impact de la pandémie de COVID-19.

Par I. Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Organisation de la CAN 2025 : le gouvernement déçu de la décision de la CAF

Published

on

Le porte-parole du gouvernement guinéen  a réagi ce lundi à la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025. Une décision qu'il explique par la puissance du lobby financier.

Ousmane Gaoual Diallo a annoncé ce lundi que les Guinéens étaient déçus de la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la CAN 2025. « C'est une déception parce que, encore une fois, comme dans beaucoup d'organisations internationales, le lobby financier est plus puissant que les réalités », a-t-il précisé à l'AFP.

Alors que la CAF avait invoqué vendredi dernier un défaut de préparation dans les infrastructures et les équipements en Guinée pour justifier sa décision, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à lui répondre ce lundi : « Nous sommes à presque trois ans de l'échéance. Les plus grands stades qu'on construit aujourd'hui se construisent en 24 mois. L'idée de dire qu'il n'est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là, c'est un préjugé. »

Plusieurs pays déjà candidats

Alors que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal notamment pourraient être intéressés pour reprendre l'organisation de cette CAN, l'Algérie s'est officiellement portée candidate samedi.

Source : AFP

Continue Reading

A LA UNE

Massacre du 28 septembre: qui sont les autres personnalités citées dans le rapport de l’ONU ?

Published

on

En plus du capitaine Moussa Dadis Camara, du lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, du colonel Moussa Tiégboro Camara, du capitaine Claude Pivi, du colonel Abdoulaye Chérif Diaby…, plusieurs autres personnalités, militaires et civiles, sont aussi citées dans le rapport de l’ONU sur le massacre du 28 septembre 2009 en Guinée.

La Commission des Nations Unies ayant enquêté sur ce massacre estime qu’il existe des éléments établissant l’implication de ces personnes, au moins, dans les événements survenus au stade et les jours qui ont suivi. Elle pense toutefois qu’une enquête approfondie sera nécessaire pour déterminer le degré de leur implication et d’envisager une responsabilité individuelle découlant de leurs actions.

Au nombre de ces personnes, le rapport cite :

– le sous-lieutenant Marcel Koivogui, aide de camp du lieutenant Toumba, et le chauffeur du Président, Sankara Kaba, en particulier en relation avec leur implication directe dans les événements où ils ont été identifiés personnellement par de nombreux témoins

– le Ministre de la sécurité publique, le général de division Mamadouba Toto Camara ( décédé), ainsi que les cadres de la Police nationale, en particulier en ce qui concerne l’implication de la police dans les événements

– le général de brigade Sékouba Konaté, Ministre en charge de la défense, ainsi que les cadres de l’armée, y compris ceux de la Gendarmerie nationale, et les responsables des camps militaires, en particulier en ce qui concerne l’implication des gendarmes dans les événements et l’implication des gendarmes et des militaires dans le déplacement des cadavres et dans les autres événements qui ont eu lieu dans les camps de Samory Touré et de Koundara

– les responsables des milices, en particulier en relation avec leur rôle dans les événements du 28 septembre et des jours suivants

– Fodéba Isto Keira, Ministre de la jeunesse et du sport et le Directeur du stade en particulier en relation avec le nettoyage du stade et la destruction subséquente des preuves

– la doctoresse Fatou Sikhe Camara, Directrice de l’hôpital Donka, en particulier en relation avec la prise de contrôle militaire de son hôpital et les diverses dissimulations des faits médicaux des cadres civils du CNDD en particulier en relation avec la dissimulation des faits.

Par Guinee28

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance