Connect with us

A LA UNE

Top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investisseurs en 2019

Published

on

L’Egypte est le pays africain le plus attractif pour les investisseurs en Afrique, selon la 8è édition du rapport «Où investir en Afrique 2019» (Where to invest in Africa 2019) publié le 12 septembre par la  banque d’affaires Rand Merchant Bank (RMB).

Le classement que la banque sud-africaine  publie chaque année se base sur certains indicateurs, dont le PIB réel à parité de pouvoir d’achat, les prévisions de croissance et l’environnement des affaires.

L’Egypte,  qui conserve la première place à laquelle elle avait accédé l’année dernière, doit essentiellement son rang à l’importante taille de son PIB et de son marché intérieur.

L’Afrique du Sud se maintient à la 2è  position. Le pays le plus industrialisé du continent, qui a été chassé de la première place durant le précédent classement, continue à pâtir de huit ans de faible croissance, même si le nouveau président, Cyril Ramaphosa s’est fixé pour priorités de relancer la machine économie et d’attirer 100 milliards de dollars  d’investissements sur cinq ans.

Le Maroc conserve son 3è  rang pour la quatrième année consécutive, grâce notamment  à une croissance annuelle moyenne de 4% sur le moyen terme et à un environnement des affaires qui s’est beaucoup amélioré depuis le Printemps arabe.

L’Ethiopie se maintient à la 4è position grâce notamment à son impressionnante croissance économique (10% par an en moyenne au cours de la dernière décennie et une moyenne de 8,2% sur six prochaines années).

Le Kenya gagne une place par rapport à la précédente édition du classement et chasse le Ghana de la 5ème  place. Ses atouts : une structure économique diversifiée, une croissance soutenue, des réformes structurelles efficaces et un développement soutenu des  infrastructures.

Le Rwanda gagne deux rangs par rapport au précédent classement et occupe désormais la 6è place grâce aux investissements publics dans les domaines des infrastructures et de l’industrie, qui ont alléché les investisseurs étrangers.

La Tanzanie se maintient à la 7è place. Ce pays pourrait ravir prochainement au Kenya le statut de première économie d’Afrique de l’Est, grâce à une croissance annuelle moyenne de 6,5% prévue au cours des cinq années à venir.

Après avoir été durement touché par la chute des cours du pétrole et une crise de liquidités, le Nigeria fait son comeback dans le Top 10 et se classe à la 8è position, tandis que le Ghana recule de quatre rangs, pour occuper la 9è place suite à la dégradation de ses principaux indicateurs macroéconomiques.

La Côte d’Ivoire ferme le Top 10. Le climat des affaires y reste relativement compliqué malgré une forte croissance économique tirée par les investissements publics dans les infrastructures.

La Tunisie (9è place durant le précédent classement) a quitté le Top 10 cette année en raison notamment du ralentissement du rythme des réformes structurelles et des troubles politiques persistants dans ce pays d’Afrique du Nord.

A noter que l’usage du critère du PIB réel exclut d’emblée du classement certaines petites économies africaines disposant d’un bon environnent des affaires et très prisées par les investisseurs comme l’Ile Maurice, la Namibie, les Seychelles le Botswana.

Top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investisseurs selon RMB :

1-Egypte

2-Afrique du Sud

3-Maroc

4-Ethiopie

5- Kenya

6-Rwanda

7-Tanzanie

8-Nigeria

9-Ghana

10-Côte d’Ivoire

Auteur : Agence Ecofin

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Kenya: William Ruto déclaré vainqueur de la présidentielle, son adversaire conteste

Published

on

Au Kenya, après six jours d'attente des résultats, le président de la Commission électorale, Wafula Chebukati, a déclaré William Ruto vainqueur de la présidentielle avec 50,49% des voix, ce lundi 15 août à Nairobi. Il devance de 233 211 voix son adversaire Raila Odinga qui conteste les résultats. Figure historique de l'opposition ce dernier qui avait reçu pourtant le soutien du chef de l'État sortant, n’a récolté que 48,85% des suffrages, selon le président de la Commission électorale.

Agé de 55 ans, William Ruto a promis, dans un discours, de travailler avec « tous les leaders » politiques du Kenya, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique ». « Il n'y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ».

Toutefois, il faut noter que ces résultats ont été rejetés, peu avant leur annonce même, par une majorité des membres de ladite Commission électorale.  Plus tôt ce lundi, le président de la Commission électorale avait déjà tenté de faire une première fois son annonce, mais il en avait été empêché, entrainant des échauffourées en direct à la télévision sur l’estrade officielle des centres de compilation des résultats.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Dixinn : les gardes communaux libérés, mais la grève continue !

Published

on

Interpellés puis écroués  samedi dernier, au commissariat central de Dixinn, les trois gardes communaux ont été finalement libérés ce lundi 15 août.

Accusés d'avoir appelé à une grève,  leur libération n'a cependant  pas impacter le mouvement des gardes communaux qui, en plus de leur mise en liberté, réclament aussi le paiement de leurs arriérés de neuf mois de salaire et leur intégration dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

" Le mouvement de grève va continuer jusqu’à la satisfaction de nos revendications", a indiqué un garde communal, alors que l'accès à la mairie de Dixinn est bloqué depuis le matin par les grognards.

A noter qu'un garde communal est payé à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ 

 

 

Continue Reading

A LA UNE

Arrestation des trois gardes communaux à Dixinn

Published

on

Trois gardes communaux ont été arrêtés ce weekend et placés en garde-à-vue au commissariat central de Dixinn.

Il s’agit d’Alpha Oumar Cissé, Moussa Soumah et Tamba Kourouma.  Leur arrestation intervient suite à un appel à la grève qu’ils auraient lancé pour réclamer le paiement de neuf (9) mois d’arriérés de salaire et leur intégration dans la police ou la gendarmerie.

Leurs collègues menacent de manifester ce lundi 15 août 2022, devant la mairie de Dixinn pour exiger leur libération.

Selon nos informations, ces gardes communaux sont payés à 600 mille GNF par mois.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Téléphone: +224 624 24 93 98/+224 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance