Connect with us

A LA UNE

Togo: la médiation guinéenne propose une date pour sortir de la crise

Published

on

Votre publicité ici

Après la Guinée, les représentants de l'opposition togolaise font étape au Ghana pour tenter de trouver des solutions à la crise politique qui agite le pays depuis le mois d'août dernier. Les opposants ont rendez-vous ce mercredi 17 janvier avec le président Nana Akufo-Addo, médiateur comme son homologue guinéen Alpha Condé, qui a proposé une date pour que le pouvoir et l'opposition se retrouvent au Togo afin de sortir de la crise.

Le président guinéen Alpha Condé, rencontré lundi et mardi par l'opposition togolaise à Conakry, a proposé que les opposants et le pouvoir togolais se retrouvent du 23 au 26 janvier pour essayer de sortir de la crise politique.

Mais d'ici là, l'opposition attend des gestes de la part du gouvernement. Elle réclame la libération de tous les prisonniers politiques. A cela, les autorités répondent qu'une soixantaine de personnes ont déjà été graciées par le président et que, pour les autres personnes arrêtées dans le cadre des manifestations, il faudra attendre la fin des procédures judiciaires en cours pour prendre une décision.

La levée de l'interdiction de manifester

Autre demande de l'opposition, le casernement de l'armée, ce sont les mots utilisés dans le communiqué. Pour les autorités togolaises, c'est déjà fait : les militaires se sont retirés des villes dans lesquelles ils avaient été déployés et aujourd'hui, seuls les policiers et gendarmes assurent la sécurité.

Enfin, les opposants réclament la levée de l'interdiction de manifester dans plusieurs villes du nord : à Mango, Bafilo et Sokodé, des localités marquées par des violences pendant les manifestations. Sur ce dernier point, les autorités répondent que le contrôle sécuritaire a été levé, mais qu'il est trop tôt pour autoriser de nouvelles marches.

Source : RFI

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Le gouvernement fixe des nouveaux prix pour la farine et le pain

Published

on

Votre publicité ici

Les prix de la farine et du pain vont s’en doute augmenter en Guinée dans les heures ou jours avenirs.

Selon un communiqué du ministère du Commerce publié sur la page Facebook du département, le prix d’un sac de farine sortie d’usine est désormais fixé à 285 000 Gnf. Ce même sac était vendu dans les magasins à 250.000GNF, soit une augmentation nette de 35.000 GNF.

Pour le pain, le prix de la baguette de 250g est fixé à 2 000 Gnf dans les boutiques, tandis que celle de 500g, communément appelée double passe à 4 000 dans les boutiques.

Lisez le communiqué:      

MINISTERE DU COMMERCE : LE MINISTERE FIXE LE PRIX DE LA FARINE ET DU PAIN EN ACCORD AVEC LES ACTEURS DU SECTEUR.

Dans un arrêté N°043 A/2021//MC/CAB/SGG signé du ministre du Commerce, portant fixation du prix de la farine et du pain, publié sur les antennes de la télévision nationale, les prix de la farine et du Pain sont fixés sur l'ensemble du territoire National ainsi qu'il suit :

  • Prix farine sortie Usine 285 000 Gnf/Sac
  • Pain de 250g en boule et/ou baguette (Boulangerie) 1 750 Gnf
  • Pain de 250g en boule et/ou baguette (Détaillant) 2 000 Gnf
  • Pain de 500g en baguette (Boulangerie) 3 500 Gnf
  • Pain de 500g en baguette (Détaillant) 4 000 Gnf

Cet arrêté fait suite au protocole d'accord MC/PA01/2021 signé le 13 janvier 2021 entre le Ministère du Commerce et les représentants des sociétés Les Grands Moulins d'Afriques (LMA), Grands Moulins de Conakry (GMC) et l'Union Nationale professionnelle des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (UNPBPG).

Le service de Communication du Ministère

Continue Reading

A LA UNE

RDC: une Guinéenne nommée cheffe de la MONUSCO

Published

on

Votre publicité ici

La nouvelle représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC et cheffe de la MONUSCO est Guinéenne. Bintou Keita a été nommée ce jeudi 14 janvier 21. Elle remplace à ce poste l’Algérienne Leila Zerrougui, qui achèvera sa mission le mois prochain.

Depuis janvier 2019, Mme Keita assumait les fonctions de sous-secrétaire générale pour l'Afrique, dans les départements des affaires politiques et de consolidation de la paix et des opérations de paix. Elle avait été aussi sous-secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix de novembre 2017 à décembre 2018.

Entre 2015 et 2017, Mme Keita a dirigé l'opération hybride Union africaine-Nations unies au Darfour la (MINUAD). Elle a également été Représentante exécutive adjointe du Secrétaire général de l’ONU pour le Bureau intégré des Nations unies au Burundi.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

100 kilos de cocaïne saisis dans une villa à Conakry

Published

on

Votre publicité ici

La police guinéenne a saisi 100 kilos de cocaïne dans une villa située au bord de la mer à Nongo, dans la commune de Ratoma, a annoncé ce jeudi 14 janvier la direction centrale de la police nationale.

Lors de la saisie le 05 janvier, aucun occupant ne se trouvait sur lieu, sauf le gardien qui a pris la fuite.

Les propriétaires sont activement recherchés par la police.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance