Connect with us

Politique

Tentation du 3 ème mandat: appel à la mobilisation pour faire échouer Alpha Condé

Published

on

Votre publicité ici

 

Je vous avais mis en garde contre la tentation du 3 ème mandat d'Alpha Condé. En effet, dès après son hold up électoral connu sous le nom "un coup K.O", il a relancé sa machine pour atteindre cet objectif anti-constitutionnel contre le peuple de Guinée. Eh bien, on commence à y voir plus clair. Outre, sa réponse à la journaliste française sur ce 3 ème mandat "c'est au peuple d'en décider", il a distillé les petites phrases à Abidjan et à Paris. Il s'emporte contre les ingérences des ONG et des puissances occidentales, revendique notre droit, selon lui, de trouver notre propre voie de la démocratie. C'est rejeter d'avance toute critique, tout rappel à l'ordre, lorsqu'il va engager son opération de 3 ème mandat contre la République. J'ai toujours dis qu'Alpha Condé a suspendu notre Constitution (comme un putschiste militaire) simplement parce qu'il ne l'applique pas. Notre Constitution à été promulguée le 7 mai 2010 et Alpha Condé a été investi le 21 décembre 2010. Peut- il nous expliquer pourquoi les élections législatives n'ont été tenues que trois ans après le délai constitutionnel et qu'il a entamé son deuxième mandat sans organiser les élections locales? Les institutions républicaines comme la Cour constitutionnelle et la Cour des comptes n'ont été installées qu'en fin de mandat, que la Haute cour de justice et le Haut conseil des collectivités locales sont rejetés aux calendes grecques. Est- ce que ce sont les ONG internationales et les gouvernements occidentaux qui ont écrit et votés notre Constitution? Qui l'a obligé de se présenter à l'élection présidentielle sur la base de cette Constitution et de prêter serment sur elle? Non, ceux qu'il pointe du doigt ne font que le rappeler à ses obligations constitutionnelles. Pour nos anciens, le respect de la parole donnée est sacré. Son parjure est là sous nos jeux.
Nous devons donc nous mobiliser pour lui barrer le chemin. Je vous avoue que je ne compte pas sur les partis politiques pour faire échec à son projet. Certains opposants ont même reconnu leur impuissance à l'obliger de respecter nos lois. C'est à la jeunesse de s'organiser de manière autonome pour faire respecter notre Constitution, car il s'agit de son présent et de son avenir. Personne ne le fera à sa place. Je crois en elle, parce que c'est elle qui s'est toujours battue pour la démocratie depuis 1990. Elle l'a démontré récemment lors de la dernière manifestation pour l'école. Les jeunes de Conakry se sont soulevés sans les consignes d'aucun parti et fait reculer Alpha Condé qui a fini par limoger ses deux ministres concernés. C'est cette puissante force qui doit se mobiliser sur l'ensemble du territoire pour faire échec au projet hors - la loi de 3 ème mandat d'Alpha Condé. C'est un combat digne d'être mené par tous les démocrates de notre pays.

Par Alpha Saliou Wann

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Bruxelles : Cellou Dalein Diallo plaide pour un soutien de l’UE à la transition

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) séjourne depuis quelques jours à Bruxelles, en Belgique.

Cellou Dalein Diallo a saisi cette opportunité pour échanger avec Bernard Quentin, Directeur Afrique et Directeur général adjoint du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) assisté de son collaborateur Roberto Olmi et de Madame Marie Shand, Responsable de la coopération internationale de la Commission européenne.  Echange au cours de laquelle, il a plaidé pour un soutien appuyé de l’Union européenne en faveur de la transition guinéenne. Transition entamée depuis le 05 septembre, jour de la chute d’Alpha Condé, renversé par un coup d’Etat militaire mené par le colonel Mamady Doumbouya.

« J’ai saisi cette opportunité pour expliquer que l’ordre constitutionnel était déjà rompu en Guinée depuis le double scrutin du 22 mars et le hold-up électoral du 18 octobre 2020. C’est pourquoi j’ai défendu que l’intervention de l’armée doit être considérée comme un premier pas vers le retour à l’ordre constitutionnel avant de plaider plutôt pour un renforcement de la coopération avec la Guinée et surtout un soutien appuyé de l’UE à la transition ».

Par Ibrahim Sylla

Continue Reading

A LA UNE

Nomination partielle du gouvernement de la transition en Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Près de deux mois après la prise du pouvoir par l’armée, les membres du gouvernement  commencent à tomber à compte-goutte.

Ce jeudi 21 octobre, sur « proposition » du premier ministre Mohamed Beavogui, le président de la transition le colonel Mamady Doumoubya a procédé à la nomination de trois ministres et un secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Il s’agit du général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, alias Idi Amin, précédemment ambassadeur de Guinée à Cuba, qui devient ministre délégué à la présidence chargé de la Défense nationale. Egalement, le général à la retraite Bachir Diallo, précédemment attaché de défense à l’Ambassade de Guinée en Algérie, est nommé ministre de la Sécurité et de la protection civile. Mme Louopou Lamah, précédemment directrice nationale du commerce extérieure et de la compétitivité, prend pour sa part la tête du ministère de l’Environnement et du développement durable. Enfin, Abdourahmane Siké Camara, précédemment conseiller principal du ministre secrétaire général du gouvernement, devient le Secrétaire général du gouvernement avec rang de ministre.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le nouveau Directeur de la Douane serait-il un promoteur du troisième mandat ?

Published

on

Votre publicité ici

La promesse du chef de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, de ne pas procéder à un recyclage serait-elle un leurre ?  Oui, à y observer de prêt ses récentes nominations, dont celle d’hier à la tête de la Douane.

En effet, Selon nos confrères de Fim Fm, le nouveau successeur du Général Toumany Sangaré serait bien un promoteur de la présidence à vie en Guinée. Le colonel Moussa Camara jusque-là directeur de l’informatique et des statistiques, puisqu’il s’agit de lui, serait l’un des partisans du troisième mandat d’Alpha Condé, l’ex président renversé par un coup d’Etat, le 05 septembre.

A en croire à nos confrères, le nouveau Directeur de la Douane aurait  battu campagne l’année dernière en faveur du changement meurtrier de la constitution, ayant conduit le pays dans la dérive et l’impasse jusqu’au 05 septembre dernier, jour de la chute d’Alpha Condé.

Ce n’est pas la première fois que le chef de la junte  procède à des nominations polémiques. La semaine dernière, il avait aussi nommé plusieurs généraux proches d’Alpha Condé qu’il a mis pourtant à la retraite, au Conseil supérieur de la défense.

Face à cette situation, une dizaine d’organisation de la société civile a invité le président de la transition à respecter son engagement. Mais visiblement,  a cette allure la promesse semble  plutôt engager ceux qui la croit et non celui qui l’a tenu.

Par Ibrahim Bangoura

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance