Connect with us

A LA UNE

Tchad : une vingtaine de morts dans une attaque de Boko Haram

Published

on

Votre publicité ici

Dix-huit personnes ont été tuées jeudi soir au nord du lac Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe jihadiste Boko Haram, a-t-on appris dimanche 22 juillet de source sécuritaire.

"Les éléments de Boko Haram ont attaqué un village au sud de Daboua", une sous-préfecture du lac Tchad non loin du Niger, jeudi soir et ont "égorgé 18 personnes, blessé deux autres et enlevé 10 femmes", a indiqué à l'AFP cette même source.

Samedi soir, l'armée nigérienne avait annoncé avoir tué "dix terroristes", après avoir repoussé une attaque d'une de ses positions par Boko Haram jeudi soir, dans le sud-est du Niger.

La dernière grande attaque de Boko Haram du côté tchadien du lac Tchad remonte à mai 2018 où 6 personnes, principalement des forces de l'ordre, avaient été tuées dans la localité de Gabalami, non loin de Kinassarom, sur une île du lac Tchad.

Même si le Tchad est relativement moins touché par le groupe jihadiste que son voisin le Nigeria, on observe une recrudescence des violences perpétrées par Boko Haram au Tchad depuis quelques mois, après une relative accalmie.

L'armée tchadienne, au sein d'une force multinationale mixte qui rassemble des forces de la sous-région, et des comités de vigilance tentent de repousser les jihadistes de Boko Haram qui ont débuté leur percée au Tchad en 2015.

Le groupe originaire du Nigeria frappe dans tous les pays de la zone du lac Tchad (Nigeria, Tchad, Cameroun, Niger) où il commet des attentats meurtriers et des attaques contre les forces de l'ordre, et procède à des enlèvements de jeunes filles.

Depuis 2009, plus de 20 000 personnes sont mortes au seul Nigeria, victimes des actions de Boko Haram et du conflit qui l'oppose à l'armée.

Environ 10,7 millions de personnes dépendent de l'aide humanitaire pour survivre dans la région du lac Tchad, où sévit l'une des crises les plus sévères du monde marquée par le déplacement de milliers d'individus et par l'insécurité alimentaire, selon le bureau humanitaire des Nations unies (Ocha).

AFP

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

JO de Tokyo : la Guinée quitte la compétition avec zéro médaille !

Published

on

Votre publicité ici

La Guinée n’a pas produit de  miracle à Tokyo ! Tous les athlètes Guinéens ( Cinq) engagés aux Jeux olympiques sont désormais éliminés de la compétition.

Fatoumata Yarie Camara, l'unique athlète de Guinée qui restait en lice aux JO de Tokyo a été elle aussi battue ce mercredi 04 août, dans la discipline lutte libre 57kg, par la japonaise Kawai RISAKO en 8ème de finale sur le score de 6 points contre 2.

Conséquence, la Guinée qui cherchait toujours sa première médaille en 12 participations aux JO, quitte Tokyo sans le moindre trophée.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

En Guinée, le prix du carburant passe de 9000 à 11.000 gnf le litre

Published

on

Votre publicité ici

Alors que les Guinéens peinent déjà à joindre les deux bouts, le gouvernement a décidé d’augmenter le prix du carburant de 2000 GNF.

Désormais à partir de ce mercredi 04 août 2021, le litre d’essence et du gasoil, jusque-là vendu à 9 000 francs guinéens, passe à 11 000 GNF.

L’annonce a été faite à travers un communiqué conjoint des ministres des Hydrocarbures et du Budget, lu mardi soir à la télévision nationale.

Cependant, malgré cette augmentation du prix du carburant,  le prix du transport reste officiellement maintenu, précise le communiqué. Reste donc à voir si sur le terrain le prix du transport restera le même ? Déjà, on apprend que certains conducteurs ont commencé à faire payer 2000 gnf par tronçon, au lieu de 1500 gnf.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Covid-19 : la Guinée durcit les mesures face à la recrudescence des contaminations

Published

on

Votre publicité ici

Face à la hausse des contaminations due à la présence depuis quelques semaines de la troisième vague de la Covid-19 en Guinée, le président Alpha Condé a décidé ce mardi 3 août 2021, de durcir les mesures d’urgences sanitaires.

Ainsi le couvre-feu est ramené de 22 heures à 4heures du matin. Le respect du port obligatoire de masques reste maintenu, même-ci cette mesure toujours en vigueur, n’est quasiment plus respectée par la population.

En plus de ces deux mesures, s’ajoutent le respect de la distanciation sociale, le lavage des mains, le renforcement du contrôle sanitaire dans les points d’entrée des préfectures minières (PCR et carte de vaccination), l’interdiction des regroupements pour des raisons de cérémonie de plus de 50 personnes, notamment dans les mariages, les baptêmes, les funérailles etc.

Ci-dessous le nouveau protocole sanitaire contre la Covid-19:

 

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance