Accueil / Société & Faits Divers / Tabassé par des jeunes dans son bureau, le maire de Siguiri raconte sa mésaventure depuis son lit d’hôpital

Tabassé par des jeunes dans son bureau, le maire de Siguiri raconte sa mésaventure depuis son lit d’hôpital

Dans la matinée du 23 mai, une centaine de personnes armées de machettes et de gourdins ont attaqué le maire de Siguiri, Aboubacar Sidiki Traoré, dans son bureau. Blessé à la tête par une machette, M. Sidiki, qui a échappé belle à la mort, raconte depuis son lit d’hôpital, sa mésaventure  au micro des observateurs de france24.

« Plus d’une centaine de personnes sont arrivées, alors que je me trouvais dans mon bureau. J’ai reconnu parmi elles des proches de Sékou Savané, un député local du RPG. Certaines étaient armées de machettes, de coupe-coupes [une sorte de grand sabre, NDLR], de fusils, de lance-pierres et de gourdins. J’ai été roué de coups, puis traîné dehors, où j’ai encore été frappé et blessé à la tête avec un coupe-coupe. J’ai entendu quelqu’un dire : "On va l’éliminer physiquement !"

Par chance, des voisines se sont alors mises à crier et m’ont sauvé, en m’emmenant dans une cour. Ensuite, les gendarmes sont arrivés et m’ont conduit à l’hôpital car je saignais.

Une fois à l’hôpital, ma femme est venue me rendre visite. Les gens qui m’avaient attaqué se sont alors rendus chez moi : ils ont chassé mes enfants, puis détruit en partie ma voiture, cassé les portes de ma maison, volé des meubles, des bijoux, des habits…

Actuellement, je suis en train de me faire soigner, car j’ai une plaie à la tête et à l’orteil, et des douleurs un peu partout dans le corps. »

About Guinee28.info

Les Nouvelles de Guinée