Connect with us

A LA UNE

Subvention de l’état à la presse : ce don ‘’empoisonné’’ que l’on ne restitue jamais !

Published

on

Votre publicité ici

Depuis quelques jours la presse guinéenne se déchire sur la subvention accordée à elle chaque année par l'Etat. Cet emballement est allé si loin que les attaques se font par médias interposés. De mosaïqueguinee à guineedirect, voilà que guineenews entre dans la danse avec son titre: subvention de l'état à la presse: ce cadeau empoisonné qui divise les médias guinéens !

Comme dans cet article, beaucoup des journalistes ou simple citoyens laissent croire qu’elle est une manière pour le gouvernement d'avoir la main mise sur la presse privée, ainsi cadenasser leur indépendance. Pire, celle-ci constitue un facteur essentiel de la prolifération de différentes sortes des médias.

Mais voyons: si il est évident que la subvention est dans une certaine mesure un facteur non négligeable de l'augmentation du nombre des médias privés, notamment les sites internet, il serait dupe d'oublier les principales causes de ce phénomène.

D'abord, pour ma part, dans une démocratie, la diversité des médias libres est à saluer, tant qu'ils jouent leur rôle de  chien de garde de celle-ci.

Ainsi donc, il faut oser le dire clairement que le facteur principal de la prolifération des sites d'informations dans notre pays est la conséquence directe de la précarité que vive les journalistes dans les différentes rédactions. Au lieu de continuer à être sous payés et censurés ou s'autocensurer pour survivre, bon nombre des journalistes préfèrent aujourd'hui créer leur propre organe, souffrir dans l'espoir de faire grandir un jour leur entreprise. Beaucoup ont essayé avec plus ou moins de réussite. Certains essayent encore et d'autres vont essayer sans doute.

En plus de ce facteur, il faut souligner aussi que l'apparition de l'Internet a bouleversé complètement les médias traditionnels. Ainsi donc, beaucoup des journaux qui ont du mal à écouler leurs produits  ont migré, ou sont en migration vers le numérique. Ce phénomène est loin d'être d'ailleurs propre à la Guinée.

De la subvention à la liberté de la presse

De nos jours, beaucoup des personnes, y compris des journalistes estiment que la subvention annuelle que l'état accorde à la presse est un "cadeau empoisonné". Certains vont jusqu’à demander carrément sa suppression. Mais bon Dieu, entre ce maigre aide que l’Etat a d’ailleurs amputé cette année de près de 2 milliards et les annonceurs qui fait plus de mal à la liberté des journalistes en Guinée?  Pour la liberté, faudrait-il donc aussi cesser d'annoncer? En attendant que chacun trouve sa réponse, je dirai juste que de ce don qu'on ne retourne jamais à son "donateur". Disons que de cette aide, la presse guinéenne a suffisamment besoin pour maintenir son équilibre et continuer sa partition dans la quête d’une véritable démocratie et de l'état de droit dans notre pays. Pour peu qu'un nouveau modèle économique plus viable ne soit trouvé.

D'ici là, l'urgence est ailleurs. Elle est surtout comment freiner ces médias qui ne dissimulent plus leurs accointances avec certains commis de l'état, des leaders politiques et hommes d'affaires véreux. Mais c'est aussi comment extirper, ou du moins rééduquer ces charognards de journalistes devenus griots modernes des réseaux sociaux. J'ai dit.

Par Alpha Abdoulaye Diallo, Directeur de publication de guinee28.info

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

A LA UNE

Souleymane Thiâ’nguel : « je tourne la page politique »

Published

on

Votre publicité ici

A peine revenu de l’exil, l’ex parton de la cellule de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Souleymane Thiâ’nguel  Bah annonce qu’il met un terme à la politique.

« A partir d’aujourd’hui, je tourne la page. Je ne dis pas que je tourne la page de l’UFDG, je tourne la page politique. Pour moi, c’est fini », a-t-il déclaré ce mercredi 16 juin 2021, dans l’émission Mirador de FIM FM.

« L’exil m’a permis de savoir des choses. Premièrement, Il y avait beaucoup de personnes qui me suivaient sans que je ne m’en rende compte. Deuxièmement, il y a eu des soutiens au-delà des clivages politiques et ethniques. Le fait que ces clivages aient sauté en ce qui me concerne, si on devait parler de redevabilité, je suis redevable de ce peuple qui m’a soutenu », explique-t-il.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

A LA UNE

Dialogue politique : les travaux démarrent ce mercredi

Published

on

Votre publicité ici

Les travaux du cadre permanent de dialogue vont démarrer ce mercredi 16 juin 2021.

L’annonce a été faite mardi soir, par le secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social, Fodé Bangoura, à travers un communiqué lu à la télévision nationale.

Les travaux du cadre permanent vont débuter avec le secteur du transport à partir de 12 heures dans un hôtel de la capitale Conakry, précise, le communiqué.

Par Guinee28

Continue Reading

A LA UNE

Le blogueur Alpha Diallo condamné pour outrage à agent

Published

on

Votre publicité ici

Le président de l’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI), Alpha Diallo, a été condamné ce mardi 15 juin 21, au paiement d’une amende de 500 000 francs et d’un franc symbolique à la partie civile.

Ce bloggeur a été reconnu coupable d’outrage à agent par le TPI de Dixinn.

Par contre,  le juge l’a renvoyé à des fins de poursuite pour les faits de violences et voie de fait.

Toutefois, les avocats du prévenu qui réclament purement et simplement l’acquittement de leur client ont interjeté appel.

Alpha Diallo avait été interpellé le 02 juin dernier lors d’un contrôle de la police routière à Sonfonia, qui l’a infligé une contreventions. Devant le refus de payer, il a passé 24 heures en garde à vue au commissariat central de Sonfonia, avant d’être déféré le 03 juin devant le TPI de Dixinn.

Par Mariam Bâ

Continue Reading

Facebook

Advertisement

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG MOIS
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance