Connect with us

Sport & Culture

Sport : pourquoi Cristiano Ronaldo va signer au PSG

Published

on

Votre publicité ici

La mégastar du Real Madrid peut-elle s’engager dès l’été prochain avec le Paris Saint-Germain ? S’il quitte le club merengue, tout est possible…

Les stars du Real Madrid dont le Portugais Cristiano Ronaldo débarquent ce soir au Parc des Princes pour affronter le PSG pour le compte de la Ligue des Champions. Tous les regards seront tournés par la superstar Ballon d’or 2015 et meilleur joueur du monde avec son rival argentin Lionel Messi. Cristiano Ronaldo n’est pas seulement un joueur de football mais une marque mondiale qui fait vendre des maillots et des produits estampillés Real Madrid dans le monde entier. Les dirigeants qataris du PSG le savent et en rêvent ouvertement. Recruter Cristiano Ronaldo serait encore plus fort que David Beckham et Zlatan Ibrahimoic réunis sur le plan du business.

Il faudrait déjà, bien sûr, que le Real Madrid soit vendeur. L’été dernier, le président Florentino Perez a entrouvert la porte en plaisantant sur le montant du transfert… Dans le jargon du football, c’est presque un appel d’offre. Lionel Messi, par exemple, a toujours été intransférable dans la bouche des dirigeants catalans. «Si le PSG le veut, il n'a qu'à payer la clause d'un milliard d'euros et il peut le prendre», a déclaré le dirigeant. On peut déjà penser que les négociations sont ouvertes. Depuis l’arrivée sur le banc madrilène de Rafael Benitez et ses schémas de jeu rigides, la star boude. Le Gallois Gareth Bale est mis en avant dans la communication du Real et Cristiano Ronaldo, à 31 ans passés, peut chercher un dernier défi à relever. A condition, bien sûr, que l’on paie ses fastueux émoluments… ce qui limite les clubs susceptibles de s’offrir le Soulier d’or (meilleur buteur européen).

Le PSG en pôle

Imaginons, donc, que le Real Madrid accepte de vendre Cristiano Ronaldo. Qui dans le top 10 européen a les moyens d’acheter et de surpayer un joueur de plus de trente ans en lui offrant un contrat minimum de trois ans ? Comme avec Zlatan Ibrahimovic, le PSG n’espère pas effectuer une plus-value sur le marché des transferts, ce qui est sa grande force… Donc limitons le choix des possibles. Les clubs italiens n’ont plus la surface financière, le Bayern Munich n’achète pas de superstars étrangères et Cristiano Ronaldo ne signera jamais au FC Barcelone ou à l’Atlético Madrid, cela provoquerait la révolution en Espagne. Il reste donc deux destinations possibles : l’Angleterre et la France (ou plutôt Paris).

La Premier League est le championnat le plus disputé au monde. Cristiano Ronaldo peut en témoigner, c’est sous le maillot de Manchester United qu’il a remporté ses premiers trophées entre 2003 et 2009. Retourner au sein de ce club, avec le tempétueux Louis Van Gaal sur le banc, paraît inimaginable même si les tabloïds anglais en font régulièrement leurs choux gras. Manchester City a l’argent mais la ville serait à feu et à sang si Cristiano Ronaldo, l’ancien Red Devils, devenait la star des Blues – c’est juste l’une des plus grandes rivalités du football. Restent Londres et ses nombreux clubs. Chelsea et Arsenal sont les deux clubs les plus fortunés. José Mourinho est sur le banc du premier. Il a déjà dirigé son compatriote Cristiano Ronaldo par le passé, au Real Madrid. CR9 sera-t-il enclin à revenir sous les ordres du charismatique entraîneur de Chelsea ? Objectivement c’est le plus grand rival du PSG. Arsenal a beaucoup de moyens mais recruter une star de plus de trente ans n’entre pas dans la stratégie d’Arsène Wenger.

Lire la suite ici

Guinee28.info est un site d’informations générales et d’analyses sur la Guinée. Il couvre au quotidien l’actualité en toute indépendance et impartialité. Il offre aussi à ses lecteurs un débat d’idées, favorisant l’établissement d’une culture démocratique. Vous êtes annonceurs ? Vous voulez publier un article sponsorisé ? Nous contacter: alfaguinee28@gmail.com

Advertisement

A LA UNE

JO de Tokyo : l’espoir d’une médaille s’amenuise pour la Guinée

Published

on

Votre publicité ici

Les déboires se succèdent pour les athlètes guinéens aux Jeux olympiques de Tokyo.

Après la nageuse Mariama Lamarana Touré, arrivée à la compétition complètement disqualifiée, à cause du retard de la délégation guinéenne, Mamadou Samba Bah (judo), Aïssata Deen Conté (athlétisme) et Mamadou Tahirou Bah (natation) sont aussi éliminés.

Sur les cinq athlètes guinéens engagés aux JO de Tokyo, quatre sont donc déjà hors course de la compétition.

Il ne reste plus que Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), qui va livrer son premier combat le 4 août,  dans la catégorie des moins de 57 Kg. Pourra-t-elle relever le défi, en remportant une médaille, au grand soulagement des Guinéens? En tout cas, la Guinée n'a jamais remporté la moindre médaille en 11 participations aux JO. Et la 12e semble plutôt mal engagée pour la partie guinéenne à Tokyo. Pendant ce temps, certains membres de la délégation profitent pour savourer le tourisme japonais. Qui se néglige !

Par Mariam Bâ

 

Continue Reading

A LA UNE

COVID-19 : la Guinée face à une 3e vague

Published

on

Votre publicité ici

Depuis deux semaines, la Guinée fait face à la troisième vague de la pandémie de coronavirus dans les structures de traitement du pays, a déclaré dimanche le docteur Sakoba Keita, directeur général de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

Pour faire face à cette nouvelle donne et maîtriser la flambée de la maladie, la Guinée a décidé d'élever son niveau d'alerte maximum, avec le renforcement des contrôles surtout au niveau des postes d'entrée dans le pays.

Désormais, a indiqué le docteur Keita, les frontières terrestres, maritimes, aériennes seront soumises à de stricts contrôles des flux massifs des voyageurs entrant en Guinée.

Selon le DG de l'ANSS, le gouvernement guinéen dispose d'une liste de 49 pays dans le monde dont les voyageurs doivent obligatoirement faire des tests PCR dès leur arrivée à Conakry, même s'ils présentent un certificat de test négatif à leur départ desdits pays.

La seconde mesure sanitaire est celle relative à la présentation d'un certificat de vaccination avec l'un des huit vaccins existant pour tous les voyageurs entrant en Guinée.

Avec l'apparition des variants Delta, Alpha et Eta en Guinée, le pays a notifié de nouveaux foyers pandémiques, notamment dans les préfectures de Mamou, Forécariah, Dubréka, et Boké, a indiqué le docteur Keita.

En collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), l'ANSS compte installer une trentaine de points de contrôle dans chaque préfecture frontalière à un pays voisin de la sous-région.

La Guinée a enregistré un cumulé de 25.126 cas confirmés depuis la notification du premier cas le 12 mars 2020, contre un total de 23.946 guéris et 205 décès hospitaliers, selon les dernières données statistiques de l'ANSS.

Xinhua

Continue Reading

A LA UNE

JO de Tokyo : deux athlètes Guinéens retardataires ratent la compétition

Published

on

Votre publicité ici

C’est l’une de conséquence du tâtonnement de l’administration d’Alpha Condé dans ses prises de décision.

Deux de cinq athlètes Guinéens engagés aux Jeux Olympiques de Tokyo n’ont pas pu participer à la compétition.  En cause, ils ont arrivé tardivement dans la capitale japonaise où se déroulent les JO.

Il s’agit de Fatoumata Lamarana Touré (natation) et de Mamadou Samba Bah (judo). La première a raté le coup d’envoi dans sa catégorie, qui a eu lieu ce 25 juillet 2021, au centre aquatique de Tokyo, tandis que le second a manqué la pesée officielle avant son combat contre le Mongol, Tsendochir Tsogtbaatar.

Partie de Conakry vendredi matin, la délégation guinéenne n’a pu arriver à Tokyo que dimanche à 11 heures, après une escale de 24 heures à Addis-Abeba.

Mercredi, le gouvernement Guinée avait décidé de se retirer de la compétition, à cause officiellement de la Covid-19, avant finalement de revenir sur sa décision le lendemain jeudi.

Au total cinq athlètes guinéens devraient participer aux Jeux Olympiques. Outre Fatoumata Lamarana Touré (natation) et de Mamadou Samba Bah (judo), déjà forfaits, il y a Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme).

La Guinée n'a jamais remporté de médailles en 11 participations aux JO. Cette-fois sera-t-elle la bonne ? Si à ce stade rien n’est moins sûr, le moins que l’on puisse dire, la partie est plutôt mal engagée pour les Guinéens qui devront désormais porter leur espoir sur trois athlètes.

Par Alpha Abdoulaye Diallo  

Continue Reading

Facebook

Advertisement
Advertisement

A PROPOS DE GUINEE28

Siège social : Lansanaya barrage commune de Matoto.

Télél : +224 624 24 93 98 – 656 92 41 62 – 666 39 29 09

Email : alfaguinee28@gmail.com

Tendance